[49] Maine & Loire n°11 sep/oct 2011
[49] Maine & Loire n°11 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : dépendance, le Conseil général n'oublie pas les proches.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
06 | ce que l’on fait L’ACTu Du COnSEiL générAL HiPPoCamPe environnement Déchets : et si on produisait moins ? Mobiliers, jouets, petits appareils électroménagers… À peine usés, légèrement abimés ou simplement démodés, de nombreux objets du quotidien finissent à la déchèterie. Problème : leur stockage, valorisation ou destruction a un coût non négligeable pour l’environnement et notre porte-monnaie. Soutenu par l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), le Conseil général s’engage pour réduire la production de déchets en Maine-et-Loire et à améliorer leur valorisation. DE BonnES HABiTUDES Une étude a ainsi été menée au printemps dernier avec l’Ifop auprès d’un panel représentatif de 1 057 habitants pour mieux connaître nos habitudes en matière de déchets. Parmi les bonnes pratiques recensées, on trouve en tête le compostage individuel, pratiqué par six habitants sur dix, ce qui est nettement plus élevé que la moyenne nationale (45%). Autre point positif, la moitié des habitants préfèrent les produits réutilisables au quotidien : serviettes de table, vaisselle… D’AUTRES À AMéLioRER En revanche, nous sommes peu nombreux à louer ou emprunter des outils pour covoituraGe 67% des habitants de Maine-et-Loire boivent systématiquement l’eau du robinet contre 54% en moyenne nationale. un geste qui permet de limiter la production de déchets de 12 kg par an pour l’habitant qui modifie sa pratique de consommation. le bricolage ou le jardinage (40% ne le font jamais), optant pour l’achat de matériel neuf. De la même façon, seuls 30% des habitants fréquentent les recycleries ou ressourceries telle que Emmaüs. Autre pratique à améliorer : la réparation d’appareils électroménagers ou informatiques (seuls 33% des habitants le font systématiquement), ou la réparation des chaussures chez le cordonnier (18% des habitants). Autant de réponses sur lesquelles le Conseil général va s’appuyer pour travailler avec les collectivités locales et mettre en place de nouvelles actions dans les prochains mois. en savoir plus retrouvez l’intégralité de l’étude sur www.cg49.fr Une nouvelle aire à Saint-Germain-sur-Moine Respect de l’environnement, économie, convivialité… nombreux sont les avantages du covoiturage ! Après avoir créé un site Internet pour faciliter les démarches des habitants souhaitant partager un trajet ou un véhicule, le Conseil général développe la réalisation d’aires de covoiturage sur les axes principaux du département. Située à mi-chemin entre Cholet et Nantes, la nouvelle aire de Saint-Germain-sur-Moine offre ainsi une trentaine de places sécurisées aux covoitureurs. Outre la construction de ce parking, les travaux coréalisés avec la communauté de communes de Moine et Sèvre ont permis la création d’un carrefour giratoire pour accéder à la RN 249 et l’aménagement d’accès pour desservir deux futures zones d’activités. en savoir plus www.covoiturage49.fr Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°11 OCTOBRE 2011 Coralie Pilard
iCône ConCePtion en bref HÔtel du département Fin juin, le Conseil général a annoncé son souhait d’étendre ses bâtiments boulevard Foch à Angers pour regrouper ses services sur le site de l’Hôtel du Département. une enquête publique est menée du 7 septembre au 7 octobre afin de permettre la mise en compatibilité avec le Plan d’occupation des sols de l’agglomération angevine. Des permanences du commissaire enquêteur ont été programmées les 7 et 26 septembre et les 7 et 14 octobre à l’Hôtel du Département. foYer d’accueil de l’enfance un nouveau foyer d’accueil de l’enfance, permettant d’accueillir une soixantaine d’enfants, va être construit à Avrillé sur le Plateau de la Mayenne pour remplacer le Village Saint-Exupéry rue de Frémur à Angers. Cet investissement a été voté à l’unanimité par l’Assemblée départementale en juin dernier. équipement sportif Partenaire du sport, le Conseil général investit pour doter l’ensemble du territoire d’équipements performants. utilisée par de nombreuses associations et établissements scolaires, la piste d’athlétisme du complexe sportif de Sainte-gemme d’Andigné fait l’objet d’une rénovation à laquelle il participe à hauteur de 149 000 euros. Coralie Pilard montreuil-bellaY nos infos travaux | 07 L’ACTu Du COnSEiL générAL Le collège Calypso prend un coup de jeune Les anciens élèves du collège Calypso à Montreuil-Bellay ne reconnaîtraient probablement plus leur établissement. Après 26 mois de travaux achevés au printemps dernier, le nouvel ensemble a été inauguré officiellement à la rentrée. Bien au-delà d’un simple rafraîchissement des façades, le collège Calypso a subi une profonde restructuration, la plus importante engagée par le Conseil général au titre du plan Charlemagne 2000 de modernisation des collèges publics. bon à savoir Afin de créer un environnement plus convivial pour les collégiens, la surface du site de l’établissement a été réduite. Le bâtiment construit au début des années 1970 pour 900 élèves a été refait à neuf et adapté pour accueillir désormais près de 670 élèves. À l’exception de la demipension, déjà restaurée en 1999, tout a été repensé pour répondre aux nouvelles exigences pédagogiques. Les anciens bâtiments déconstruits ont laissé place à un nouvel édifice doté d’un étage. Une salle polyvalente Douze millions d’euros ont été investis par le Conseil général pour la restructuration du collège Calypso. 160 000 euros ont été alloués par le Département pour l’achat de mobilier neuf. 1 600 m² de bâtiments modulaires ont été installés durant les travaux pour permettre la continuité du fonctionnement de l’établissement. accessible en dehors des horaires d’ouverture du collège a également été créée. Débutée en janvier 2009, la restructuration répond aux normes de Haute qualité environnementale (HQE), avec une attention particulière portée au choix des matériaux utilisés (ossature mixte bois béton), à la gestion de l’eau et de l’énergie ainsi qu’à l’entretien et la maintenance du site. plus en savoir www.cg49.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :