[49] Maine & Loire n°11 sep/oct 2011
[49] Maine & Loire n°11 sep/oct 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de sep/oct 2011

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,6 Mo

  • Dans ce numéro : dépendance, le Conseil général n'oublie pas les proches.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 | vos rendez-vous culturels marC-antoine matHieu - luCie lom anGers DU 17 oCToBRE 2011 AU 24 FéVRiER 2012 Un trésor d’enluminures Les Archives départementales dévoilent leurs précieux trésors. À partir du 17 octobre, rue de Frémur, le public pourra découvrir une sélection des plus beaux manuscrits enluminés, peints ou dessinés qui y sont conservés. L’Anjou dispose en effet d’une des plus riches collections de manuscrits en France. Cela s’explique par le foisonnement et la puissance des établissements religieux au haut Moyen âge ainsi que par l’influence des seigneurs L’avenir continue pour la pièce d’Annabelle Sergent. d’Anjou proches du roi. Des conférences et des ateliers pour adultes et enfants seront proposés autour de l’exposition où chacun pourra s’initier à l’art des enluminures et de la composition des manuscrits. Le programme complet des animations est consultable sur le site www.archives49.fr 106, rue de Frémur à Angers. Tél. 02 41 80 80 00. ouverture : du lundi au vendredi de 9 h à 18 h sauf jours fériés. Entrée libre. maine-et-loire AUToMnE - HiVER « P.P. Les p’tits cailloux » en tournée ne vous inquiétez pas, P.P. Les p’tits cailloux a retrouvé son chemin. Le spectacle de la compagnie Loba revient pour une longue tournée dans le département (Montreuil-Bellay, Cholet et Segré), soutenue par le Conseil général. La conteuse angevine Annabelle Sergent a le sourire. Son bébé, P.P. Les p’tits cailloux, qui soufflera bientôt sa première bougie, une quarantaine de manuscrits anciens seront à découvrir aux Archives départementales. est en pleine forme. En scène depuis novembre 2010, nominé aux Molières 2011, le petit dernier de la compagnie angevine Loba a fait un passage remarqué cet été au festival off d’Avignon. Imaginé par Annabelle Sergent et le slameur angevin Vincent Loizeau, alias Kwal, P.P. Les p’tits cailloux, est une version revisitée de la célèbre histoire du Petit Poucet. « On l’a dépoussiérée, décapée dans une lecture contemporaine avec de nombreuses références cinématographiques. C’est une jonglerie entre la peur et le rire, pour petits et grands », précise l’auteur et interprète Annabelle Sergent. Programme complet sur www.cieloba.org Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°11 OCTOBRE 2011 ? ? Bruno rouSSeau
colléGiale saint-martin Dies Solemnis : au temps des processions Jusqu’au 8 janvier, la collégiale Saint-Martin remonte le temps avec l’exposition Dies Solemnis dédiée au Grand Sacre : une procession qui a marqué la ville d’Angers et l’Anjou durant huit siècles. I maginez… Le parfum des fleurs qui recouvrent les rues parées de décors éphémères. Songez… À la liesse populaire qui, au départ de la cathédrale, envahit la ville témoin d’une procession majestueuse rassemblant les autorités civiles et religieuses. Chaque année, du XIII e siècle jusqu’à 1967, Angers fêtait le jour du Grand Sacre*. « C’était un rendez-vous incontournable, on retrouve même dans certains contrats de mariage la promesse d’y amener son épouse », souligne Guy Massin Le Goff, conservateur des antiquités et objets d’art de Maine-et- Loire et commissaire de l’exposition Dies Solemnis (jour solennel en latin). Présentée actuellement à la collégiale Saint-Martin, celle-ci fait revivre l’une des plus grandes pages de l’histoire d’Angers. LES oRnEMEnTS PonTiFiCAUx DE JEAn-PAUL ii « C’est l’occasion de montrer au public un trésor inestimable, poursuit le teur. Depuis des décennies, le Conseil conservagénéral est le gardien et protecteur eur de l’une des plus éclatantes collections françaises de textiles liturgiques. Ceux-ci proviennent de tout le département. » Dans la nef de la collégiale, le visiteur découvre un cortège d’ecclésiastiques représentés par 48 mannequins drapés de ces vêtements religieux aux exception- 25 000 personnes assistaient à la procession du Grand Sacre d’Angers aux XVIII e et XIX e siècles. nelles broderies, d’une qualité royale, princière. La richesse des décors, oriflammes, tapisseries et autres bannières, offre un écrin majestueux à de nombreuses pièces d’orfèvrerie qui trouvent une place de choix dans l’exposition. Prolongement de l’histoire et clou de l’exposition, le chœur de la collégiale abrite des ornements portés par le pape jean-Paul II et prêtés par son créateur italien le révérend père Stefano Zanella. Une première en France. * Contraction angevine de l’appellation latine Sanctissimum Sacramentum, le Grand Sacre désigne la Fête du Saint-Sacrement, ou Fête-Dieu, instituée à Liège en 1246 puis étendue à l’Église universelle en 1264. B. rouSSeau rouSSeau Bruno rouSSeau en savoir plus www.collegiale-saint-martin.fr La Conservation des antiquités et objets d’art du Conseil général veille sur 6 000 pièces d’ornements liturgiques. événement | 19 Courrier de l’oueSt En PRATiQUE 02 41 81 16 00 23, rue saint-Martin, angers. Jusqu’au 8 janvier 2012. tous les jours sauf le lundi de 13 h à 18h. fermé les 1er et 11 novembre, 25 décembre, 1er janvier. tarifs : 5 €, réduit 4 €, gratuit pour les moins de 18 ans. visite commentée chaque samedi et dimanche à 15h. AUToUR DE L’ExPoSiTion• Durant les vacances de la toussaint, les enfants de 6 à 11 ans pourront réaliser en atelier une bannière à leurs couleurs. sur inscriptions. tarif : 4 € /enfant.• une visite nocturne exceptionnelle aura lieu le 6 janvier de 18 h à 21h. entrée libre. taBleau : roCCa



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :