[49] Maine & Loire n°1 mai 2010
[49] Maine & Loire n°1 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de mai 2010

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Maine-et-Loire

  • Format : (210 x 265) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : développement durable, un département énergétique !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 | dossier désormais de prendre en charge l’installation de panneaux photovoltaïques sur des bâtiments publics. « Au-delà du coût, une telle installation est un projet complexe au niveau administratif et technique, explique Marie-Jo Hamard, conseillère générale de Pouancé et présidente d’« Anjou Énergies Renouvelables ». La SEM apporte un savoir-faire. En menant elle-même le projet, de sa conception à son exploitation, elle dispense les collectivités de ces contraintes. » « Anjou Énergies Renouvelables » assure donc un rôle de maître d’ouvrage, conseille si besoin les architectes, finance l’installation des panneaux et en gère l’entretien. En contrepartie, elle en demeure propriétaire pendant vingt ans, une période qui permet de rentabiliser l’investissement par la revente de l’énergie. Elle rétrocède ensuite ces panneaux à la collectivité. Douze projets déjà engagés En partenariat avec plusieurs banques et la Caisse des dépôts et consignations, L’investissement que réalisera « Anjou énergies Renouvelables » en 2010 correspond à l’installation d’environ 20 000 m² (2 hectares) de panneaux photovoltaïques. Ademe l’avis du pro Samy Guyet, Chargé de mission énergies renouvelables à l’Ademe Pays-de-la-Loire « Anjou Énergies Renouvelables » s’est fixé pour objectif d’investir dix millions d’euros par an dans la production d’énergies renouvelables. Elle s’est d’ores et déjà engagée dans douze projets. Certaines réalisations devraient même être achevées cette année. « Environ 9 000 m² de panneaux photovoltaïques vont être posés sur des « Composé de cellules à base de silicium, le panneau photovoltaïque produit de l’électricité à partir de l’énergie du soleil. Les rayons du soleil atteignent les cellules de silicium, créant un courant électrique ensuite envoyé sur le réseau électrique. D’une durée de vie d’environ 25 ans, ces panneaux sont garantis pour fonctionner encore à 80% de leur potentiel au bout de vingt ans. L’ensoleillement en Anjou est suffisant ; 8 à 9 m² de panneaux photovoltaïques permettent de produire environ 1000 kWh par an, soit le tiers de la consommation moyenne d’une maison hors chauffage et eau chaude. » Disposant de grandes surfaces de toitures, les exploitations agricoles sont propices à l’installation de panneaux photovoltaïques. Depuis 2007, 140 exploitations ont ainsi été accompagnées par la Chambre d’agriculture de Maine-et-Loire. Coralie Pilard cg49 Mensuel du Conseil général de Maine-et-Loire | n°1 mai 2010
Lisa F. Young ateliers communaux, des salles de spectacle ou des vestiaires sportifs. Nous effectuons aussi un diagnostic sur les cinquante collèges publics du département. Cela représente 80 000 m² de toiture dont une partie serait susceptible de recevoir ce type d’installation. » Dans les zones d’activités Anjou Actiparc, « Anjou Énergies Renouvelables » encourage la prise en compte de la production d’énergie lors de la construction de bâtiments neufs. Elle va aussi apporter son soutien aux entreprises dotées de grandes surfaces de toiture désireuses d’entrer dans cette démarche. Créer des emplois Avec la multiplication des installations dans le département, « Anjou Énergies Renouvelables » entend bien faire réduire les coûts des panneaux photovoltaïques et de leur installation, pour ensuite développer une véritable filière économique. « Inévitablement, cela va créer des emplois, indique Marie-Jo Hamard. Des entreprises de fabrication ou d’installation vont s’implanter. Au-delà de l’aspect écologique de la démarche, il y a un véritable enjeu économique. » Parallèlement à l’installation de panneaux photovoltaïques, « Anjou Énergies Renouvelables » envisage d’intervenir dans un autre domaine : la biomasse, l’énergie produite à partir de matières organiques et fermentescibles. Particuliers : des aides départementales Si les actions d’« Anjou Énergies Renouvelables » concernent avant tout les collectivités, le Conseil général apporte également son soutien aux particuliers. Ainsi, 750 € peuvent être accordés pour l’installation d’un chauffeeau solaire ou 1 500 € pour un système solaire combinant chauffe-eau et chauffage. Pour un système de géothermie, le Département finance 50% du coût hors Fin 2009, trente-six communes de Maineet-Loire avaient déjà sollicité un diagnostic photovoltaïque. 400 € environ c’est le montant d’un m² de panneau photovoltaïque c. dujols parole d’élu Roger Chevalier, vice-président du Conseil général en charge de l’environnement et du cadre de vie Une charte pour protéger notre territoire « Lutte contre le réchauffement climatique, préservation de la biodiversité… De nombreux enjeux ont été mis en évidence par le Grenelle de l’environnement auxquels le Conseil général a souhaité apporter des réponses concrètes localement. Les élus se sont mobilisés pour proposer une Charte de l’environnement et du développement durable, adoptée à l’unanimité par l’Assemblée départementale. Déplacements, habitat, eau, énergie, biodiversité, déchets… Différents thèmes ont été retenus autour desquels sont regroupées les actions à mener. Cette Charte s’appuie sur des projets existants et propose de nouvelles initiatives telles que la création de la SEM « Anjou énergies renouvelables » ou « Loire développement durable », un projet de valorisation et de préservation du fleuve ligérien. Des actions qui témoignent de la volonté du Conseil général de s’engager à vos côtés pour l’avenir de notre territoire ». | 13 9 000 m² de panneaux installés pour les 12 premiers projets d’« Anjou Énergies Renouvelables » anita nouteau



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :