[48] Couleurs Lozère n°50 oct/nov/déc 2019
[48] Couleurs Lozère n°50 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (267 x 210) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : travaux dans les collèges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Culture LE COIN DES LIVRES La sélection du moment ! LE NOUVEAU CPIE DE LOZÈRE BIENTÔT INAUGURÉ Fausses notes dans l'Aven Armand Yves GOURGEON Ed. Complices éditions Vingt ans ont passé depuis les événements qui ont entrainé la chute mortelle de Pierre Ducalvaire depuis une falaise du Causse Méjean. C'est sur cette lande chargée de mystères que Léa et Louis gèrent maintenant un gîte et élèvent leur fille Aurore déposée devant leur porte lorsqu'elle n'était qu'un bébé et qu'ils soupçonnent d'être l'enfant de Pierre. Devenue une pianiste virtuose, la jeune fille décide de donner une série de concerts dans la grotte de l'Aven Armand. Alors que tout le monde se presse pour assister à cette manifestation, la famille naturelle d'Aurore et un groupuscule extrémiste sèment le trouble. Entre suspicion, vengeance et chantage, Louis tentera de résoudre seul les dangers qui planent sur les siens et qui menacent son secret... Le Destin de Marie Marie de PALET Ed. de Borée Enfant de l'Assistance publique recueillie par une famille de fermiers, Marie est chassée pour s'être laissé séduire. Enceinte, elle se voit contrainte d'épouser Basile. S'il accepte de reconnaître l'enfant, Basile reste toutefois un vieux garçon colérique et versatile, et la vie conjugale est loin d'être idyllique. Lorsque son mari disparaît mystérieusement dans un accident de chasse, une autre vie s'offre alors à Marie. Elle se retrouve seule avec sa fille pour assumer les travaux de la terre, mais va enfin pouvoir décider de son avenir, un destin qui pourrait bien la mener vers l'apprentissage de la couture... couleurs lozère n°50 octobre/novembre/décembre 2019 Au Temps De La Male Bête Lucien VASSAL Ed. P.Tacussel De 1764 à 1767, un monstre carnassier ravagea durant trois ans le pays de Gévaudan dans le haut Languedoc et la Basse-Auvergne, y faisant une centaine de victimes, femmes et enfants pour l'essentiel, mutilés, égorgés, dévorés, de la plus cruelle des façons, en ces lieux sauvages, où la famine sévissait à l'état endémique. Lucien Vassal, auteur de nombreux romans sur notre histoire contemporaine, qui connaît bien la contrée pour l'avoir parcourue durant plusieurs décennies, nous plonge ici au coeur du drame, au quotidien. Il nous ramène deux siècles et demi plus tôt, sous le règne de Louis XV, afin de nous livrer une explication de ce qui, pour beaucoup, reste un mystère. Un regard nouveau sur l'histoire de la Bête du Gévaudan. Labellisée « Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE) » en mai 2019, l’association le RéeL 48, réseau des acteurs de l’Education à l’Environnement vers un Développement Durable en Lozère, est devenue le Réel – CPIE de Lozère. Attribué pour 10 ans par l’Union Nationale des CPIE (UNCPIE), ce label de qualité est porteur de valeurs d’humanisme, de promotion de la citoyenneté et de respect de la connaissance scientifique. Être CPIE, c’est afficher ses spécificités et garantir à ses usagers et à ses partenaires des compétences et des actions de qualité, en conformité avec les valeurs partagées par un réseau national reconnu. Accompagner les territoires dans la prise en compte des enjeux de corridors écologiques et de maintien de la qualité de l’eau sur le territoire/Contribuer à la transition écologique par la mise en place d’actions concrètes et la conscientisation des citoyen.ne.s/Valoriser les atouts environnementaux du territoire sont quelques unes des actions dans lesquelles le CPIE de Lozère s'engage pour répondre aux enjeux du territoire. Plus d'infos sur www.reel48.org Les Co-président.e.s du RéeL – CPIE de Lozère, le Président de l’UNCPIE, en présence de Sophie Pantel la présidente du Conseil départemental de la Lozère, inaugureront le 14 novembre prochain, l’entrée de ce nouveau CPIE dans le réseau national des « Artisans du changement environnemental ». La Présidente du Département Sophie Pantel devient chevalier dans l'ordre national de la légion d'honneur en tant qu'élue et responsable associative. Une reconnaissance qui vise à saluer ses engagements pour le territoire et plus particulièrement sur le dossier du déploiement de la fibre optique puisque cette nomination s'est faite sur proposition de Cédric O, secrétaire d'État auprès du ministre de l'Économie et des Finances et du ministre de l'Action et des Comptes publics, chargé du Numérique.
Dès février, les Présidents des Départements ont été invités par le Président de la République à s'exprimer dans le cadre du Grand Débat. Une mission composée d’élus locaux a donc été installée le 29 mars en vue de nourrir la réflexion du gouvernement sur les grands défis ruraux. A cette occasion, la ministre Jacqueline Gourault a donc proposé aux départements très ruraux de lui remettre un document qui synthétiserait leurs spécificités et leurs demandes. Le Conseil départemental de la Lozère a été, dès le départ, à l'initiative de l'élaboration de ce document et a été rejoint par les Départements de l'Ariège, l'Aveyron, la Corrèze, le Gers, les Hautes-Alpes, la Haute-Loire, la Haute-Marne, la Haute-Saône, le Lot et la Mayenne qui ont eux aussi souhaité apporter leur contribution et être signataire de cet agenda. Puis, par la suite, d'autres départements ont fait savoir à la ministre qu'ils soutenaient ces propositions. Ce document détaille les enjeux et les pistes de travail possibles pour améliorer concrètement la vie quotidienne des habitants autour de 13 thématiques  : reconnaissance de la ruralité, numérique, téléphonie, mobilités, services au public, cohésion sociale, social, développement économique, fiscalité, finances des Collectivités, ingénierie publique, solidarité territoriale/financement des projets, formation, environnement, cadre réglementaire et institutionnel et enfin, logement. Il a été adressé au Président de la République et à la Ministre pour être versé au Grand Débat et a depuis également été transmis à un certain nombre d'institutions comme l'Association Nationale des Élus de Montagne, au Comité de Massif Central ou encore la Région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée. Pour tous, il est consultable sur le site internet du Département www.lozere.fr Une recette pérenne pour la Lozère grâce à la solidarité entre les Départements Actualités Quand on parle finances locales, la péréquation horizontale, c'est la traduction de la solidarité des départements riches envers des départements qui ont moins de recettes dynamiques immobilières  : c'est-à-dire que l'on prélève les départements qui ont beaucoup de DMTO pour les reverser aux autres selon des critères d'éligibilité et de répartition. L'an passé, six départements très ruraux dont la Lozère s'étaient particulièrement mobilisés pour intégrer les bons critères, favorables à la ruralité. Les discussions ont porté leurs fruits  : en 2020 et pour les années suivantes, sous réserve que l'amendement soit adopté par l'Assemblée nationale dans le prochain Projet de Loi de Finances (PLF voté en décembre)  : la Lozère contribuera toujours à hauteur de 100 000 € au fonds commun et remettra par ailleurs dans « le pot commun de la solidarité » 143 000 € (contre 1,2M € réclamés au début des négociations). En échange, elle récupère un montant net versé de 5 563 000 €   : cette manne financière va permettre de maintenir une section d'investissement haute, c'est l’économie, les emplois qui en seront renforcés ainsi que les projets structurants du territoire ! Dans le même temps, une rencontre a eu lieu avec Gérald DARMANIN, Ministre de l'Action et des Comptes publics pour ouvrir les négociations avec les collectivités sur la réforme de la fiscalité locale décidée par le Gouvernement. La présidente du Département et Laurent Suau, son président de la commission des finances, l'ont également rencontré pour déposer la candidature de la Lozère concernant la délocalisation des services de la Direction Générale des Finances Publiques (Bercy) en milieu rural. 14 JUILLET  : ils ont défilé sur les Champs Elysées 7 sapeurs pompiers volontaires ont eu l'honneur de représenter la Lozère sur la plus belle avenue du monde le jour du 14 juillet. Il s'agit d'Alexandre Viala (Mende), Aymeric Lecaille (Chanac), Jonathan Soulier (Chanac), Timothé Clot (Chirac), Guy Pourchot (capitaine à Florac), Bruno Michel (Mende) et Joris Saint-Jean à découvrir en photo ci-contre. Âgé de 17 ans, Joris est sapeur-pompier au centre de secours de Mende. Sportif, il pratique régulièrement la nage, la course à pied et le vélo. Titulaire du bac S, il souhaite passer son diplôme universitaire technologique hygiène, sécurité et environnement. couleurs lozère n°50 octobre/novembre/décembre 2019 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :