[48] Couleurs Lozère n°50 oct/nov/déc 2019
[48] Couleurs Lozère n°50 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (267 x 210) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : travaux dans les collèges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
Depuis sa rencontre avec l'Aubrac, à l'âge de 10 ans lors d'une classe de neige, l'amour du plateau n'a plus quitté Jacques Larrue. Pendant près de 50 ans, l'Aubrac a agi sur lui comme un aimant. Dans l'imaginaire d'abord, en l'inspirant pour ses premiers poèmes, puis physiquement, pour l'attirer complètement une fois à la retraite. « Je suis tombé fou amoureux de ce pays, à tel point que je me demande si je n'ai pas des ancêtres originaires d'ici. J'aime la montagne quand elle s'étale devant moi, la profondeur du silence, l'infini de l'horizon... Sur l'Aubrac on a une vue à 360° sur la vie », déclame le poète qui a publié en mars un livre sur cet amour, où le premier rôle est tenu par une vache. « J'ai commencé à écrire dès que j'ai su lire. Mes premiers poèmes je les ai écrits sur l'Aubrac à 11 ans. Le premier était déjà sur les vaches », se souvient ce Lozérien d'adoption qui a élu domicile dans un buron à Nasbinals. Si ses deux passions se sont révélées 18 Rencontre Jacques Larrue, par amour de l'Aubrac Amoureux de l'Aubrac depuis son enfance, Jacques Larrue est venu s'installer en Lozère à la retraite. Inspiré par le plateau, cet ancien journaliste sportif a récemment publié Vachement belle, un livre de poésie où une vache raconte son quotidien couleurs lozère n°50 octobre/novembre/décembre 2019 tôt, les choses n'ont pas toujours été simples. Après une scolarité « plus que chaotique », le jeune homme alors âgé de 16 ans a fait le choix de devenir berger. Un recueil de poèmes édité à compte d'auteur plus tard, Jacques Larrue s'est fait une place dans la presse locale. Une autre passion, celle du rugby, le fera se spécialiser dans le ballon ovale, à Toulouse, puis à Toulon, à Var Matin et Nice Matin. VACHEMENT BELLE Déçu par l'évolution du rugby, le poète a hésité pendant une dizaine d'années à venir s'installer sur l'Aubrac avant de franchir le pas. « Cela n'était plus possible d'écrire sur un sport qui ne correspondait plus à ce que j'aimais », raconte-t-il. Après avoir projeté d'ouvrir une maison d'hôtes, c'est vers la cuisine qu'il s'est tourné pour finir sa carrière. Dans son restaurant baptisé « Aubrac sur mer », Jacques Larrue et son épouse ont fait découvrir Vachement belle est disponible auprès de Jacques Larrue et dans quelques librairies de Lozère. 25 € . Jacques Larrue, 48 260 Nasbinals. mail  : jaclarrue-livre@orange.fr les spécialités du Massif central aux Toulonnais. Finalement lassé de la cuisine, Jacques Larrue s'est retourné vers ses premières amours  : le plateau de l'Aubrac et l'écriture. « L'Aubrac a remué quelque chose de très profond en moi. C'est un ressenti global de bienêtre. De toute ma vie, je n'ai été bien qu'ici ». Un sentiment profond, que Jacques Larrue a souhaité partager avec un ouvrage, Vachement belle, sorti en mars. « Le livre entier n'est qu'un poème. C'est l'histoire d'une vache appelée Lambda qui raconte son Aubrac  : les vêlages, les foires, la transhumance et le pays... ». Composé de 1000 vers en alexandrins et illustré de photos de vaches et de paysages, l'ouvrage a pu être édité grâce à une collecte de financement participatif. Le poète qui n'avait plus écrit de vers depuis ses 18 ans s'est pleinement retrouvé dans le travail d'écriture réalisé en à peine un mois. « Ce livre est l’achèvement d'une passion. Tous les matins je vais dans la nature, je profite de la neige, des fleurs, Texte et photos  : Y.Guilhot je marche au milieu des vaches, c'est inspirant ». Une réalisation qui pourrait en amener d'autres  : « J'ai des projets d'écriture à l'infini, ici je trouve toutes les raisons d'être bien ».
Les Rencontres des acteurs du tourisme se préparent Les Rencontres des acteurs du Tourisme organisées par le Conseil départemental se dérouleront en novembre à Mende. Elles permettront de faire le point sur l'avancée du Schéma à mi-parcours. Tous les professionnels du tourisme ont rendez-vous le 14 novembre à Mende. Au-delà de présenter les avancées de la Stratégie Touristique Départementale, l'accent sera mis sur la « Qualité ». En effet, cette journée permettra aux acteurs du tourisme de pouvoir échanger sur 3 sujets fondamentaux que sont l'environnement numérique de qualité, l'accueil touristique de qualité ou bien encore la valorisation DES ATELIERS POUR ÉCHANGER SUR LE NUMÉRIQUE ET L'E- RÉPUTATION, L'ACCUEIL OU ENCORE LA VALORISATION DES PRODUITS LOCAUX des produits locaux. Ces rencontres seront aussi l'occasion de revenir ensemble sur diverses actions engagées récemment telles que les futures implantations d'équipements numériques permettant un accès permanent à l'information touristique. FOCUS SUR LE DEPLOIEMENT D'EQUIPEMENTS NUMERIQUES AU SERVICE DU TOURISME P arce qu'aujourd'hui 71% des voyageurs se renseignent via internet sur leur destination et qu'un tiers des réservations se font sur mobile, il est crucial que l'ensemble de l'économie touristique lozérienne poursuive sa transformation digitale pour s'adapter aux nouveaux usages. Ainsi, la mise en œuvre de la Stratégie Touristique Lozère 2021 vise notamment à améliorer la visibilité de notre destination sur la toile et à augmenter le nombre de visiteurs en ciblant leurs canaux d’informations et en répondant mieux à leurs attentes. Très concrètement, il s'agit d'instaurer un dispositif d'accompagnement des offices de tourisme dans le déploiement de leur stratégie numérique. Une rencontre avec les offices de tourisme et les communautés de communes a permis de mieux appréhender leurs besoins et de proposer un dispositif d’intervention cohérent. De plus, afin de rendre accessible une information touristique 24h/24 et 7j/7 sur l'ensemble du territoire, le Département souhaite installer des bornes touristiques ou des points d'informations touristiques numériques, sous maîtrise d'ouvrage départementale, à proximité de chaque bureau d'information touristique et sur les principaux sites touristiques du département. Ces équipements permettront au visiteur de pouvoir accéder à du contenu relatif à la destination (A voir, A faire, A visiter, Où manger, Météo, Animations...) et de pouvoir récupérer ces informations sur ses propres outils numériques (tablettes ou smartphone). Enfin, les principaux Patrick Le Masurier - Fotolia Tourisme DU NOUVEAU À LA SELO... Sophie Pantel a été élue à l'unanimité en tant que nouvelle présidente du Conseil d'administration de la SELO. Elle a fait le choix de quitter son poste de présidente de Lozère Tourisme à la fin du mois. La Société d'économie mixte d'équipement pour le développement de la Lozère est gestionnaire de plusieurs sites touristiques comme les stations thermales de Bagnols-les-Bains et de la Chaldette, le Parc à loups, la station de ski du Bleymard-Mont Lozère, le Mas de la Barque, le golf de la Canourgue ou encore les Bouviers... circuits patrimoniaux de Lozère seront bientôt disponibles sur application mobile. L'Assemblée départementale souhaite que ces itinéraires puissent être de véritables visites interactives par le biais d'une application mobile intégrant du guidage GPS, des contenus diversifiés (audio, photos, vidéos, images) ainsi que des jeux interactifs (comme des quiz) pour rendre le visiteur acteur de sa visite. Les premiers circuits et le déploiement de l'application seront opérationnels pour l'été 2020. EdNurg - stock.adobe.com couleurs lozère n°50 octobre/novembre/décembre 2019 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :