[48] Couleurs Lozère n°50 oct/nov/déc 2019
[48] Couleurs Lozère n°50 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (267 x 210) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : travaux dans les collèges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 Économie CONTRATS TERRITORIAUX  : le Département accompagne tous les territoires Un budget de 25 M € a été réservé aux projets des territoires pour la période 2018-2020 auxquels s’ajoutent plus de 2 M € pour la participation du Département au projet du Très-Haut-Débit. Cet investissement représente un effort très important pour la Collectivité qui agit, dans le cadre de la solidarité territoriale, pour le développement et l’aménagement du territoire lozérien et le soutien de la commande publique, et par conséquent en faveur de l’activité économique et de l'emploi. La 1ère génération des contrats sur 2015-2017 a fait aboutir 881 projets (27 M € de subventions affectées sur ces projets, permettant la réalisation de 130 M € de travaux). Sécurisation de la desserte en eau potable LA MALÈNE Aide du Département  : 92 130 € > SIAEP du Massegros > Interconnexion avec le SIAEP et création d'un nouveau réservoir > Subvention du Département  : 57 630 € au titre du Fonds de réserve des contrats 2015-2017 et 34 500 € au titre du Fonds de Réserve des contrats 2018-2020 couleurs lozère n°50 octobre/novembre/décembre 2019 Amélioration du camping municipal BAGNOLS-LES-BAINS Aide du Département  : 79 803 € > Mont-Lozère-et-Goulet > Opération  : Mise aux normes et montée en gamme du camping > Subvention du Département  : 79 803 € au titre du contrat Mont- Lozère 2018-2020 > Projet inscrit dans le cadre du contrat régional Occitanie "Terres de vie en Lozère" Extension des locaux de la communauté de communes du GÉVAUDAN Aide du Département  : 101 213 € > Communauté de communes du Gévaudan > Extension des locaux du siège de la Communauté de communes > Subvention du Département  : 73 951 € au titre du contrat Gévaudan 2015-2017 et 27 262 € au titre du contrat urbain de Marvejols 2018-2020 Aménagement de l'église et de ses abords LES BESSONS Aide du Département  : 20 900 € > Commune des Bessons > Aménagement de l'église au titre du patrimoine > Subvention du Département  : 20 900 € au titre du contrat Terres d'Apcher Margeride Aubrac 2018-2020
Quand les cantines s'invitent au "Fédou"... Sur proposition d'Agrilocal48, une dizaine d'acteurs de la restauration collective ont suivi une visite de la fromagerie du Fédou, à Hyelzas. Si les cuisiniers et les gestionnaires de la restauration collective lozérienne ont désormais la possibilité de commander des fromages du Fédou à partir de leurs ordinateurs via la plate-forme en ligne Agrilocal48.fr, rien ne remplace une visite sur le terrain. L'objectif de la rencontre organisée en avril par le Département qui anime la plate-forme, était d'échanger afin de mieux se connaître et de créer du lien. Une dizaine de cuisiniers, économes et gestionnaires de la restauration collective ont ainsi suivi une présentation de la fromagerie de Hyelzas par Vincent Pratlong, petit-fils des créateurs du Fédou et responsable de la production. La fromagerie, qui collecte le lait de huit éleveurs du causse, transforme environ un million de litres par an. Véritable poumon économique du Causse Méjean, la structure emploie 22 équivalent temps plein. La distribution se fait principalement à des clients locaux (sur place, dans des magasins et des crémiers), mais aussi à des grossistes et via le marché de Rungis. Si le fromager n'écoule pas de gros de volumes sur Agrilocal (environ 70 kg de fromages par an, surtout au lycée Chaptal), pour Vincent Pratlong, l’intérêt du réseau est de présenter sa production. « La restauration collective n'est pas notre cible prioritaire ; c'est surtout intéressant pour faire connaître nos produits et faire découvrir une offre différente à ceux qui vont les consommer ». Du côté de la restauration collective, les situations sont multiples, selon le lieu et le nombre de couverts. Parmi les présents, Jean-François Tardieu, économe au lycée Chaptal à Mende sert environ 1 200 repas par jour dont 600 pour les élèves du collège Henri Bourrillon. Inscrit depuis le lancement du site en 2016, il propose un maximum de produits locaux et achète sur Agrilocal48 les produits laitiers, les œufs et le pain. Certains établissements peuvent rencontrer quelques freins. En effet, pour Delphine Mihelic, gestionnaire au collège de Meyrueis, avec 120 repas par jour, les volumes sont faibles. Situé hors des circuits de distribution classiques, le collège peine également à se faire livrer. « Je fais appel très ponctuellement à Agrilocal pour des commandes en ultra-local. Nous commandons de trop petites quantités et nous n'avons pas de possibilités de stockage », indique la gestionnaire. Le coût est aussi un frein pour les cantines. Au collège Marcel-Pierrel de Marvejols, le second de cuisine Franck Ramadier doit composer avec 2,10 € par enfant et par jour. « Il faut que ça Economie rentre dans le budget », atteste le cuisinier qui se fournit via Agrilocal 48 pour la saucisse fraîche, les produits laitiers. La visite suivie d'un temps d'échange avec Vincent Pratlong a été l'occasion pour ces professionnels de partager sur ces points et de nombreux autres... Malgré ces situations diverses et pour répondre aux problématiques évoquées, des pistes sont identifiées pour mettre plus de produits locaux sur la table des cantines et réduire le gaspillage (entre 15 et 20% de la nourriture part à la poubelle). Pour ce faire, il est nécessaire de mieux connaître le nombre d'élèves qui prendront leur repas chaque jour, retravailler les quantités préparées, et surtout les sensibiliser à l'alimentation saine et durable.Pour faciliter la livraison des petites quantités de produits, le Département envisage également d'expérimenter le transport via des colis isothermes. couleurs lozère n°50 octobre/novembre/décembre 2019 17



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :