[48] Couleurs Lozère n°50 oct/nov/déc 2019
[48] Couleurs Lozère n°50 oct/nov/déc 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°50 de oct/nov/déc 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (267 x 210) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 10,0 Mo

  • Dans ce numéro : travaux dans les collèges.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Une solution possible pour les établissements de santé de la Margeride Est Après deux années de concertation et de travail, les représentants de l’ARS et du Conseil départemental sont parvenus à une issue favorable concernant la pérennité des établissements pour personnes âgées de la Margeride Est. Alors que l'incertitude planait sur le maintien de l'activité des trois établissements et les emplois du bassin, une solution alliant prise en compte des enjeux sanitaires, qualité de prise en charge et projet de territoire, est envisageable. Cette solution repose sur deux projets distincts et interconnectés pour garantir des réponses médico-sociales adaptées et accessibles. Tout d'abord, la reprise de l'Ehpad d'Auroux par l’association Saint Nicolas. En proposant la réhabilitation de l'établissement sur une capacité de 24 lits permanents et un hébergement temporaire d'Ehpad, c'est un maintien de l'offre en réponse à la logique de parcours de vie de la personne âgée en forte perte d’autonomie  : il s'agit d'un dossier "personnes âgées" et non pas "personnes handicapées" tel qu'il avait été initialement présenté. Le projet a fortement évolué. Implantée sur le bassin, l'Association Saint Nicolas, par sa connaissance du tissu local et sa volonté de contribuer au 14 Solidarité couleurs lozère n°50 octobre/novembre/décembre 2019 projet de territoire, s'engage à offrir une qualité d'accueil adaptée pour les résidents et un accompagnement renforcé et de proximité aux personnels. Le rapprochement de l'hôpital de Langogne avec l'Ehpad de Luc permettra quant à lui de consolider le pôle sanitaire du bassin. Déjà en direction commune avec l'Ehpad de Pradelles, le Centre Hospitalier de Langogne se verra attribuer 8 places supplémentaires, et procédera aux travaux de rénovation nécessaires au maintien de l'attractivité du site de Luc. Le Conseil départemental s'est engagé à apporter son soutien financier à ces investissements tant sur le site d'Auroux que celui de Luc. L'ARS s'engage à maintenir de son côté le volume global des places ainsi que l'enveloppe soin. Les différents Conseils d’administrations et de surveillance des structures concernées se sont prononcés favorablement sur ce projet. Il reste à attendre la position et le vote des communes d'Auroux et de Luc. Le nouvel ensemble sécurisera l'activité des 3 établissements et des personnels et consolidera l’offre de prise en charge des personnes âgées les plus dépendantes dans ce territoire du Haut-Allier. Les autorités sont désormais en attente du retour du territoire sur ces propositions. La Présidente du Département Sophie Pantel, les Conseillers départementaux Laurence Beaud et Bernard Palpacuer et le Directeur général de l’ARS Occitanie, Pierre Ricordeau sur le territoire du Haut-Allier pour présenter les nouvelles propositions concernant l'avenir des 3 établissements de la Margeride Est, le CH de Langogne et les Ehpads de Luc et d'Auroux au Président du conseil de surveillance de l'hôpital et aux deux Présidents des Conseils d'administration des Ehpads. Le Genêt d'or 2019 attribué à Michel Roche Lors de Lozère Estivale, la manifestation organisée au mois d'août par les Lozériens de Paris, Michel Roche s'est vu remettre le Genêt d’Or. Ce prix, créé en 1982 à l’initiative du Conseil départemental et de l’amicale des Lozériens de Paris, récompense chaque année une personnalité ayant œuvré au service du développement économique, touristique ou culturel de la Lozère. Michel Roche est bien connu des Lozériens puisqu'il est ambassadeur et greeter du territoire. Après ses études à Montpellier, sa vie professionnelle s’est entièrement déroulée en Lozère, par le développement d’un cabinet d’assurances et la création d’emplois, avec un engagement bénévole fort dans les activités publiques et associatives. De sa passion pour la randonnée pédestre et pour la photographie sont nés plusieurs ouvrages tels que "La Lozère au fil de mes pas" ou "La Lozère de mes randonnées".
Il paraît que les jeunes ne lisent plus. Et pourtant, aujourd’hui en France, près d’un livre vendu sur quatre est un livre pour la jeunesse. Dans l'optique de proposer un nouvel ouvrage à nos jeunes générations, le Conseil départemental s'est donc rapproché de "Quelle Histoire", une maison d'éditions dont l'objectif est de rendre ludique l’apprentissage de l’Histoire avec un grand H aux enfants. Elle a déjà, à son actif, une centaine d'ouvrages qui font la part belle aux grandes régions françaises tels que la Bourgogne ou la Normandie ou encore aux grands personnages tels que Christophe Colomb, Napoléon, Jules César, Jeanne d'Arc et Vercingétorix. « Quelle Histoire appuie sa collection, de livres et d’applications sur de petits personnages, grandes figures de l’Histoire, auxquels les enfants peuvent facilement s’identifier, précise Albin Quéru, co-fondateur de Quelle Histoire. Le traitement graphique de la collection est novateur, coloré et bien adapté aux enfants de primaire, du CE1 au CM2. D'ailleurs, nous comptons Historia, le CNRS, le Ministère de la Culture et de la communication, l'ONAC ou encore le Réseau Canopé de l'Education nationale comme partenaires ». Tout au long de ce partenariat, le Conseil départemental de la Lozère, au travers de son service communication, du service des Archives et du service du Développement La Bête du Gévaudan, le Pape Urbain V, Sainte- Enimie, Stevenson et Céleste Albaret font la Une de ce nouvel ouvrage L'histoire de la Lozère racontée aux enfants Culturel et Educatif (DDEC), a accompagné la production de ce nouvel ouvrage, de l'élaboration du "chemin de fer" au BAT final, en relation avec les auteurs, les correcteurs et les illustrateurs. De ces échanges, un livre d'une vingtaine de pages est donc né  : coloré et le plus représentatif possible de notre territoire. « Il comporte 10 grandes dates illustrées, 30 autres sur une frise chronologique, 10 lieux emblématiques et le portrait de 8 personnages célèbres ; mais il a bien sûr fallu faire des choix, explique l'élue départementale déléguée à la culture Sophie Malige, car la Lozère est un territoire très riche en curiosités. L'idée n'est pas de tout montrer mais bien de proposer un petit panel de ce qu'on peut y trouver ses dolmens, sa cathédrale, ses nombreuses rivières, ses empreintes de dinosaures et ses parcs animaliers peuplés de bisons, de vautours et de loups. Quelques temps forts étaient bien sûr incontournables tels que l’histoire de la bête du Gévaudan encore dans tous les esprits, de même que l’épopée des chevaliers, des camisards et des résistants ». Bref, un véritable voyage dans le temps, édité à 10 000 exemplaires, disponible à la vente au prix de 6 € aux Archives départementales de la Lozère, avenue du Père Coudrin à Mende. Culture Le plus difficile quand on visite un site historique ou patrimonial, c’est d’intéresser ses enfants. Ou du moins de les rendre attentifs. Pour aider les parents, le Département de la Lozère a travaillé à la conception d’un petit ouvrage sur l'histoire de la Lozère destiné aux 7-10 ans et disponible dès cette fin d'année. « Il n’y a pas de littérature pour enfants, il y a la littérature. Il n’y a pas de couleurs pour les enfants, il y a les couleurs. Il n’y a pas de graphisme pour enfants, il y a le graphisme… Un livre pour enfants est un bon livre quand il est un bon livre pour tout le monde » François Ruy-Vidal (1931-….) couleurs lozère n°50 octobre/novembre/décembre 2019 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :