[48] Couleurs Lozère n°48 avr/mai/jun 2019
[48] Couleurs Lozère n°48 avr/mai/jun 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°48 de avr/mai/jun 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (267 x 210) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : pas d'augmentation de la fiscalité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Sommaire Il y a 80 ans  : la Retirada p.16 ACTUALITÉS..P.3 À 7 & 12 FINANCES.P.7 +5,7M € pour le budget 2019 ÉCONOMIE..P.11 L'aide à l'immobilier d'entreprise ÉVÉNEMENT...P.13 Le salon 48.Digital, c'est pour bientôt SOLIDARITÉ...P.11 En immersion au CMS de St Chély d'Apcher HISTOIRE...P.16 80 ans de la Retirada VIVRE EN LOZÈRE...P.18 La Champignonnière d'Allenc RENCONTRE...P.19 Les tissus de Prunières couleurs lozère n°48 avril/mai/juin 2019 édito Sophie PANTEL Présidente du Département RENCONTREP.20 Comme tous les autres Conseils départementaux de France, voilà Val, dessinateur de talent plusieurs exercices budgétaires que le Département de la Lozère est confronté à des baisses de recettes. Il a perdu des dotations et s'est POLITIQUE..P.22 retrouvé depuis 2015 à réaliser un véritable travail d'équilibriste pour rechercher des économies de fonctionnement, maintenir ses politiques publiques AGENDA..P.23 et un très haut niveau d'investissement sans pour autant devoir se surendetter  : c’est l’avenir de toutes les générations suivantes qui est préservé. Nous nous sommes battus pour aller chercher des financements et ressources ailleurs (appels à projets par exemple) afin que les Lozériens ne soient pas pénalisés par cet "effet ciseaux". Résultat  : aucune suppression de politiques publiques depuis 2015. Le Département a maintenu toutes ses aides en faveur des associations qui participent au lien social et au vivre ensemble sur le territoire. C’est certes une compétence optionnelle, mais ce n’est pas une variable d’ajustement pour notre majorité. En cette veille de saison touristique, le Département est donc aux côtés des associations de toutes sortes, qu'elles soient sportives, culturelles ou autres, avec des aides conséquentes, sachant que chaque conseiller départemental, contribue également, s’il le souhaite, au fonctionnement des petites structures locales, avec l’enveloppe globale des PED de 800 000 € par an. A l'heure où nous venons de voter notre budget primitif, c'est toute la Lozère qui peut avoir le sourire. Car grâce à la péréquation horizontale (lire en page 8), 5,7M € de recettes viennent abonder notre budget. Cet argent ne tombe pas du ciel. Pour en bénéficier, il a fallu se battre à l'ADF, trouver des alliés et une position commune pour obtenir des critères favorables à notre territoire. Pour la première fois, les critères retenus prennent en compte d'autres critères que celui de la population à savoir  : les notions de richesse par kilomètre carré, de faiblesse de densité de population, de taux de la taxe foncière. C'est sur cette bonne nouvelle que nous avons pu élaborer un budget ambitieux, tourné vers l'avenir puisqu'il nous permet de continuer à développer nos projets structurants et de rattraper les retards pris depuis plus de 40 ans en augmentant encore notre section d'investissement. C'est sur cette bonne nouvelle que je vous souhaite bonne lecture et bon printemps à tous. Directeur de la publication  : Sophie PANTEL/Rédaction en chef et conception  : Elodie LEHNEBACH - Service communication du Département/Tirage  : 30 000 exemplaires/Périodicité  : Trimestrielle/Dépôt légal  : à parution/ISSN  : 1968-7125/Éditeur  : Département de la Lozère - 4, rue de la Rovère - 48 000 Mende - Tél.  : 04 66 49 66 66 - Courriel  : communication@lozere.fr/Imprimeur  : Public’Imprim/Photo de couverture  : Anne-Marie Vincent/France Qualité Performance/alexey_boldin - stock.adobe.com
BRÈVES... BRÈVES... BRÈVES... BRÈVES... BRÈVES... Patrick Cabanel, professeur d'histoire contemporaine à l'Université de Toulouse-le Mirail et auteur de cet ouvrage, était l'invité de France Inter fin novembre dans l'émission La Marche de l’Histoire animée par Jean Lebrun. "Le régime de Pétain voulait enlever Marianne des mairies et les prêtres catholiques dans les églises le soutenaient majoritairement. Le choix et la réponse étaient simples. C’était  : non. Et quand les populations rurales des Cévennes disent non, les autorités prennent garde à leur détermination. C’est ainsi que beaucoup d’indésirables qui, bien souvent, n’avaient connu que les villes montèrent jusqu’à la châtaigneraie. Et on se poussa pour leur faire partager la soupe." France Qualité Performance « Nous devions le faire, nous l’avons fait, c’est tout, Cévennes, l’histoire d’une terre de refuge 1940-1944 », le premier récit de l’accueil des juifs en Cévennes. La Lozérienne Maëlys Gleize remporte le 1er prix Etudiant Qualité Performance National C'est lors d'une cérémonie qui s'est officiellement déroulée à Paris, au Ministère de l'Economie et des Finances le 30 janvier dernier, que la Lozérienne Maëlys Gleize s'est vue remettre sa récompense. Dans le cadre de sa licence professionnelle « Animateur Qualité » à l'Institut Européen de la Qualité Totale (IEQT) situé à Rodez, la marvejolaise a eu l'opportunité d'effectuer un stage de 16 semaines au sein du Laboratoire départemental d'Analyses de la Lozère (LDA) implanté à Mende. Conscient de l'excellence de son travail, l'IEQT a proposé sa candidature au prix des étudiants qualité performance. Sur plus de 100 candidats en lice, elle s'est ainsi retrouvée dans le dernier carré des sélectionnés avec un peu d'appréhension. La jeune femme de 22 ans remporte donc le 1er Prix des Étudiants Qualité Performance dans la catégorie Licence. Son travail, intitulé « Utilisation de l'approche par les risques pour la mise en place de la norme ISO 17025 en version 2017 », lui vaut également de remporter le 1er Prix des Métiers du Rotary-Club de Rodez (remise de prix le 4 avril). Travaux au Parc à Loups Le Parc à Loups de Sainte-Lucie de 4 hectares, créé en 1962, avait bien besoin d'un petit coup de jeune et les travaux vont débuter bientôt. Le temps de créér la nouvelle scénographie, le nouveau bâtiment d'accueil et les hébergements insolites prévus, il sera fermé au public de septembre 2019 jusqu'au printemps 2020. Ce projet d'aménagement est d'un montant de 5,5M € . Il sera cofinancé par l'Etat, la Région, le délégataire. Le reste (33%) étant financé par le Département. Sur ce projet, le Conseil départemental travaille en étroite collaboration avec la Chambre d'Agriculture, la SELO et l'Entente Causses & Cévennes pour aussi sensibiliser les visiteurs aux conséquences du retour du loup à l'état sauvage sur l'agropastoralisme. SPORT Actualités Le RAID des SAMU fait escale en Lozère du 13 au 16 juin L'aventure du raid multisports des SAMU et des Urgences a commencé en 2004. Un médecin des Urgences de Bayonne a eu l'idée d'organiser une manifestation sportive pour que les professionnels de santé exerçant dans les mêmes services de différents hôpitaux puissent se rencontrer, échanger et faire découvrir leur région. Le raid est une épreuve nationale qui se déroule sur 2 jours en équipe de 3 raideurs. Les épreuves s'enchaînent avec bonne humeur  : course à pied et VTT en orientation, canoë, tir à l'arc, via ferrata, épreuves surprises (dégustation de produits du terroir, quiz nature, jeux d'adresse.). Les participants découvriront à cette occasion les richesses de notre patrimoine ainsi que nos curiosités. Le Réseau "Lozère, Nouvelle Vie" envisage également de mettre en place un stand démographie médicale sur place à la disposition des 120 participants. couleurs lozère n°48 avril/mai/juin 2019 3



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :