[48] Couleurs Lozère n°40 avr/mai/jun 2017
[48] Couleurs Lozère n°40 avr/mai/jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°40 de avr/mai/jun 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (245 x 190) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 8,8 Mo

  • Dans ce numéro : respirez, c'est le printemps !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
« Rencontre Pour photographier toute une famille de renards, il faut une acceptation de leur part qui est très émouvante. C’est un cadeau qu’ils me font. » Renaud Dengreville feuillette Renard sur l’Aubrac, le premier d’une série de trois livres franco-anglais pour les enfants. Habitat, chasse, alimentation, tous les secrets de nos amis à poils y sont dévoilés. L’aventure commence il y a trois ans lorsque Catherine Baldit-Dufays contacte notre photographe pour lui parler de son projet. « Elle est prof d’anglais à Paris, mais originaire de l’Aubrac. L’idée c’était de parler de la beauté et du respect de la vie. Alors on a créé l’association Pitchounets en Aubrac autour de ces livres ». SE FAIRE ACCEPTER Le premier, sur le renard, est publié en 2014 sur les propres deniers des 4 membres de l’association 14 couleurs lozère n°40 avril/mai/juin 2017 Pitchounets en Aubrac  : Raconte-moi la Nature ! Avec trois petits livres sur les animaux, l’association Pitchounets en Aubrac initie la rencontre entre les enfants et la faune locale. (600 exemplaires ont déjà été écoulés). Suivront La Reine de l’Aubrac et Le Roi de la Forêt d’Aubrac, sur les vaches et les cerfs. « Tous les mammifères sont difficiles à photographier. Pour les trouver il faut savoir lire le terrain  : herbes broutées, empreintes sur le sol… Ensuite, on ne part pas photographier un renard ou un cerf. Il faut être là toute l’année, les laisser nous voir, nous sentir. Alors seulement certains se laissent approcher à une distance raisonnable ». Clic ! Reste à habiller les clichés du texte de Catherine Baldit. « Avec mes images, je lui envoie des éléments techniques qu’elle rend compréhensibles en langage d’enfant ». Les petits ouvrages sont ensuite vendus cinq euros dans les librairies, les boulangeries ; présentés dans les écoles. « Ce sont les grandsparents qui en achètent le plus pour leurs petits-enfants. On réfléchit à un bouquin qui dirait "dans le jardin de mon grand-père il y avait…" » Mais c’est d’abord un livre sur les fleurs qui devrait voir le jour prochainement. On y trouvera par exemple la Muni d’un filet de camouflage, Renaud Dengreville doit patienter de longues heures sous l’un des deux affûts installés près de la tanière. Drosera, l’une des trois plantes carnivores qui poussent dans les tourbières de l’Aubrac. Renaud Dengreville est engagé sur plusieurs fronts pour la défense de la Nature. La boulangerie familiale, à Nasbinals, est un lieu de gourmandise autant que de lutte. Photos  : Renaud Dengreville - texte  : Sabrina Khenfer
La Via Ferrata prenez de la hauteur ! Ponts de singes ou ponts népalais, tyroliennes, passerelles... la via ferrata est une activité accessible à tous entre randonnée pédestre et escalade Initié par la Direction départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations de la Lozère et soutenu par le Département de la Lozère, un plan d'équipement de 6 vias ferratas a été mis en place pour le plus grand bonheur des amateurs de sensations fortes. Ces vias ont été réparties judicieusement sur l'ensemble du territoire à la Canourgue, Florac, Le Malzieu, Rousses, Mende et Villefort. Cette discipline permet de prendre de la hauteur et de découvrir des sites remarquables et préservés, sans pour autant disposer d'aptitudes sportives particulières. Chaque implantation a fait l'objet d'une large concertation en CDESI afin de répondre aux attentes de sécurisation foncière, technique et de préservation des milieux naturels. Conçues pour être accessibles au plus grand nombre, chaque via ferrata propose un parcours facile et un parcours difficile. CONSEILS PRATIQUES Les vias ferratas sont libres d'accès. Chacun peut pratiquer selon son niveau en choisissant son parcours. A noter que la via ferrata du Malzieu est, et c'est unique en France, accessible aux personnes souffrant de déficience visuelle. Un service de location de matériel peut vous être proposé à proximité du village. Pour une première sortie, il est fortement conseillé de faire appel à un professionnel. Avant de partir, pensez à vérifier la météo et sur place, respectez les consignes de sécurité et la réglementation. Enfin, pour la faune, évitez de crier et de faire du bruit. Découverte Cette activité de montagne est aussi accessible aux personnes de moins de 40 kg à condition qu’elles soient accompagnées. Une plaquette pour bien choisir votre parcours Une brochure éditée par le Département en français et en anglais est téléchargeable sur le site lozere.fr. Une plaquette d’information vient également d’être rééditée. Elle est disponible dans tous les offices de tourisme et auprès des nombreux spécialistes de sports de pleine nature. couleurs lozère n°40 avril/mai/juin 2017 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :