[48] Couleurs Lozère n°35 jan/fév/mar 2016
[48] Couleurs Lozère n°35 jan/fév/mar 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de jan/fév/mar 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (245 x 190) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Sylvie et la chocolaterie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 Actualités Événement CONTES ET RENCONTRES 40 soirées réparties sur l'ensemble du département Près de 4 000 spectateurs attendus du 30 janvier au 13 février 2016. Des conférences, des spectacles familiaux, des stages, des rencontres avec les écoles, collèges et lycées, une journée professionnelle qui attire de plus en plus des programmateurs des départements limitrophes. Point d'orgue de la programmation  : la soirée d'ouverture à la ferme de la Borie de la salle Prunet et la Nuit des conteurs le samedi 13 février à la salle des fêtes de Saint-Étiennedu-Valdonnez. Parmi les 15 conteurs invités, Olivier de Robert présentera un spectacle sur l'accueil des nouvelles populations. couleurs lozère n°35 janvier/février/mars 2016 École Michel del Castillo à Mende Concernant le devenir de l’école Michel del Castillo, dont les locaux appartiennent au Conseil départemental, il convient de rappeler que, suite à la loi NOTRe, le Département a perdu la clause de compétence générale qui lui permettait d'intervenir dans tous les domaines et est contraint par la loi de transférer la gestion de l'école vers la mairie. Celle-ci devait décider de sa reprise indépendamment des projets départementaux. La mairie a confirmé qu'elle maintiendrait cette école en centre-ville. Un groupe de travail est à l’œuvre pour les modalités de cession. LE CHIFFRE 1,2 M € , c’est le montant de l’aide exceptionnelle de l’État pour l’installation d’une IRM neuve à l’hôpital Lozère. Zone de revitalisation rurale (ZRR)  : une réforme en cours pour améliorer les critères Si le classement actuel demeure jusqu’au 30 juin 2017 pour tenir compte des reconfigurations des périmètres intercommunaux qui pourront intervenir jusqu’au 31 décembre 2016, le nouveau classement des communes pourra être fonction de quatre principes  : 1. un classement en ZRR au niveau de l’intercommunalité, « sans distinction entre les communes la composant, afin d’éviter les effets de concurrence au sein d’une même intercommunalité » ; 2. un classement pluriannuel pour la durée des mandats communautaires « permettant aux élus de disposer d’un cadre stable et pérenne » ; 3. deux nouveaux critères de classement  : la densité et la richesse des habitants, soit deux critères reflétant « mieux l’isolement des territoires et leur santé économique que ceux actuellement en vigueur », plaide l’exécutif ; 4. et le maintien des seuls avantages fiscaux « ayant de réels impacts sur le développement des territoires ruraux ».
Rencontre d’un « geek social » avec la Lozère Quand Alban Tiberghien, un (ex-)citadin spécialiste des usages numériques, rencontre la Lozère, cela donne un concept détonant et unique  : le « Tiers Truck », un camion aménagé qui sillonne nos routes pour former les habitants. On imagine souvent derrière le « geek » quelqu’un qui reste scotché jour et nuit sur son ordinateur ou qui ne décroche pas le nez de son smartphone. Alban Tiberghien n’a rien à voir avec cette caricature. Lui se dit « geek social ». « Geek parce que je suis un passionné et que c’est la définition première du mot ; social parce que le numérique n’est qu’un outil pour recréer du lien social », explique le développeur de logiciels. Quel choc des cultures à son arrivée en Lozère à l’été 2014 ! Ce ch’timi de Lille de 31 ans, pur citadin, féru de « coworking » et de médiation numérique, découvre la ruralité. Une rencontre liée à la Maison de l’emploi qui a tout de suite adhéré au « Tiers Truck ». Ce concept s’inspire du bibliobus et des commerçants itinérants qui sillonnent les villages. Alban parle même d’un « service numérique de proximité » avec un leitmotiv  : « Le numérique pour tous et partout. » AUTOUR D’UN CAFÉ « Il y a un an, certains m’ont dit que mes histoires de citadin n’étaient pas adaptées à la ruralité. Je me suis donc installé en Lozère pour vérifier par moi-même », raconte Alban. En quelques mois, il a déjà réalisé « deux tours de Lozère » et l’accueil est toujours aussi bon. Après une participation au concours « La start-up est dans le pré », organisé par Lozère Développement, ce jeune entrepreneur va systématiser sa présence sur le territoire en se calant sur le rythme des marchés locaux. Ce « couteau suisse » du numérique répond à toutes les questions (comment envoyer un mail ? faire un Skype avec ses petits-enfants ? protéger sa vie privée sur Internet ? etc.) et initie tout public aux usages du Web à travers ses formations dans son « Tiers Truck ». Cet hiver, Alban Tiberghien s’est aussi sédentarisé en devenant le formateur principal de Còdi n Camp, une école innovante qui offre gratuitement une formation intensive au métier de développeur Web à ceux qui veulent se trouver une nouvelle voie. BIO EXPRESS Rencontre/14 JUILLET 1984/naît à Lille./2008/décroche un master « Recherche en informatique » à l’université Lille I./2009/devient développeur indépendant de logiciels sur mesure./2010/crée à Lille La Coroutine, un espace de coworking où 25 professionnels indépendants viennent travailler quotidiennement pour briser leur isolement professionnel et « travailler autrement »./AOÛT 2014/arrive en Lozère où il transpose tous ses projets citadins à la ruralité (télétravail, tiers-lieu, formations, médiation numérique, etc.)./FÉVRIER 2015/lance son « Tiers Truck » sur les routes de Lozère./PRINTEMPS 2016/débute une nouvelle tournée sur les marchés locaux. couleurs lozère n°35 janvier/février/mars 2016 7 Soraya Hocine



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :