[48] Couleurs Lozère n°35 jan/fév/mar 2016
[48] Couleurs Lozère n°35 jan/fév/mar 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°35 de jan/fév/mar 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (245 x 190) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : Sylvie et la chocolaterie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 Sport Loisirs Football féminin  : Les Lozériennes bien représentées sur les pelouses ! Dirigeantes à la tête de clubs, équipes tactiques, nouvelle médiatisation, vertus sportives et esprit de solidarité… Dynamique et ouvert, le football féminin continue d’enrichir le sport lozérien. Également appelé « soccer féminin », le football féminin a connu son âge d’or dans les années 1920 avant de s’éteindre soudainement. Privées de terrain durant plus d’un demi-siècle, les pratiquantes ne seront finalement autorisées à jouer à nouveau qu’à partir de 1971. Aujourd’hui, ce sport connaît un essor considérable, grâce notamment au soutien de la FIFA ainsi qu’aux médias nationaux, qui diffusent désormais de nombreux matchs, comme ce fut le cas à l’occasion du Mondial féminin, durant l’été 2015. couleurs lozère n°35 janvier/février/mars 2016 « CETTE ANNÉE, TROIS PRÉSIDENTES DE CLUB SONT DES FEMMES » En Lozère, la féminisation du football s’opère sur le terrain mais également en dehors des pelouses  : « L’AFL-ASB Cœur de Lozère, le Buisson, Saint-Georges-de-Lévéjac, Chirac, Aumont-Aubrac, Le Malzieu, le Valdonnez-Saint-Bauzile ainsi que le FC Margeride…, notre département compte aujourd’hui huit équipes féminines et une neuvième actuellement en train de se monter au Pont-de-Montvert, s’enthousiasme Patrick Ferreres, le président de la Délégation de football 8 ÉQUIPES FÉMININES de football en Lozère Des vertus sportives qui ignorent le genre Bien que le football constitue une activité intense, il reste le sport le plus pratiqué au monde dans de nombreux pays. Amélioration de l’endurance, du rythme cardiaque et des fonctions respiratoires, résistance et équilibre…, ses vertus sont nombreuses, pour les hommes comme pour les femmes. Une mixité que l’on retrouve d’ailleurs au sein des clubs  : les débutants, âgés de 5 à 10 ans, s’entraînent et jouent mélangés, filles et garçons. Spécificité du climat lozérien  : l’entraînement hivernal, durant les mois de décembre et janvier, est rythmé par une trêve  : « L’entraînement continue, mais il a lieu au sein d’un gymnase, pour des sessions de foot en salle », explique le président Patrick Ferreres.
de la Lozère, structure référente au niveau départemental. Ces huit équipes disputent un championnat à onze joueuses au lieu des huit habituelles, ce qui traduit l’excellent niveau tactique local. Le nombre de licenciées est en augmentation légère mais constante, et cette année trois présidentes de club sont des femmes. L’évolution dans notre sport est vertueuse et prometteuse. » UN SPORT ANIMÉ PAR UN ESPRIT DE SOLIDARITÉ ET DE SÉRÉNITÉ Pour la saison 2015-1016, les 250 licenciées rayonnent sur Soraya Hocine LE FOOT FÉMININ EST ANIMÉ PAR UN TRÈS FORT ESPRIT DE SOLIDARITÉ toutes les tranches d’âge  : « En matière de foot d’animation par exemple, la présence de filles apporte de la sérénité et une tranquillité très appréciée chez nos plus jeunes. De façon générale, le football féminin est animé par un très fort esprit de solidarité, un jeu apaisé et réfléchi. Dans un milieu parfois frappé de machisme, la présence des femmes est absolument salutaire », conclut le président lozérien. Équipe du Buisson à l’entraînement. Sport Loisirs Équipe de Chirac-Le Monastier. couleurs lozère n°35 janvier/février/mars 2016 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :