[48] Couleurs Lozère n°18 jan/fév 2013
[48] Couleurs Lozère n°18 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (267 x 210) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : la Lozère renforce son attractivité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 actualités Attractivité Lozère horizon 2040 Le Conseil général a commandé une étude en partenariat avec l'Insee dont les résultats vont servir de leviers dans les orientations stratégiques de ses politiques publiques. Si le maintien et l'accueil de nouvelles populations actives font partie des grands enjeux du Conseil général, il est important pour la collectivité de connaître le profil de ces nouveaux arrivants. En effet, en ayant une meilleure connaissance de ces futurs habitants, le Conseil général et l'ensemble des acteurs concernés pourront faire les choix les plus pertinents en termes d'organisation et de priorités. Les résultats de cette étude sont riches d'enseignement. QUEL PROFIL ? Entre 2003 et 2008, la Lozère a accueilli chaque année 2000 nouveaux résidents. Venant principalement des départements limitrophes, ils s'installent dans les communes les plus importantes où les secteurs d'activités tels que l'administration publique, la santé ou l'éducation sont présents. Les nouveaux arrivants viennent pour les deux tiers du Languedoc-Roussillon : + 1 550 personnes venant du Gard entre 2003 et 2008 et + 1 330 personnes de l'Hérault sur la même période. L'emploi est un facteur important de mobilité résidentielle en Lozère : un arrivant dans le département sur deux est en activité, dont deux sur trois en CDI. Ils vivent à part égale seuls ou en couple. Mais la Lozère attire aussi les familles. Parmi les couples avec enfants, 80% ont 2 enfants ou plus. HORIZON 2040 À l'horizon 2040, ces migrations n'empêcheront pas la poursuite du vieillissement de la population lozérienne même si ces nouveaux arrivants sont plus jeunes que la population lozérienne : moyenne d'âge (pour les personnes de cinq ans et plus) des nouveaux arrivants 37 ans contre 46 ans pour la population du département. Cependant, au-delà de ce constat, 7 000 départs du département sont dénombrés pour cette même période de 2003 à 2008. Les personnes qui ont quitté le département sur cette période sont plus jeunes que celles qui sont arrivées avec une moyenne d'âge de 32,5 ans. 60% des sortants ont entre 15 et 39 ans contre 50% des entrants. Pour mettre en place des politiques adaptées, il est aussi primordial de connaître ces nouveaux arrivants, de savoir quelles sont leurs activités et ce qu'ils cherchent. Pour répondre à ces questions, le Conseil général s'est associé à l'Insee pour analyser le profil de 10 000 personnes qui se sont installées en Lozère entre 2003 et 2008. Ces réponses précises sur les caractéristiques des nouveaux arrivants vont permettre d'orienter les politiques publiques du Conseil général pour son projet Lozère 2020. EN SAVOIR +Ilwww.lozere.fr
chantier Les actions du Conseil général 7 LE MALZIEU- VILLE FO URNELS SAINT-CHELY -D'APCHER SA INT-ALB A N- SUR -LIMAG NO LE GRANDRIEU CG48 AUMONT- AUBRAC LANGO GNE Canton de Saint-Amans NASBINALS SAINT-AMANS CHATEAUNEUF-DE -RANDON RD1 et RD3 Remise en état de la chaussée et aménagement de la traversée du village-liaison Rieutort/Marvejols. Montant des travaux : 580 000 € MARVEJOLS SAINT-GERMAIN- DU-TEIL LA CANOURG UE CHANAC SAINTE-ENIMIE MENDE NO RD MENDE SUD FLO R AC LE BLEY MARD LE PO NT-DE- MO NTV ER T VILLEFO RT Canton de Chateauneuf de Randon Travaux d'extension des locaux et création d'une unité renforcée pour l'EHPAD « Résidence Margeride » Montant de la subvention du Conseil général : 480 000 € LE MAS S EG R O S CG48 Canton du Massegros MEYRUEIS RD 907 bis sur les Vignes Recalibrage de la chaussée entre le Pas de Soucy et les Vignes Montant des travaux : 1,1 M € BARRE-DES- CEVENNES SAINT-GERMAIN- DE-CALBERTE Chaufferie du Bleymard Construction d'une chaufferie au bois granulé pour le centre technique du Conseil général Montant des travaux : 450 000 € couleurs lozère n°18 janvier/février



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :