[48] Couleurs Lozère n°18 jan/fév 2013
[48] Couleurs Lozère n°18 jan/fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°18 de jan/fév 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Lozère

  • Format : (267 x 210) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : la Lozère renforce son attractivité.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
12 dossier La parole aux Lozériens J-F. Salles Brigitte Donnadieu, Présidente des Scènes croisées de Lozère. « Par mon travail et mes responsabilités au sein des Scènes croisés qui invitent les Lozériens à la découverte de la culture, je me sens évidemment ambassadrice de la Lozère. La beauté sauvage des paysages y est unique, le fait que nous ne soyons pas très nombreux permet d’y faire des rencontres fortes. Voilà le message que j’ai envie de faire passer. Mais on ne « vend » pas la Lozère comme on pourrait « vendre » autre chose. On ne parle bien que de ce qu’on aime. Et c’est en faisant le choix de vivre en Lozère que je suis devenue ambassadrice de mon département. » J-F. Salles Michel Roche, Président du club Rando pour tous « La Lozère n’est pas un pays neutre. Y vivre, c’est avant tout un choix. En matière de randonnée, la Lozère fait figure de paradis. Cette activité constitue une bonne porte d’entrée pour promouvoir le département. Quand la Lozère accueille le congrès national de la randonnée, quand les bénévoles balisent de nouveaux sentiers, cela participe à l’attractivité du territoire. Certains handicaps peuvent devenir des atouts, à condition de leur porter un regard positif. » Suite de la p.11, ,, DR Devenir ambassadeur de la Lozère SI L’IMAGE ET LA NOTORIÉTÉ SE FONT À L’EXTÉRIEUR DU DÉPARTEMENT, ELLES DOIVENT ÊTRE AUSSI PORTÉES ET, DÉJÀ À L'INTÉRIEUR DU TERRITOIRE, PAR LE MESSAGE QUE CHACUN D’ENTRE NOUS VÉHICULE. D’où la préconisation de Jean-Christophe Gallien : bâtir un véritable réseau d’ambassadeurs de la Lozère. « Il faut mobiliser les Lozériens, qui doivent s’approprier la démarche, mais aussi tous ceux qui ont un lien avec ce département, utiliser les réseaux sociaux, le web pour faire vivre cette communauté. Tout ambassadeur est destiné à porter le message. Il doit aussi être le relais en matière d’information, d’appels à projet qui pourraient concerner la Lozère, d’événements qui s’y déroulent, etc. Le parfait exemple est celui de Barcelone. Parce que nous avons vu un film, que nous avons eu l’occasion de nous y rendre, beaucoup d’entre nous se sont sentis un jour, ambassadeurs de cette ville. D’une capitale régionale, cette ville est devenue une capitale économique et touristique avec la construction d'une identité basée sur un certain style de vie. Il peut en être de même pour la Lozère. » LE CONSTAT D’UNE PROMOTION INSUFFISANTE « Restitués au public en février 2012, les résultats de cet audit ont permis de recueillir le ressenti des élus mais aussi de la population sur les forces et les faiblesses du territoire, ainsi que leur vision d’avenir pour la Lozère » explique Ludivine Marbrier. Si la Lozère a de sérieux atouts en matière d’attractivité du territoire, de qualité de vie, d’environnement ou encore de paysages remarquables, « les avis sont majoritaires sur le fait que la promotion est à ce jour insuffisante. Il est donc apparu nécessaire au Conseil général de bâtir une vraie démarche autour de l’attractivité du territoire. Outre les actions de communication destinées à faire rayonner l’image de la Lozère, tout un travail est à mener au sein même du département » précise la chef de projet. Pour Jean-Christophe Gallien, « en France, les démarches d’attractivité ne sont pas assez structurées. La notoriété ou l’attractivité d’un département n’est jamais acquise. Toujours en mouvement, elle se construit pas à pas, avec des choix politiques à faire. Pour être pertinent, il faut arriver à construire un message unique, partagé par le plus grand nombre. » Une démarche dans laquelle s’engage le Conseil général. S'ORGANISER Si le Conseil général structure sa communication autour de grands thèmes en lien direct avec l'attractivité comme la démographie médicale, l'enseignement supérieur, ou l’accueil de nouvelles populations actives avec la mise en place d'un réseau, ce dernier a décidé de mettre en place des comités dédiés à l’attractivité. Parmi ces instances, il y a le comité de pilotage qui réunit les Présidents des grandes structures territoriales, et dont la vocation est d'examiner les grands enjeux du territoire, de suivre les actions en cours et celles à venir. Un comité d'experts, composé d'une
dossier 13 3 QUESTIONS Jean-Paul Pourquier, Président du Conseil général de la Lozère CG48 quinzaine de personnes reflétant tous les domaines de la société civile, a pour mission de déployer des actions qui participeront activement à la promotion du département. Ces experts doivent être aussi un trait d'union avec le réseau d’ambassadeurs appelés à se mettre en place. DES TÉMOIGNAGES VENUS D'AILLEURS Le Conseil général a également décidé de se nourrir d’expériences extérieures, menées par d'autres territoires qui présentent certaines similitudes avec la Lozère. En mai, l’Ambassadrice d’Islande est venue expliquer comment ce pays insulaire a su surmonter les crises récentes qui l'ont frappé et redorer son image. Cet automne, lors des Assises du tourisme, le Président du canton du Valais en Suisse a présenté le positionnement de ce territoire autour d'un label Valais Excellence. « S’il faut donner à rêver, pour que le rêve puisse prendre, souligne Jean-Christophe Gallien, il faut qu’il soit le reflet d’une réalité de terrain. Cela implique de continuer à travailler sur le développement économique, le type de tourisme à promouvoir, etc… » CG48 s Couleurs Lozère Pourquoi le Conseil général a-t-il souhaité lancer une démarche sur l'attractivité du territoire ? À l'heure où les concurrences des territoires se font de plus en plus ressentir et dans la droite ligne du projet de territoire, Lozère 2020, le Conseil général a décidé d'ouvrir, depuis janvier 2011, une réflexion plus approfondie sur l'enjeu de l'attractivité territoriale et des réponses à apporter en ce domaine au département de la Lozère par la mise en place d'actions concrètes. Au-delà de ses atouts indéniables qu'il faut mettre en avant, notre département a également des faiblesses qu'il doit surmonter, et il est d'autant plus important aujourd'hui de se valoriser par rapport aux autres. s Couleurs Lozère En quoi est-il nécessaire de rassembler l'ensemble des acteurs du département et de délivrer un message commun ? Pour faire face à ces enjeux, il est essentiel de se préparer et d'organiser au mieux le territoire, de mobiliser les Lozèriens, de préparer avec l'ensemble des partenaires, l'accueil de nouvelles populations actives et de voir comment la Lozère peut se démarquer des autres départements au travers d'une communication et d'une image bien étudiées. Les auditions que nous avons organisées et les questionnaires qui ont été diffusés à l'ensemble de la population ont montré qu'il était nécessaire d'engager une démarche attractive et communicante pour la Lozère. s Couleurs Lozère Comment concrètement cette démarche se met-elle en œuvre ? Au-delà des actions déjà opérationnelles (échanges avec des témoins extérieurs, mise en place de comités de travail et de réflexions), le Conseil général a pris la décision de réaliser des films promotionnels pour valoriser le territoire et répondre à une attente forte des acteurs du territoire et des Lozériens. Avec le soutien du Comité Départemental du Tourisme, quatre films, sous la forme de spots de 30 secondes environ chacun, ont été tournés en octobre pour présenter la Lozère comme une destination touristique mais aussi pour y construire un projet de vie. Nous avons aussi souhaité que les Lozériens se retrouvent dans ces images et affirment leur sentiment de fierté. Ces films devraient être diffusés dans le premier trimestre 2013 mais nous aurons l'occasion d'en reparler. couleurs lozère n°18 janvier/février



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :