[47] 47 magazine n°21 déc 12/jan-fév 2013
[47] 47 magazine n°21 déc 12/jan-fév 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de déc 12/jan-fév 2013

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général de Lot-et-Garonne

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 7,8 Mo

  • Dans ce numéro : innovation - compétitivité, pour un territoire plus performant.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
CULTURE BAT 47 AElementworks CG47 - Xavier Chambelland LOT-ET-GARONNE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL N°21 DÉCEMBRE 2012 24 Pujols FILM TOURISTIQUE Le Lot-et-Garonne sur grand écran Caméra 5K Red Epic identique à celle utilisée pour le tournage d’Avatar ou du Seigneur des anneaux, drone aérien pour les prises de vue, technologies high-tech de post-production… Le nouveau film touristique de promotion du Lot-et-Garonne déploie des moyens techniques à la hauteur de ses exigences artistiques. C’est la société Ælementworks de Prayssas qui en est l’auteur. Sur fond de musique harmonieusement rythmée composée par Patrick Neil Doyle et Patrick Doyle, auteurs notamment des musiques d’Harry Potter, une Bureau d’accueil de tournage « Le Lot-et-Garonne n’a encore que peu exploité ses décors naturels et c’est une chance car tout reste à faire », soulignait Pierre-Henri Arnstam, vice-président d’Écla * Aquitaine, lors de la création en avril 2011 du Bureau d’accueil de tournage de Lot-et-Garonne (BAT 47) installé à Sainte-Livrade-sur-Lot. Quatre réalisateurs ont déjà trouvé leur bonheur en 2012 dans la base de données détaillant 700 décors naturels répertoriés par le BAT 47. Le réalisateur israélien Yossi Aviram y a notamment choisi les principaux cadres de son premier long métrage La dune, tourné en partie dans le Tonneinquais et le Marmandais. Depuis le début de l’année, 75 journées de tournage se sont déjà déroulées dans le département. Des journées qui, outre les retombées économiques directes, contribuent à faire connaître le Lotet-Garonne auprès du grand public. * Écrit, cinéma, livre, audiovisuel. discrète et élégante présence féminine guide une balade au pays « dessiné par les caprices de l’eau ». L’eau, élément omniprésent en Lot-et-Garonne. Un fi l d’Ariane qui embarque le spectateur dans une découverte féerique où tout n’est que fluidité, sérénité et diversité apaisante. Le fi lm de promotion du Lot-et-Garonne, piloté par le CDT 47 (Comité départemental de tourisme), restitue une véritable ambiance, résultat de choix artistiques exigeants, d’une fine connaissance du territoire, mais aussi de moyens technologiques inédits pour ce genre de production. C’est en effet la première fois que l’on recourt, pour fi lmer les paysages du Lot-et-Garonne en format grand écran, à une caméra habituellement utilisée dans les superproductions. « Nous souhaitions que la qualité technique fasse écho à celle des paysages », explique Christian Bataille, président du CDT et vice-président du Conseil général. Des plans surprenants Alexandre Mouaci sont aussi obtenus grâce à des drones aériens. L’instant de quelques minutes, le spectateur s’envole et tel un oiseau découvre les paysages, vus d’en haut. Sublimer les paysages La technique du « timelapse » ou plan accéléré a permis de réaliser des effets de vitesse saisissants en très haute qualité graphique. Des nuages qui prennent alors vie dans le ciel au-dessus de l’imposante tour du château de Bonaguil. Une manière de rendre le temps étirable à l’infi ni et de donner encore une autre vision des paysages. Spécialisée dans les effets spéciaux visuels, Ælementworks a minutieusement travaillé la lumière et la colorimétrie en post-production : étalonnage précis des couleurs afin de donner des ambiances chaleureuses, travail des effets de lumière mettant en valeur l’aspect féerique des lieux, stabilisation numérique des mouvements de caméra… « Le Sud- Ouest ne se résume pas au Cap-Ferret, à la Dordogne ou au Pays basque, explique convaincu l’élu en charge du tourisme. Notre film a pour vocation de rappeler que le Lot-et-Garonne offre des paysages sublimes et qu’il est bien un concentré de Sud-Ouest 1. » 1 Slogan de la marque territoriale ECO 47 Film sur www.cg47.fr
P O R T R A I T Rémi Chambelland PHILIPPE BOUTIÉ L’homme de la stévia Entre l’homme de la stévia, Philippe Boutié, et le gérant de la société Rouages, Pierre Jannot, une réelle complicité existe. Des produits sucrés avec l’édulcorant sont déjà sur le marché et sont conçus sur le site de l’Agropole. La belle paraguayenne l’a conquis. Son nom : stévia. Il a décidé de fédérer autour de cette plante des synergies. L’association de producteurs Sweet Via qu’il a créée souhaite étudier la viabilité de sa culture en vue de développer une filière locale bio. Rencontre avec Philippe Boutié, passionné et passionnant, qui, depuis deux ans, trouve un goût très sucré à la vie avec cette plante pleine de promesses. La stévia est un arbrisseau dont les extraits sont appréciés pour leur pouvoir sucrant de 200 à 300 fois supérieur à celui du sucre, et cela sans calorie. Originaire d’Amérique du Sud, elle est aujourd’hui cultivée principalement au Paraguay et en Asie. Philippe Boutié, quadra tombé sous son charme, en a très vite pressenti les qualités. Il a aussi jugé qu’elle pouvait s’épanouir en Lot-et-Garonne et faire le bonheur des agriculteurs locaux. « Au début des années 1970, le Japon interdit l’usage de tout édulcorant artifi ciel dont l’aspartame, fortement déprécié chez nous pour ses effets nocifs présumés sur la santé. Parallèlement, le pays du Soleil levant réalise des recherches sur la stévia et développe un système d’extraction de la molécule principale appelée rébaudioside A. C’est dans cette molécule que réside son pouvoir sucrant. Très vite, l’usage de cette plante sous la forme de poudre blanche se généralise en Asie et en Amérique du Sud. Si elle est surtout utilisée dans l’agroalimentaire, on lui reconnaît aussi des vertus tant médicinales que cosmétiques. En Europe, ce nouvel édulcorant naturel bénéfi cie d’un intérêt certain : du sucre sans les calories attenantes ! La nouveauté est là », explique Philippe Boutié, ex-responsable commercial Sucre Daddy. Donc très au fait du marché et connaisseur du monde agricole. « Faire de la stévia une filière économiquement fiable » La belle n’est pas difficile, elle nécessite peu de soin, mais essentiellement du soleil, de la clarté et de l’eau. Pérenne, un pied de stévia peut espérer vivre sous nos latitudes jusqu’à cinq ans. Séduit par cette adaptabilité, Philippe se joint à Pierre Jannot, gérant de la société Rouages à Agen, pour mieux la comprendre. En 2011, sont mises en place, via le centre de recherches Invenio, deux parcelles expérimentales de stévia. Les températures peu clémentes de l’hiver dernier ont mis les plants à rude épreuve : certains gèlent et d’autres résistent. Face à ces résultats, la petite équipe décide de renouveler l’expérience. Mais pour ce second essai, Philippe décide de s’entourer de la Chambre d’agriculture et d’une dizaine de producteurs. Dès 2013, à titre expérimental et conjointement aux essais développés chez Invenio (et avec l’aide fi nancière du Conseil général), Sweet Via leur mettra à disposition des plants de stévia et le matériel nécessaire afi n d’effectuer une plantation manuelle, de mettre en place l’irrigation, le paillage, désherber de manière biologique et de récolter. Le centre de recherches Invenio sera chargé de les accompagner dans cette phase expérimentale : sélection variétale des plantes de stévia, amélioration énergétique, mise en place des cultures, étude de la physiologie de la plante, défi nition d’un itinéraire technique compatible avec l’agriculture bio, axe fort du projet. « L’objectif immédiat n’est pas de produire à grande échelle, comme cela se fait en Chine. Le bio est un marché à forte valeur ajoutée qu’il ne faut pas ignorer », conclut Philippe Boutié qui, autour de la stévia, veut le meilleur pour ses futurs développeurs. LOT-ET-GARONNE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL N°21 DÉCEMBRE 2012 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :