[46] Contact lotois n°70 jui/aoû/sep 2009
[46] Contact lotois n°70 jui/aoû/sep 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°70 de jui/aoû/sep 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,1 Mo

  • Dans ce numéro : l'été je découvre

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
dossier été FROMAGE Du rocamadour pur bio À Cajarc, la ferme de la Hulotte se convertit à l’agriculture biologique. Mettre du bio dans l’AOC, c’est ajouter un cahier des charges à un autre cahier des charges. À Cajarc, Nathalie et Laurent Masbou se lancent dans la production de rocamadour bio, dans le cadre de l’appellation d’origine contrôlée. « 80% de nos terres sont déjà en bio. Et nous pourrons apposer le sigle officiel AB sur nos étiquettes d’ici deux ans. Le but est de nous démarquer et de répondre à la demande des consommateurs », explique Nathalie Masbou. Ancienne ébéniste, elle s’est installée comme agricultrice en 2004. Un incendie, qui a ravagé la chèvrerie et la fromagerie l’an dernier, n’a pas empêché le couple de poursuivre son projet. la mission du Conseil général du Lot En 2008, le Conseil général a lancé une réflexion sur la mise en place d’un programme de développement de l’agriculture biologique dans le Lot. Des contacts ont été pris avec la profession agricole pour finaliser un programme d’actions. Gérard Miquel, président 22 Contact lotois juillet 2OO9 www.lot.fr SÉCHAGE EN GRANGE Étape indispensable : assurer l’autonomie de l’exploitation pour nourrir leurs 70 chèvres. Nathalie et Laurent Masbou terminent la construction d’un système de séchage en grange, « pour faire du foin dans de bonnes conditions ». Ce procédé répandu dans les zones de montagne est encore peu usité dans le Lot. « Il permet d’obtenir une qualité de foin supérieure et régulière, il y a donc moins de perte », explique Nathalie Masbou. « Le fauchage intervient plus tôt dans la saison, ce qui permet une, voire deux repousses, et donc de libérer des surfaces pour cultiver des céréales ». 90 tonnes de foin sont en vrac dans la grange, un mètre au-dessus du sol. Plus de balle de foin, donc des économies de main-d’œuvre… Sans oublier les économies d’énergie : la chaleur, récupérée entre la toiture du bâtiment des chèvres et l’isolant, sera insufflée sous le foin pour le sécher. Une démarche respectueuse de l’environnement qui va de pair avec la production bio. n Nathalie et Laurent Masbou produisent 75 000 rocamadours par an, et des tommes de chèvre. du Conseil général, a rappelé cette volonté, lors du lancement à Cahors du Club de la table française, qu’il copréside pour défendre les produits du terroir. Ce soutien à la filière bio rejoint la mise en place d’un plan « Qualité Lot » dans le département. + d’infos Le rocamadour AOC est un palet de 35 g, fabriqué exclusivement au lait cru et entier de chèvre, et affiné en cave au moins 6 jours. Le « petit fromage qui rend chèvre » a son site Internet www.aocrocamadour.com, avec les coordonnées de tous les producteurs et leurs présences sur les marchés. « Le contact direct avec les consommateurs est gratifiant », remarque Nathalie Masbou qui se rend sur les marchés de Cajarc, Villefranchede-Rouergue et Assier.
BICYCLETTE De petites boucles pour la petite reine Comme à Cardaillac, 37 balades à vélo sont balisées à partir de cet été À Cardaillac, il n’y pas que le musée qui s’éclate. Les amateurs de deuxroues aussi. Le « musée éclaté » est, depuis peu, le point de départ d’un tout nouveau circuit à vélo. La boucle de Cardaillac, baptisée « le chemin médiéval », est une balade de 15 km, classée sportive. Non loin, à Aynac, Béduer, Bessonies, Figeac (départ du Surgié), ou Sénaillac-Latronquière, des petits panneaux de signalisation ont également vu le jour pour baliser des circuits similaires. Le Conseil général et le Comité départemental du tourisme (avec le soutien financier de l’Europe et de la Région) ont mis en place 37 « boucles lotoises », de 5 à 35 km, accessibles à tous pour pédaler en famille. Une plaquette – gratuite – sera disponible à partir de ce mois de juillet dans les offices de tourisme, avec des fiches comprenant la carte de chaque circuit et des infos pratiques. Ces fiches seront téléchargeables sur le site Internet www.tourisme-lot.com à partir de l’automne. La première étape avait conduit à la mise en place, l’an dernier, d’une « véloroute » dans la vallée du Lot (80 kmentre Cahors et Soturac). Prochaine étape en 2010 pour Habitant de Cardaillac, Bernard Teyssières sur le « chemin médiéval ». balade Le circuit du gouffre des cloches 3 km en 2 heures : cette petite randonnée très sportive est réservée aux aventuriers. En partant au lieu-dit « Les Cabriès » à 1,2 km de Sabadel-Latronquière, le chemin suit en montant le ruisseau du Bervezou. Il est nécessaire de le traverser à pied, pour arriver jusqu’au clou de la balade : une belle série de cascades dont le fameux « gouffre des cloches ». les VTT : 850 km de chemins sont en train d’être balisés pour des balades tout terrain. De quoi répondre aux attentes des touristes, mais aussi des Lotois qui avaient exprimé le besoin de circuits à vélo lors de l’enquête « Lot 2020 ». La boucle sera alors bouclée… n dossier textos Détour par la chapelle de Guirande Un chœur décoré d’un damier rouge et blanc fleuri, un christ en majesté, saint Namphaise éventré par le taureau : la chapelle de Guirande à Felzins abrite de superbes peintures murales du début du XVI e siècle (photo page 15). Située sur le chemin de Saint-Jacques-de- Compostelle, cette chapelle est inscrite depuis 2008 à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques. La restauration des peintures devrait avoir lieu l’an prochain, après la révision de la toiture et des problèmes d’humidité. Le Conseil général a déjà voté une subvention pour ce projet. La légende dit que les cloches de l’église du village y auraient été jetées pour les protéger lors d’une invasion. Cette randonnée figure dans le guide « Le Lot, promenades et randonnées » édité par le Comité départemental du tourisme (circuit n°15). Plus d’informations : 05 65 40 20 10 (office de tourisme de Latronquière). Contact lotois juillet 2OO9 www.lot.fr 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :