[46] Contact lotois n°68 jan/fév/mar 2009
[46] Contact lotois n°68 jan/fév/mar 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°68 de jan/fév/mar 2009

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,2 Mo

  • Dans ce numéro : le nord du Lot s'active.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Paroles de 4 Le fauchage Tardif en quesTion « Je roule beaucoup et n’ai vu de tels panneaux (« Fauchage tardif ») que dans le Lot. Nos nombreuses routes, très étroites, sinueuses donc très dangereuses doivent incontestablement avoir les bas-côtés nettoyés. N’y a-t-il pas assez d’accidents ? » S. M. (Castelnau-Montratier) Les actions de fauchage tardif existent dans d’autres départements depuis de nombreuses années : en Dordogne, par exemple, pour citer un département voisin. Dans le Lot, le recensement de nombreuses espèces rares (orchidées notamment) le long de certaines routes a conduit le Conseil général à engager en 2008 une expérimentation de fauchage tardif, limitée à 11 secteurs les plus remarquables (environ 80 km) et sur les seules routes départementales. La fauche des abords immédiats (de 80 cm à 1 m) et de certains virages a cependant été maintenue dans un souci de visibilité et de sécurité. Et l’ensemble des accotements a été entretenu lors du fauchage d’automne. TransporTs scolaires : graTuiTs dans le cadre de la carTe scolaire « Je lisais récemment dans « Contact lotois » que le Lot s’enorgueillissait que les familles n’aient rien à débourser pour le transport scolaire. J’aimerais comprendre alors pourquoi je dois participer à hauteur de 200 € pour ma fille en classe au collège Saint-Etienne (j’ai une fille au lycée Clément-Marot, c’est donc plus facile pour moi de scolariser les deux à Cahors). Alors que parmi les élèves de Saint- Etienne, ceux venant de Lamagdelaine ou Saint-Géry sont pris en charge. » M.-A. J. (Bagat-en-Quercy) contact lotois février 2009 La carte scolaire existe toujours : les dernières mesures mises en place par le gouvernement concernent l’assouplissement des mesures de dérogation à cette carte scolaire, qu’instruit l’Inspection académique. Le Conseil général organise les transports scolaires en se basant sur cette carte scolaire qui définit un secteur de recrutement pour chaque établissement scolaire, et en veillant bien à l’application de cette règle de façon égale entre le public et le privé. En vertu de ce principe, les enfants des communes de Lamagdelaine et de Saint-Géry qui dépendent de la zone de recrutement de Cahors sont transportés gratuitement vers les établissements cadurciens (publics et privés). De même, les enfants de Bagat-en-Quercy, où vous résidez, sont transportés gratuitement vers leur collège de rattachement : celui de Montcuq. Le bruiT de l’auTorouTe « Le Conseil général du Lot ainsi qu’ASF (autoroutes du sud de la France) n’ont rien fait pour nous protéger des décibels de l’A 20 dont je suis riverain. » F. A. (Cieurac) L’association « Agir contre les nuisances » s’est constituée sur la section de l’A 20 entre Cieurac et Nadillac. Ses membres ont rencontré le Conseil général, et Gérard Miquel a proposé une étude complémentaire sur les nuisances, financée par le Département (alors que l’autoroute est une infrastructure privée que l’Etat a vendue au groupe Vinci) : des mesures acoustiques ont été réalisées en 21 points stratégiques en 2006. Une liste d’interventions prioritaires a été décidée en accord avec l’association et ASF. Et cette étude a permis de faire accepter par ASF une convention permettant la réalisation de merlons de terre près de la tranchée de Constans. Sur cet investissement privé, le Conseil général a également participé financièrement à hauteur de 10%. Les travaux sont aujourd’hui terminés.
Lotois ET le salage ? « Le 26 décembre 2008, vers 16 heures, alors que nous nous dirigions vers notre domicile en arrivant de la région parisienne, nous avons eu la surprise de trouver une route totalement impraticable en raison des chutes de neige de la matinée, ce en quittant l’autoroute A 20 à hauteur de Souillac (…) Il nous a été impossible d’emprunter notre itinéraire habituel (…), nous avons donc fait un détour par Cahors, rallongeant notre parcours. Pourquoi n’avait-on pris aucune disposition pour saler ? Fautil attendre qu’il y ait des accidents pour intervenir ? » M. P.(Touzac) Le Conseil général du Lot a la charge de l’entretien et de l’exploitation d’un réseau de 4 000 km de routes départementales. Dès qu’un phénomène climatique important survient, vingt camions et une cinquantaine d’agents interviennent pour une mise en sécurité la plus rapide possible, selon un ordre de priorité. Le réseau routier départemental est classé en trois catégories. La catégorie 1 est la plus prioritaire, le classement étant établi selon l’importance des bassins de population, de paramètres économiques et du trafic : ces grands axes sont donc déneigés ou salés en priorité. Il appartient aux usagers d’emprunter de préférence ces itinéraires. Et d’adapter bien sûr leur conduite et l’équipement de leur véhicule en conséquence, car les opérations de salage et déneigement ne permettent pas d’avoir une route noire et sûre immédiatement. Par ailleurs, le 26 décembre, la neige était généralisée sur le département et, en beaucoup d’endroits, des voitures ou des camions ayant glissé gênaient la progression de nos équipes en charge de l’entretien des routes. Ecrivez-nous Vous souhaitez vous exprimer, vous avez une idée, une suggestion, vous voulez réagir ? Adressez vos courriers à : Conseil général du Lot, Contact lotois, Avenue de l’Europe-Regourd BP 291 - 46005 Cahors Cedex 9 ou par e-mail : communication@cg46.fr ı édito ıQuel avenir pour les Départements ? À l’heure où le gouvernement s’apprête à présenter une réforme de nos institutions locales, de fausses rumeurs circulent et méritent d’être rectifiées. Certains proposent déjà, sans aucune logique, de fusionner les Départements et les Régions. La suppression d’un échelon administratif n’aura pas pour conséquence la réalisation d’économies d’échelle substantielles car ces deux collectivités exercent des compétences bien distinctes. Le Département est, par essence, le lieu des politiques publiques de proximité et la collectivité pivot des solidarités sociales et territoriales. De plus, la décentralisation a démontré que nous gérons mieux en dépensant moins. Alors, sans attendre les débats parisiens souvent éloignés des réalités locales, le Conseil général du Lot a anticipé la réflexion sur de nouvelles formes d’organisation territoriale dans le cadre de « Schémas de cohérence d’aménagement, d’équipements et de services ». Il la prolongera, en 2009, afin de contribuer, avec les élus locaux, à la redéfinition de nouvelles solidarités permettant de s’adapter toujours au mieux aux attentes des Lotois en termes de qualité de service public. Dans le contexte actuel de crise, les élus ont voté un budget rigoureux mais ambitieux pour l’année 2009. En effet, la priorité est donnée à l’augmentation du montant des investissements du Conseil général afin de soutenir l’activité économique des entreprises lotoises et, par conséquent, de maintenir l’emploi dans notre département. Notre collectivité connaît, en ce début d’année nouvelle, un changement dans son organisation interne avec le départ à la retraite de Paul Jardillier, directeur général des Services, après plusieurs décennies de bons et loyaux services. Fin connaisseur des mécanismes administratifs, il a su, avec compétence et efficacité, favoriser l’adaptation du Département aux missions nouvelles confiées par la décentralisation et lui donner ainsi une meilleure visibilité auprès des habitants de notre territoire. Je tiens à lui adresser toute ma gratitude et ma reconnaissance pour son parcours exemplaire. Je souhaite la bienvenue à son successeur, Willy Luis, dont je sais qu’il saura mettre en œuvre avec talent et intelligence les projets de l’Assemblée départementale au service du Lot. Gérard Miquel Président du Conseil général du Lot 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :