[46] Contact lotois n°65 avr/mai/jun 2008
[46] Contact lotois n°65 avr/mai/jun 2008
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°65 de avr/mai/jun 2008

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (277 x 392) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : interview de Gérard Miquel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
ı14 Un engagement en 2004 : « Assurer le désenclavement technologique du Lot ». ı Préparer l’augmentation de la population lotoise à l’horizon 2020, en évitant de banaliser et détruire nos paysages. Protéger notre espace et notre environnement contre un développement mal maîtrisé, préjudiciable à la qualité de ce bien précieux non renouvelable, facteur d’attractivité. Ce développement, centré sur la maison individuelle en secteur diffus, peut générer de nombreuses contraintes sur la gestion des réseaux, la préservation du potentiel agricole et des espaces naturels, la sécurité routière. Le renchérissement du foncier aggrave les difficultés d’accession au logement des populations au revenu modeste. Maîtriser l’énergie et réduire les pollutions nécessite de nouvelles réflexions sur l’organisation des déplacements, la répartition des équipements collectifs et les services publics. contact lotois avril 2008 En 2004, 35% de la population lotoise pouvait accéder à l’Internet haut débit. Aujourd’hui, c’est 85 à 90% de la population. Maîtrise de l’espace r ı Mandat 2008-2011 S’inscrire dans une démarche globale de maîtrise de l’espace et de préservation de sa qualité : c’est une démarche de développement durable. Pour cela, le Département doit jouer un rôle central et incitatif dans une stratégie partenariale avec les collectivités directement concernées par l’urbanisme. Impulser et accompagner des « schémas communautaires d’aménagement et d’équipement ». Ils auront pour vocation de définir un projet d’aménagement global de l’espace prenant en compte, sur un territoire correspondant à un bassin de vie, toutes les dimensions : habitat, activités, environnement, services, patrimoine, culture, solidarité. Ils auront pour objet de planifier, en les priorisant, les équipements collectifs. Cibler les opérations de réhabilitation et de construction, en particulier l’aide à la pierre, afin de tendre vers une plus grande qualité architecturale et environnementale. Développer l’habitat passif en associant tous les opérateurs de promotion immobilière publique. L’institution départementale aura dans ce domaine un devoir d’exemplarité (Maison du Département à Saint-Céré). Coordonner les structures d’appui technique et de conseil, proches du Conseil général (CAUE, Quercy Energies, ADIL…), pour les rendre encore plus pertinentes auprès des maires et des particuliers. ı
r Partenariat et territoire Redéfinir les interventions en faveur des collectivités. L’argent public est devenu rare, on ne peut plus imaginer des interventions dispersées ayant peu d’impact de développement. C’est la raison pour laquelle les interventions doivent être réactualisées. Les opérations à financer devront intégrer les critères définis localement dans les schémas intercommunaux. Créer une enveloppe d’animation cantonale. Son montant pourrait doubler, dès cette année, l’enveloppe culturelle existante. Conforter les politiques départementales que ce soit dans le domaine social, de l’environnement, de la culture ou du sport. Des politiques qui ont pour objectifs : • d’une part, de garantir l’équilibre du territoire à travers un réseau routier performant, un meilleur accès aux technologies de l’information et de la communication,• d’autre part, d’offrir à chaque Lotois une même égalité de chances et de réussite grâce à des équipements scolaires et culturels modernes (collèges, écoles de musique, bibliothèques, etc.). Faire évoluer l’opération « Lot 2020 ». Etre attentif à la pertinence de l’utilisation des ressources financières. ı Rechercher, de façon permanente, la qualité tant dans le résultat que dans le service rendu. Une dynamique à faire partager dans le cadre d’un vaste « plan qualité Lot ». Il faut que tous les Lotois soient associés à cet objectif afin de préserver notre cadre de vie et le rendre toujours plus agréable. ı ı Un engagement en 2004 : « Terminer le désenclavement du bassin Biars-Bretenoux » Les travaux de la déviation de Puybrun ont débuté en février 2008 ; les acquisitions foncières pour la déviation de Vayrac et l’aménagement de la départementale à Saint-Michel-de-Bannières commencent cette année. ı 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :