[46] Contact lotois n°62 jui/aoû/sep 2007
[46] Contact lotois n°62 jui/aoû/sep 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°62 de jui/aoû/sep 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 1,7 Mo

  • Dans ce numéro : l'été à savourer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
14 Gindou inaugure son cinéma de verdure ıLes Rencontres cinéma se déroulent du 18 au 25 août dans un nouveau lieu de projection. Pour Gindou, l’école est finie. La cour d’école qui accueillait traditionnellement, à la tombée de la nuit, les projections du festival laisse place cette année au cinéma de verdure, une structure de cinéma en plein air unique en Europe. Les Rencontres cinéma sont si bien implantées depuis vingt-trois ans à Gindou, qu’elles s’enracinent cette année avec une structure en « dur » dans le village. L’opération » Le Lot, un festival de festivals » continue d’être une réalité. Depuis l’été 2006, les douze principaux festivals du Lot (à vocation extra-départementale) se sont regroupés sous une enseigne commune. Une initiative qui s’inscrit dans la droite ligne de l’opération « Lot 2020 ». Depuis un an, plusieurs réunions ont donc eu lieu entre les organisateurs de festivals et les représentants du Conseil général (coordonnateur de l’opération), de l’ADDA (association départementale pour le développement des arts) et du Comité départemental du tourisme. contact lotois juillet 2007 656 cinéphiles pourront ainsi prendre place sur les gradins de cette véritable salle sous les étoiles. Les duvets et les gros pulls feront donc toujours partie du folklore de Gindou. Et la capacité de ce nouvel espace de projection pourra exceptionnellement monter jusqu’à 900 places. ı ı ı Sans doute utile pour ce festival qui a accueilli 12 000 spectateurs en 2006. Hommage à Aki Kaurismäki Le cinéma de verdure (financé en partie par le Conseil général) sera inauguré le 18 août pour la première soirée des Rencontres 2007. Et il verra défiler sur ses écrans un hommage au cinéaste finlandais Aki Kaurismäki (« Les Lumières du faubourg », « L'Homme sans passé », « J'ai engagé un tueur », « Leningrad Cowboys Go America ») : le public des Rencontres aura la chance de découvrir ou redécouvrir un univers, l’un des plus caractéristiques du cinéma contemporain. Kati Outinen, comédienne faisant partie de la troupe de Kaurismäki sera présente, ainsi que Peter Von Bagh, réalisateur, scénariste, acteur occasionnel pour Kaurismäki, écrivain et historien de cinéma. Une carte blanche est proposée à Serge Toubiana, directeur général de la Cinémathèque française, qui présentera une sélection de films méconnus réalisés par des cinéastes très connus (Pialat, Eustache, Vigo…). Et pour souligner la construction du cinéma de verdure, une autre carte blanche, offerte à la cinémathèque de Toulouse, sera consacrée à l’architecture. Avec à l’affiche « Playtime » de Tati, « Brazil » de Terry Gilliam, ou « Alphaville » de Godard. Tél. 05 65 22 89 99. Le Lot, un festival de festivals Le travail réalisé suit la logique du label dans laquelle les festivals et le Conseil général se sont engagés. Au cours de ces rencontres, les festivals échangent aussi bien sur des problèmes techniques (de la desserte électrique des sites de festivals aux équipements, en passant par la régie, la scène, le son, l’éclairage…), que sur des questions de règlementation liées aux contrats artistiques ou de bénévolat, de billetterie, de communication… Echanger des expériences, s’informer, se former, partager des compétences, des ressources feront en sorte que la richesse artistique lotoise et ses singularités seront valorisées. La dynamique est bien lancée. Plus d’informations sur www.lot.fr
Festivals ıdu 26 juillet au 4 août « Un rêve de théâtre » à Figeac Les Tréteaux de France s’installent pour la 7 ème année à Figeac. Marcel Maréchal, directeur artistique, présente une nouvelle création : « Un rêve de théâtre, » sur des textes de Molière, Corneille, Musset, Rostand… C’est une promenade dans l’univers du théâtre à travers les aventures poétiques et imaginaires d’un directeur de théâtre, confronté aux personnages, aux auteurs, et aux comédiens. A l’affiche également : Jean-Pierre Marielle avec « Les mots et les choses », écrit sous la plume de Jean-Claude Carrière. Enfin une large place est à nouveau réservée aux compagnies théâtrales professionnelles de Midi-Pyrénées, dont la compagnie lotoise L’Oeil du Silence. Tél. 0811 80 46 46 du 21 septembre au 2 octobre ı du 16 au 22 juillet Souillac en jazz : singulier et pluriel C’est un Souillagais qui ouvrira la 32 ème édition du festival. L’accordéoniste Christian Toucas jouera dans les grottes de Lacave des morceaux composés pour ı l’occasion. « J’ai envie d’exploiter toute l’amplitude de mon instrument face à ce qu’offrira la grotte », expliquet-il. Quelques jours plus tard, un autre accordéoniste de renom, Richard Galliano, se produira au pied de l’abbatiale pour un concert entre musette et Brésil, entre tango et aria. Mélange aussi entre Denis Colin Trio et la grande chanteuse noire américaine Gwen Matthews. Musique plurielle également avec EST, à la fois pop et jazz (comme son nom ne l’indique pas, EST vient du nord : Esbjörn Svensson Trio est suédois). Des moments de partage dans le plus pur esprit de Souillac en jazz. Tél. 05 65 37 81 56 du 26 juillet au 17 août ı Saint-Céré file le parfait amour En programmant « La Traviata » de Verdi, « Bastien et Bastienne », court opéra comique de Mozart, et « Les caprices de Marianne » revues par Henri Sauguet, la 26 ème édition décline en musique les histoires d’amour. « Notre famille d’artiste, celle qui vous prépare ces soirs de fête amoureuse, cherchera à travers ce sentiment moteur et universel, à ausculter les joies, les douleurs et les regrets », écrit Olivier Desbordes, directeur artistique. Aimer l’opéra, faire aimer l’art lyrique est une constante du festival. Une nouveauté, cette année, pour rallier de nouveaux adeptes : un festival off avec neuf concerts découvertes gratuits est programmé dans la ville de Saint-Céré. Tél. 05 65 38 28 08 ı Les 10 ans des Chantiers de l’acteur et des écritures à Anglars-Juillac A Anglars-Juillac, la compagnie l’Oeil du Silence dédie, depuis dix ans, les chantiers de l’acteur et des écritures à la création théâtrale contemporaine. « Loin d’un certain théâtre urbain où l’on n’accède qu’après une succession de protocoles parfois décourageants, l’espace des Chantiers n’a rien d’artificiel. C’est un espace modeste mais novateur où l’expérience persiste contre l’exhibition », explique Anne Sicco. Au programme (sous réserve) : « Il m’a semblé que l’herbe était heureuse » (pièces courtes de Dino Buzzati, Harold Pinter…), « La ballade de la geôle de Reading » d’Oscar Wilde (en français et en anglais), du théâtre d’improvisation, de la poésie écrite par des femmes, et « Les nouveaux miroirs de La Fontaine » (spectacle de clôture à Prayssac). Tél. 05 65 36 23 76 ı 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :