[46] Contact lotois n°60 jan/fév/mar 2007
[46] Contact lotois n°60 jan/fév/mar 2007
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°60 de jan/fév/mar 2007

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,1 Mo

  • Dans ce numéro : en route pour la décentralisation.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
∫udget Les investissements maintenus à un ∫on ni 6 En cette période de turbulences pour les collectivités dues à la décentralisation, il est plus prudent de ne pas se lancer dans de trop lourds investissements qui pourraient, à terme, se percuter avec des charges de fonctionnement de plus en plus pénalisantes. La gestion de la collectivité exige une impérieuse prudence au risque de laisser s’emballer la machine. ı Budget primitif 2007 : 213 millions d’euros Action sociale Aménagement du territoire• dont tourisme : 6 M € • économie et développement local : 6 M € • sécurité : 5,3 M € • environnement : 4 M € contact lotois février 2007 ı La volonté est de renforcer les réseaux structurants du département (ici les travaux sur la RD 811 entre Mercuès et Cahors). Politique financière Enseignement• dont transports scolaires : 7,8 M € 27 M € 15,7 M € 13,2 M € 33,6 M € 82 M € 41,6 M € Prudence n’est certainement pas synonyme de coup d’arrêt. Le budget investissement, 46 millions d’euros, voté fin janvier, marque clairement la volonté de faire avancer le département, en renforçant en particulier ses réseaux structurants, que ce soient les routes ou le très haut débit. La qualité du service rendu à la population est aussi une priorité. Elle s’exprime à travers la fin du chantier de l’Hôtel du Département. Les Lotois auront ainsi enfin un accueil digne de ce nom, moderne et de qualité. Les grands bénéficiaires de ce budget 2007 seront les collèges pour lesquels l’enveloppe augmente nettement. A noter que pour financer l’investissement 2007 le niveau de l’emprunt a été volontairement limité à celui de 2006, pour ne pas alourdir les charges à venir. Transfert des routes : 26,8 millions d’euros 2007 restera gravée dans l’histoire des routes du département ; le Conseil général prend à sa charge la quasi-totalité des routes nationales (ex-RN 20 et 140, soit 190 kilomètres de chaussée). Une révolution : jamais, sans doute, dans le Lot, 280 personnes n’ont changé de patron d’un jour à l’autre. Minutieusement préparée, tant par la DDE du Lot que par le Conseil général, la transition se passe bien. Cette prise de compétence engendre une aug-• dont aides aux personnes âgées : 34 M € • aides aux personnes handicapées : 19 M € • développement social : 14,5 M € • enfance et jeunesse : 12,5 M € Fonctionnement et moyens de la collectivité• dont frais de personnel : 26,8 M € Voirie
veau mentation conséquente du budget investissement routes (on passe de 20,7 millions d’euros à 26,8), mais 6 millions d’euros de compensation sont attendus de la part de l’Etat, somme qui viendra atténuer les dépenses liées en particulier à la déviation de Figeac (programme de 39 millions d’euros). L’Etat apporte aussi 1,8 million d’euros pour l’entretien des ex-routes nationales. A noter l’effort tout particulier que le Département va consentir cette année pour réaliser les travaux de voirie des traverses de communes. Cette enveloppe-là est doublée en 2007 (500 000 euros à 1 million d’euros). Collèges, un effort tout particulier : 5 millions d’euros >Luzech (300 000 euros). Etudes pour agrandissement. Le maître d’œuvre vient d’être désigné. >Latronquière (500 000 euros). Désamiantage. Chantier repoussé pour ı cause de marché infructueux en 2006. >Gourdon (245 000 euros). Installation, en particulier, d’un ascenseur destiné aux personnes handicapées. >Puy-l’Evêque (250 000 euros). Salle d’art et technologie. >Souillac (150 000 euros). Rénovation du gymnase. Navigation : 3,6 millions d’euros Une nouvelle tranche financée à 75% servira à allonger le parcours en aval de la rivière et à se rapprocher du Lot-et-Garonne. Très haut débit, c’est parti : 1,5 million d’euros Après l’ADSL voici la génération du très haut débit destiné aux entreprises. Le Conseil général a programmé un ambitieux plan de 10 millions d’euros pour équiper, avec l’aide de la Région et de l’Europe, les principales Une aide spécifique pour les maisons médicales Gérard Miquel, président du Conseil général du Lot, a annoncé plusieurs mesures sociales à l’occasion de la cérémonie des vœux prononcés le 11 janvier dernier : - une aide spécifique à l’installation de maisons médicales en milieu rural : 20% de subvention pour des opérations plafonnées à 60 000 € (l’enquête « Lot 2020 » menée par le Conseil général avait démontré l’attachement des Lotois aux services de santé). Cette intervention viendra s’ajouter à l’exonération (déjà en vigueur) de la ı taxe professionnelle sur la part départementale dans les deux ans qui suivent l’installation de ces professionnels dans les communes de moins de 2 000 habitants ; - un accompagnement très fort des mesures qui seront prises en faveur des sans logis (financement des résidences sociales) ; - la mise en place d’une structure départementale facilitant l’insertion des bénéficiaires du RMI dans le secteur de l’environnement. ı zones d’activités du département, l’objectif final étant d’alimenter le Sycala à Cahors- Sud, Quercypôle à Cambes et la zone d’activités du nord du Lot, en passant par Gourdon et Souillac. Ces équipements sont devenus une nécessité impérieuse pour le développement économique d’un territoire. En ce qui concerne la téléphonie mobile, un peu plus de 600 000 euros seront consacrés au bouclage du plan visant à résorber les zones d’ombre (une trentaine de relais installés en moins de deux ans pour équiper toutes les communes de plus de 200 habitants) et à apporter ainsi un nouveau confort aux Lotois. Maison du Département à Saint-Céré : 500 000 euros ∫udget ı Le très haut débit arrive par la fibre optique. Les affaires sérieuses commencent ! Après le recrutement du cabinet d’architecte, les études poussées et le montage du dossier peuvent être lancés. Tout sera alors fin prêt pour commencer, en 2008, les travaux de cette première Maison du Département. Ce sera également l’année du montage du dossier pour le Centre départemental de l’enfance (50 000 euros cette année). 7



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :