[46] Contact lotois n°59 oct/nov/déc 2006
[46] Contact lotois n°59 oct/nov/déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de oct/nov/déc 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : solidarité départementale, les pitchounes avant tout.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
Paroles de 4 Des aides pour créer un gîTe ? “ Nous désirons acquérir une maison quercynoise qui demande des travaux de rénovation afin d’en faire un gîte sur le chemin de Compostelle. Nous aimerions savoir s’il existe des aides pour ce genre de projet. ” R. et C. S., Kolbsheim (67) (reçu par courriel) Un dispositif d’accompagnement des porteurs de projets d’hébergements touristiques (meublés et chambres d’hôtes) est mis en place avec un guichet unique qui permet d’avoir toutes les informations utiles pour réussir un tel projet (aménagements, labels, commercialisation, financements…). Ce guichet prend la forme d’une réunion mensuelle qui se tient à la Chambre de commerce et d’industrie du Lot sous l’égide du Comité départemental du tourisme (CDT). Vous pouvez prendre contact avec le CDT du Lot au 05 65 35 07 09, pour remplir dans les meilleurs délais une fiche contact qui vous permettra de vous inscrire à l’une des prochaines réunions programmées. Pas de souTiens direcTs aux enTreprises “ Mon ami va s’installer en entreprise individuelle (assainissement, terrassement…). J’aurais voulu savoir s’il y a des aides financières de votre part, sachant qu’il achète une mini-pelle et un camion qui sont un investissement de départ très important et très lourd. De plus, il faut qu’il s’équipe en matériel informatique. ” Hélène Serin, Nadillac (reçu par courriel) contact lotois ~ octo∫re 2006 6 16 21 La législation ne permet pas aux conseils généraux d’apporter des aides directes aux entreprises. En effet, dans le cadre législatif actuel, le soutien du Conseil général ne concerne que des projets d’insertion. Cependant, vous pouvez vous rapprocher des services de la Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (05 65 20 31 17) pour connaître les dispositifs de l’Etat en faveur des créateurs d’entreprise, ainsi que de l’organisme ADIE (Association pour le droit à l’initiative économique au 05 63 93 54 25), qui propose des prêts aux créateurs d’entreprise ayant des difficultés à accéder au secteur bancaire classique. Le Conseil général du Lot soutient par ailleurs les plateformes d’initiatives locales mises en place par les organisations consulaires (Chambre de métiers au 05 65 35 13 55, et Chambre de commerce et d’industrie au 05 65 20 35 01). Ces dispositifs peuvent permettre d’accéder à des prêts sans intérêts ni garantie. Cependant, en ce qui concerne la plateforme mise en place par la Chambre de métiers, seuls les projets de reprise d’entreprise sont éligibles au dispositif. Pourquoi la fermeTure de l’aire de Cressensac ? “ Depuis des années, en partant et en revenant de vacances (avec une caravane), je m’arrêtais à l’aire de Cressensac (sur la RN20). Cette année, j’ai été très déçu de constater sa fermeture par un banc de terre des deux côtés. Pourquoi l’avoir fermée? ” Antoine Demaison, Saint-Etienne-du-Gres (13) (reçu par courriel) Depuis le 1 er janvier dernier, la route nationale 20 est devenue une départementale, comme 16000 km de nationales en France. De ce fait, > Retrouvez-les dans les articles de votre Contact lotois n°59
Lotois c’est le Conseil général du Lot qui a dorénavant la charge de la chaussée de la RN 20 et de ses dépendances. Il a été jugé que l’entretien de l’aire de Cressensac était coûteux et, par ailleurs, le projet de nouvel aéroport de Brive-Cressensac va au moins en partie utiliser ce terrain dans peu de temps. Voilà pourquoi cette aire a été fermée. Où est la malleTTe ? “ Nous avons quitté la Normandie et sommes installés définitivement dans la région du Lot. Nous avons reçu votre magazine “Contact lotois” n°58 dans lequel est indiquée la disponibilité d’une mallette destinée aux nouveaux arrivants dans la région. (…) Merci de nous indiquer où nous pouvons obtenir cette mallette. ” D. M., Lanzac (reçu par courriel) Le Conseil général du Lot met effectivement en place une mallette pour les nouveaux arrivants dans le département comprenant divers documents (Comité départemental du tourisme, SYDED - Syndicat départemental d’élimination des déchets et assimilés, ADDA - Association départementale pour le développement des arts, Conseil général, etc.) afin de s’installer dans les meilleures conditions. Cette mallette est adressée directement via les services de La Poste (à condition d’avoir effectué un changement d’adresse). Après la signature d’une convention entre le Conseil général et La Poste, les premières mallettes devraient partir d’ici quelques semaines, et arriver dans les foyers des nouveaux Lotois qui sont au nombre de 2 000 chaque année. Ce projet est issu d’une proposition du groupe Prospective mis en place dans le cadre de l’opération Lot 2020 pour dessiner le Lot de demain. Ecrivez-nous Vous souhaitez vous exprimer, vous avez une idée, une suggestion, vous voulez réagir ? Adressez vos courriers à : Conseil général du Lot, Contact lotois, Place Chapou BP 291 - 46005 Cahors Cedex 9 ou par e-mail : communication@cg46.fr ıPriorité au dialogue ı édito L’enfance est aujourd’hui au cœur du débat public. “Enfance en danger”, “Enfance délinquante”… Ces avertissements doivent encourager les pouvoirs publics et les collectivités à enrayer une dérive qui touche au juste équilibre de notre société. Pour autant, comment cautionner l’émergence d’une “police des familles”, lorsque tout est mis en œuvre au niveau des départements pour anticiper l’apparition des problèmes par une politique de proximité, axée sur des principes de prévention, de dialogue et d’accompagnement? Parmi les grandes missions à vocation sociale du Conseil général, la protection de l’enfance constitue l’un de nos domaines d’action les plus importants. Que ce soit directement, à travers des services spécialisés (Centre départemental de l’enfance, service de Protection de l’enfance, maisons d’enfants…) ou, indirectement, par une politique de prévention menée à partir des centres médico-sociaux, nous intervenons dans des domaines aussi variés que la santé, le logement, le soutien financier, l’adoption, la prévention de la maltraitance… Ces actions, s’immisçant au plus près des personnes, avec comme responsabilité celle de l’avenir des enfants, doivent garder comme principale préoccupation la cohésion familiale et la concertation. Ce n’est qu’à cette condition que nous veillerons au bien-être de nos plus jeunes concitoyens sans empiéter sur leur liberté. Gérard Miquel Président du Conseil général du Lot 5



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :