[46] Contact lotois n°59 oct/nov/déc 2006
[46] Contact lotois n°59 oct/nov/déc 2006
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°59 de oct/nov/déc 2006

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 2,4 Mo

  • Dans ce numéro : solidarité départementale, les pitchounes avant tout.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
∫rèves Un scénario sur Laval-de-Cère primé La remise des prix du 4 e concours de scénarios de films courts du Conseil général du Lot s’est déroulée lors des Rencontres cinéma de Gindou. • Dans la catégorie “court métrage de fiction” (dont le tournage doit avoir lieu dans le département du Lot), Hugo Chesnard a été choisi pour son projet intitulé “Un grain de beauté”. L’amour sert de fil conducteur à ce film poétique qui invite à suivre un vieil horloger à la recherche de son amour disparu. 12 ı • Dans la catégorie “documentaire de création”, l’auteur et réalisateur lotois Marc Guiochet* est ı récompensé pour son projet intitulé “Laval-de- Cère d’hier à aujourd’- hui”. Les années 30 avec l’installation de l’usine électrométallurgiste; les années 60, avec les premières menaces, puis les reprises successives, les licenciements et les manifestations publiques qui ne suffisent pas à sauver l’usine; et enfin la fermeture définitive en 1985. Chacun des deux lauréats du concours bénéficie d’un délai de deux ans pour la réalisation de son film. Et chacun reçoit une dotation de 7600€ de la part du Conseil général. Le concours 2007 est déjà lancé… Retrait des dossiers au service des Affaires culturelles, Place Chapou, BP 291, 46005 Cahors Cedex 9. Tél. 0565231514 ; affaires-culturelles@cg46.fr *Marc Giuochet, l’auteur du film sur Laval-de-Cère lance un appel auprès des Lotois afin de recueillir des témoignages et des documents audiovisuels (Tél. 05 65 38 07 99) Maison Thomas : une histoire unique de 800 ans A Uzech-les-Oules, la maison Thomas, qui devait héberger une famille de vignerons au Moyen-Age, est aujourd’hui une grange abandonnée. Mais suite à un projet de logement communal, les responsables de l’inventaire des maisons médiévales, chapeauté par le Conseil général, ont su déceler l’âge vénérable et la richesse de cette maison. Un laboratoire de recherche a pu donner une date précise : le contact lotois ~ octo∫re 2006 Les conseils de TilT Le Conseil général emploie, au sein de ses services, des conseiller(e)s en économie sociale et familiale. Budget, logement, maîtrise de l’énergie, vie quotidienne, endettement: sur tous ces domaines, ils ou elles sont présents sur tout le département pour des informations, des conseils et des accompagnements. Retrouvez-les dans chaque Contact lotois, à travers la rubrique “les conseils de Tilt”. Les impôTs, ne leur Tournons pas le dos Les impôts sont utiles: ils constituent une part non négligeable du budget de l’Etat, des régions, des départements et des communes. Cet argent contribue au financement et au développement des équipements et services publics (enseignement, sécurité, santé, routes…). bois qui a servi au linteau de la porte haute a été coupé en 1202 ! C’est cette partie la plus ancienne de la maison qui subjugue archéologues et historiens car c’est tout bonnement un témoignage unique du passé. Un exemple inédit dans le Lot d’une maison construite par la “classe moyenne” du XIII e siècle. Autour, les habitats (en torchis, en bois) des paysans les plus pauvres du Moyen-Age ont depuis longtemps disparu, et debout, il ne reste souvent que des maisons bourgeoises ou seigneuriales. Mais un exemple comme la maison Thomas, il n’y en a plus. Pour la préserver, le Conseil général a donc décidé de l’acquérir. Ainsi, elle n’aura pas traversé tous ces siècles pour rien. Qui est concerné? • Pour les impôts sur le revenu, si vous avez plus de 18 ans et si vous êtes domicilié en France, vous devez souscrire chaque année une déclaration. Vous devez habiter en France: de façon permanente avec votre famille ou y posséder votre lieu de séjour principal ou y exercer votre activité professionnelle principale ou y avoir le centre de vos intérêts économiques. Cette obligation concerne également les personnes non imposables qui ont intérêt à souscrire une déclaration de revenus. Elles recevront ainsi un avis indispensable pour effectuer certaines démarches (exonérations ou allégements de taxe d’habitation, de taxe foncière, de redevance audiovisuelle, avantages sociaux, perception de la prime pour l’emploi). • La taxe d’habitation est due pour votre habitation principale mais aussi pour votre résidence secondaire que vous soyez propriétaire, locataire ou occupant à titre gratuit. • Pour la taxe foncière, y sont soumis les propriétaires ou usufruitiers des propriétés bâties. • Pour la redevance audiovisuelle, est concerné tout particulier qui paye une taxe d’habitation et détient au 1 er janvier, pour un usage privatif, un poste de télévision ou tout dispositif assimilé. Elle est due quel que soit le mode d’acquisition du téléviseur ou du matériel assimilé: achat, don, prêt, succession. Comment payer? A réception de vos avis d’imposition (entre septembre et novembre), référez-vous au délai mentionné sur votre avis pour vous acquitter du règlement. Pour ce faire, vous avez le choix: TIP à envoyer à la trésorerie, virement bancaire, chèque, espèces, prélèvement automatique ou paiement sur le site Internet. Vous paierez votre futur impôt sur le revenu en trois fois si vous n’avez pas opté pour le paiement mensuel avant le 31 janvier 2006 (celui-ci peut aussi être demandé pour les autres impôts). Tout retard de paiement peut entraîner une majoration de 10 % des sommes non réglées. A qui s’adresser Trésorerie (perception): si votre demande concerne le paiement de vos impôts ou des délais de paiement ou Centre des impôts pour toute autre question (renseignements, réclamation, remises gracieuses). Pour plus de renseignements: Centre des impôts et trésorerie indiqués sur vos avis. Les sites: www.service-public.fr; www.impôts.gouv.fr Et pour joindre un(e) conseiller(e) en économie sociale et familiale, contactez le service logement et vie sociale du Conseil général au 0565231400.
dossier Aux petits soins En matière de solidarité, la Protection maternelle et infantile (PMI) est l’une des principales actions du Conseil général. Informer les femmes enceintes et les jeunes parents, accompagner la mère et son enfant de moins de 6ans, décider de l’agrément des crèches, des haltes-garderies et des assistantes maternelles, sont parmi les premiers soutiens que le Conseil général assure aux familles. La Protection maternelle et infantile du Conseil général est un service de santé publique ouvert à tous, dirigé par le docteur Naval. Il met à votre disposition, sur tout le département, une équipe composée de médecins, de puéricultrices, d’infirmières, d’une sage-femme, d’auxiliaires de puériculture, à travers des consultations dans les centres médico-sociaux du Conseil général, des visites à domicile ou dans les écoles maternelles. 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :