[46] Contact lotois n°54 jui/aoû/sep 2005
[46] Contact lotois n°54 jui/aoû/sep 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°54 de jui/aoû/sep 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,3 Mo

  • Dans ce numéro : nature, culture, loisirs... un été à savourer.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
∫rèves 8 Lot 2020 : des dé∫ats à la rentrée Le travail du groupe Prospective continue avec assiduité : après le questionnaire adressé à tous les Lotois et un retour très abondant (lire Contact lotois n°53), des débats se préparent pour la rentrée. Les thématiques de ces réunions s’inspireront très fortement des résultats du questionnaire. L’avis des Lotois sera donc parfaitement pris en compte dans ce travail prospectif. Au cours de ces rencontres, les thèmes de l’emploi, de l’environnement, de l’eau, de l’habitat, des services, de la vie associative, des loisirs, etc, seront abordés en présence ıLe Conseil général du Lot a invité, pour la seconde année, les comités sportifs du département à une fête, au parc des expos à Cahors. L’idée de cette soirée est née de la volonté de réunir, une fois l’an, l’ensemble des partenaires sportifs du Conseil général car, pour définir les orientations de sa politique en faveur du sport, il travaille régulièrement avec 42 comités. en ∫ref… 310 collégiens réunis par le Conseil général jeunes contact lotois juillet 2005 d’experts et également d’acteurs de terrain. Ces derniers présenteront des expériences réussies dans le département ou ailleurs. A l’issue de ces réunions, il sera établi une synthèse qui servira à élaborer des propositions pour l’avenir du Lot. Ces orientations seront soumises par le groupe Prospective au Conseil général. L’institution départementale prendra alors des engagements inspirés du résultat de tout le travail en amont. L’agenda des réunions thématiques sera diffusé dans les prochaines semaines par voie de presse. Les comités sportifs en fête ı Le Conseil général a créé un prix récompensant plusieurs personnalités du monde sportif ayant développé des actions répétées en faveur des jeunes : 1 er prix, Cécile Talou (club hippique de Bégoux à Cahors). 2 e prix ex-aequo : Colette Lacam (athlétisme à Gigouzac) et Jean-Michel Chalade (natation, handball, football à Gramat…). Le soutien du Conseil général au monde associatif sportif en 2005 se monte à 456 000 €, alloués à plus de 250 clubs ou associations. Pour marquer davantage son implication dans le domaine du sport et de la jeunesse, le Conseil général a créé en avril un service spécifique. Ainsi, après avoir accru ses moyens financiers en 2004 en augmentant de 20% l’enveloppe affectée au sport, ce sont aujourd’hui des moyens humains qui complètent cet effort, avec une équipe de cinq personnes en charge de ces dossiers. ı Patrimoine médiéval ı Le Lot est sans doute un des départements ayant conservé le plus grand nombre de maisons du Moyen Age. Ce patrimoine est cependant sous-protégé et peu étudié car, en plus des châteaux et églises romanes ou gothiques, près de 1 500 édifices domestiques du Moyen Age sont disséminés dans les villes, les villages et en pleine campagne. Le Conseil général du Lot a donc décidé de mener à partir de cette année un inventaire des maisons du Moyen Age conservées dans les 340 communes du département. Echelonné sur trois ans, le recensement, déjà réalisé sur les cantons de Puy-l’Evêque et de Catus, est conduit par une équipe de chercheurs chargée de repérer, analyser et photographier ces édifices. Cet inventaire simplifié de l'architecture civile médiévale du Lot s'inscrit dans le cadre d'un protocole signé en 2004 entre l'État, le Conseil régional Midi-Pyrénées et le Conseil général du Lot. Renseignements au 05 65 23 64 00. www.patrimoine-lot.com C’est dans une ambiance bon enfant que quelque 310 élèves de 4 e ont concouru le 18 mai, au stade Pierre-Ilbert à Cahors, lors de la 3 e journée sportive organisée par le Conseil général jeunes du Lot en partenariat avec l’Union nationale du sport scolaire. Seize collèges du département se sont retrouvés sur la piste, pour des épreuves d’athlétisme. A noter que la présidente du Conseil général jeunes, Marion Meriel du collège de Puy-L’Evêque, s’est illustrée en remportant le 60m. Une présidente qui passera la main au début de la prochaine année scolaire : le mandat des jeunes élus touche à sa fin après deux ans de travail. Les 31 conseillers généraux jeunes se sont réunis deux fois par trimestre. A leur actif : le concours chasseurs d’épaves pour repérer les déchets qui jonchent l’environnement, la distribution de 8 000 réflecteurs pour accrocher aux cartables…
Arcambal Pelle mécanique et explosifs ont attaqué la falaise de Cavaniès afin de rectifier les virages de la RD 911, entre Bégoux et Arcambal. Pour ce chantier de grande ampleur financé par le Conseil général dans un souci de sécurisation, la fermeture totale de la route a été nécessaire durant deux mois car ce sont au moins 30 000 m 3 de roche qui ont été évacués. Les automobilistes ont retrouvé ensuite une circulation en alternance. Le Conseil général les remercie pour leur patience, ainsi que celle des commerçants en bordure de la départementale. « Lorsque nous nous engageons sur un grand chantier, assure Michel Quèbre, viceprésident chargé des routes, nous prenons bien évidemment en compte l’enjeu et les conséquences économiques. Tout est mis en œuvre pour réduire les nuisances. Par exemple, là, nous n’avons fermé la route que 50 jours (nous ne pouvions tout de même pas laisser les voitures passer sous le tir de mines !) et ouvert au plus vite en alternance ». ıCambes Après sept mois de fermeture, la RD 802 a été rouverte à la circulation au début du printemps entre le pont de Lascazes élargi et le nouveau giratoire de la zone d’activités de la Blancardie (en cours de mise en place). Cette opération (3,8 millions d’euros) améliore la liaison entre Figeac et l’échangeur de l’A20 à Montfaucon. Etape suivante : la déviation du village de Cambes. Pradines La construction d’un giratoire aux abords du centre commercial, entre Pradines et Cahors, permet de fluidifier et de sécuriser la circulation. Les travaux ont eu lieu de janvier à avril, sans arrêter la circulation. Le coût total est de 510 000 €, avec la participation du centre Leclerc, de la commune de Cahors et de la Communauté de communes du Pays de Cahors (ainsi que la commune de Pradines pour le déplacement des réseaux). Touzac La rectification et le renforcement de la RD 8 à Touzac (côte de Lastreboules) ont été décidés afin de remédier aux déformations de la chaussée et aux effondrements. Ces travaux, spectaculaires durant cinq mois, se sont terminés au printemps (coût : 400 000 €). Larnagol La réfection du pont de Larnagol sur la RD 143 va se poursuivre toute l’année. Les inspections de l’ouvrage ont en effet démontré que les appareils d’appui du pont ne remplissent plus leur rôle et qu’il faut procéder à sa remise en état complète (700 000 €). Luzech L’aménagement d’un tourne-à-gauche devant les établissements Boissor à Luzech (fin 2004 – début 2005) est d’un montant de 130 000 € avec la participation, pour moitié environ, de la commune. chantiers Des travaux en ∫onne voie En 2005, le programme d’investissement sur les routes initié par le Conseil général du Lot se monte à 19,1 millions d’euros. Voici un aperçu des principales réalisations de ces derniers mois. ı Douelle La dernière phase d’aménagement de la traverse de Douelle s’est déroulée de janvier à avril. Elle a été menée conjointement par la commune (assainissement, trottoirs, aménagements paysagers) et le Département (chaussée, murets…). Le coût pour le Conseil général a été de l’ordre de 150 000 €. Castelfranc L’aménagement d’un tourne-à-gauche à l’entrée est de Castelfranc sur la RD 811 s’est déroulé fin 2004-début 2005, dans le but de sécuriser la circulation devant la zone d’activités. Des travaux d’assainissement étant également réalisés, la commune a participé à l’opération dont le montant total s’est élevé globalement à 650 000 €. ı ıCastelnau-Montratier L’aménagement du carrefour des Trois Moulins à l’entrée de Castelnau-Montratier est mené par le Conseil général et la commune. L’objectif est d’améliorer la sécurité tout en mettant ce joli site en valeur. Le coût pour le Conseil général, en charge des travaux routiers, est de 300 000 €. Gourdon Les centres commerciaux de la Peyrugue, au bord de la RD 673 à l’ouest de Gourdon, ont souhaité étendre leur surface de vente, d’où une augmentation prévisible de la circulation. A l’initiative de la commune, il a donc été décidé de rassembler l’ensemble des échanges sur un seul carrefour giratoire. Le Conseil général du Lot (pour 110 000 €) et les centres commerciaux ont participé financièrement aux travaux. 9



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :