[46] Contact lotois n°53 avr/mai/jun 2005
[46] Contact lotois n°53 avr/mai/jun 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°53 de avr/mai/jun 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : vos priorités pour demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
Paroles de Lotois : « Construire une grosse équipe de sport » « Conserver Vie associative 22 Dans le domaine culturel, quelles sont, selon vous, les actions à favoriser en priorité dans le Lot ? contact lotois mai 2005 Soutenir les associations Permettre au plus grand nombre d’accéder à la culture Améliorer et développer les équipements (salles de spectacle, musées, bibliothèques…) Augmenter le nombre de spectacles, événements, expos, festivals… Favoriser la pratique d’activités artistiques (musique, théâtre, chant…) Soutenir les festivals existants Valoriser et transmettre la culture traditionnelle (langue occitane, musique, danses folkloriques…) Favoriser l’accès aux diverses ressources culturelles (livres, CD, DVD, CD-Rom) Accueillir les artistes et soutenir leur travail de création Autres « Combler des manques en matière de culture, de loisirs, de sport » culturelle et de service indispensable, selon elle, en ◗ Catherine Gonçalvès, « a bibliothèque permet à tout le monde d’avoir Laccès à des ouvrages ». La bibliothèque de Saint-Michel-de-Bannières a ouvert ses portes en novembre 2003 dans une aile de la mairie. Catherine Gonçalvès, 40 ans, a rejoint immédiatement le groupe de six bénévoles qui gère l’endroit, en liaison avec la Bibliothèque départementale de prêt. Une offre 40 ans, mariée, deux enfants, assistante maternelle, bénévole à la bibliothèque de Saint-Michel-de-Bannières Quelles sont vos idées en matière de culture ? Selon vous, il faudrait… 53 43 39 30 Des réductions de prix et une offre plus variée Jeunes 25 23 22 17 13 2 « Qu’aucun point du Lot ne soit à plus de 25 km d’une salle omnisports avec piscine couverte » 2 14 20 milieu rural. « On a besoin de préserver le cadre de vie du Lot, tout en apportant des améliorations que l’on pourrait trouver en ville : combler des manques en matière de culture, de loisirs, de sport. Tout cela participe à l’accueil et au maintien des gens dans notre secteur ». 24 23 26 29 28 47 46 46% des Lotois souhaitent démocratiser la culture et 47% soutenir les associations culturelles Des tarifs plus bas pour assister à des spectacles Faire venir dans les villes des grandes stars de la chanson et de l’humour Augmenter le nombre de spectacles, événements, expos, festivals… Favoriser l’accès aux diverses ressources culturelles (livres, CD, DVD, CD-Rom…) Développer et améliorer les équipements (salles de spectacle, musées, bibliothèques…) Soutenir les associations Favoriser la pratique d’activités artistiques (musique, théâtre, chant…) Accueillir les artistes et soutenir leur travail de création Valoriser et transmettre la culture traditionnelle (langue occitane…) Autres Adultes
« Que des artistes connus viennent plus souvent dans le Lot » « Oui à un département qui soutient le tissu associatif, lien unique dans une ruralité profonde mais vivante » les divers festivals actuellement en place » Dans le domaine sportif, quelles sont, selon vous, les actions à favoriser en priorité dans le Lot ? En matière de sport, étendre les activités de sport nature arrive en tête des priorités (52%). Etendre les activités de sport nature (pistes cyclables, parcours santé, randonnées, VTT, équitation…) Soutenir les associations Améliorer et développer les équipements (stades, piscines, gymnases…) Développer la dimension « école de la vie » Soutenir l’organisation de grandes manifestations Autres « Il va falloir se remettre en question » « es sports nature occupent une place de plus en Lplus importante dans notre société, peut-être par l’aspect « liberté » que cela représente. Cela correspond aussi au sport « famille ». Notre mode de vie accepte assez difficilement la rigueur du sport organisé sous la houlette des fédérations. Les déplacements imposés, la disponibilité nécessaire durant les week-ends pour participer à des compétitions expliquent cette montée en puissance des sports nature. Pourtant, le rôle éducatif des clubs sportifs est incontournable, ne serait-ce que pour apprendre la technicité. Mais au regard des tendances, il faudra que les fédérations et comités sportifs se remettent en question, par exemple pour éviter de trop longs déplacements aux jeunes sportifs ». A votre avis, que faudrait-il faire pour promouvoir le sport dans le Lot ? Améliorer et développer les équipements (stade, piscine, gymnase…) Etendre les activités de sport nature (pistes cyclables, parcours santé, randonnées, VTT, équitation…) Soutenir les associations sportives Pour 51% des jeunes, la promotion du sport passe essentiellement par l’amélioration et le développement des équipements sportifs ◗ Isabelle Malzac, 43 ans, enseignante à Luzech Organiser de grandes compétitions Renforcer la pratique sportive dans les écoles et les universités Autres « Il manque des piscines » Elle se dit « militante de l’école publique ». Professeur de sciences de la vie et de la terre au collège de Luzech, Isabelle Malzac réside à Cahors depuis une dizaine d’années. « Nos collégiens ont la chance d’habiter dans un joli coin. Pour preuve : quand je leur parle du stress, ils ont du mal à le définir ». Pour la jeunesse qu’elle côtoie au quotidien, elle souligne le manque d’installations sportives 2 3 11 23 47 45 52 ◗ Jacques Andrieu, Membre du groupe Prospective, Président du Comité départemental de natation, Saint-Projet 22 27 Adultes 38 42 51 Jeunes dans le département : « notamment les piscines ». Et pointe l’importance du développement de nouvelles filières universitaires : « Cela limiterait les déplacements sur Toulouse, où pour les parents, c’est cher de loger leurs enfants. Je croise parfois d’anciens élèves qui ont arrêté leurs études, parce que leurs familles n’ont pas les moyens : c’est difficile à entendre pour un enseignant ». Vie associative 23



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :