[46] Contact lotois n°53 avr/mai/jun 2005
[46] Contact lotois n°53 avr/mai/jun 2005
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°53 de avr/mai/jun 2005

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : vos priorités pour demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
Paroles de Lotois : Qualité de vie 20 contact lotois mai 2005 Préserver les espaces naturels Conserver et restaurer le patrimoine architectural ancien Sensibiliser et impliquer les citoyens à la préservation de l’environnement Préserver la qualité de l’eau Diversifier les sources d’énergie (éolienne, solaire, bois…) Améliorer la collecte et le traitement des déchets Mieux intégrer les constructions au paysage Encourager les économies d’énergie Autres « De l’air, de l’eau, du vent, « L'école est importante dans une commune » Arrêter l'hémorragie des services publics » « Pensons Parmi les actions suivantes, quelles sont celles qui vous paraissent les plus importantes pour améliorer le cadre de vie dans le Lot ? Qu’est-ce qui compte le plus pour vous ? 2 6 1 2 5 4 2 1 5 24 22 19 21 33 35 32 32 43 40 39 Parmi les mots suivants, quels sont ceux qui, selon vous, décrivent le mieux le Lot ? « Donnons les moyens aux jeunes de rester » ◗ Abel Rachi, 19 ans, étudiant en Droit à Toulouse, membre du groupe Prospective. Cahors. « e Lot est à mon avis un bon compromis. LIl est difficile de faire mieux en qualité de vie. Si je devais lui accorder un défaut, ce serait un certain retard en matière économique. On peut le combler avec, notamment, l’A20. Pour l’avenir, je privilégierais le patrimoine, c’est vraiment notre plus belle richesse. Et cela doit profiter aux Lotois, avant même les touristes. Quand on habite ici, on ne peut pas avoir envie de partir. Donnons donc les moyens aux jeunes d’y rester. Développons les Techniques de l’information et de la communication, créons des cellules de promotion professionnelles, maintenons les services publics, favorisons l’accès à la culture… » La tranquillité Le vieillissement de la population La qualité de vie La richesse du patrimoine La qualité de l’environnement L’activité touristique L’isolement Les inégalités sociales Le dynamisme économique Autres Votre famille Vos amis Le club ou l’association à laquelle vous appartenez Votre lycée, votre université La religion Les rencontres ou les liens que vous entretenez via Internet Autres 41 46 77 Deux piliers pour les jeunes : la famille et les amis 51 Jeunes Préserver les espaces naturels pour améliorer le cadre de vie 92 59 Le Lot, un département tranquille mais où la population vieillit Jeunes Jeunes
le Lot est sain, respectez-le » « Une exonération pour les commerces de proximité » à nos aînés, ils veulent vivre le plus longtemps possible chez eux » Parmi les services suivants, quels sont ceux qui vous paraissent prioritaires dans les communes rurales du Lot ? Ecole et collège Médecin Commerce multi-services La Poste Crèche et structure petite enfance Transports collectifs Pharmacie Gendarmerie Moyens de communication (téléphonie, Internet) Perception Autres 17 17 25 23 « L’école de proximité, c’est fabuleux » Pour rien au monde, Anne Godard ne quitterait Cabrerets, son causse et son Célé. C’est sans doute pour cette raison qu’Anne s’implique dans la vie locale et est très attentive au maintien des services publics. Pour elle, l’école est un point d’ancrage vital : « J’ai deux enfants : la plus grande, Julienne, 8 ans, est en CE2 à Cabrerets et son petit frère, Mario, 2 ans et demi, ◗ Anne Godard, est à Tour-de-Faure. Le regroupement 34 ans, vie maritale, scolaire fonctionne bien. Le projet deux enfants, de construction d’un groupe scolaire domiciliée à Cabrerets. réunissant les enfants de six Salariée à l’office communes me semble pertinent. intercommunal Le problème de la scolarité devient des sports Lot-Célé plus complexe lorsque les enfants sont en âge d’aller au collège. Cela incite même des familles à déménager pour se rapprocher de Cahors ». Quelle est votre opinion sur la diversité et la répartition des services au public (commerce, artisanat, services de santé, la Poste, Gendarmerie, établissements scolaires…) sur le territoire du Lot ? Le médecin représente un service prioritaire réclamé dans les communes rurales (63%). « Soyons imaginatifs » « ous sommes face à un véritable challenge Nà relever : nous devrons être imaginatifs et attractifs pour faire venir des médecins dans nos communes rurales, pour permettre aux citoyens de bénéficier d’un service de soins le soir après 20 heures, ce qui, aujourd’hui, devient de plus en plus problématique. Toutefois, on se rend compte que les cabinets médicaux d’une certaine taille participent à l’amélioration du service. Mais le sujet englobe aussi les soins infirmiers à domicile. Des solutions novatrices prennent forme sur le terrain. Dans le cadre du service à la personne, de son bien-être – je pense en particulier à la petite enfance - les communautés de communes et le Conseil général jouent un rôle primordial ». 2 2 13 38 36 63 Adultes Pour 67% des Lotois, les écoles et les collèges sont les services publics prioritaires dans les communes rurales du Lot 67 ◗ Serge Bladinières, Membre du groupe Prospective Conseiller général de Puy-l’Evêque « Donner l'envie à de jeunes médecins de s'installer dans nos campagnes » Mécontent 20% Très mécontent Assez 2% mécontent 18% Les ouvriers (27%) et les 31-40 ans (27%) sont un peu plus mécontents, de même que ceux qui ne sont pas attachés au Lot. NSPP 4% Très satisfait 6% Satisfait 76% Assez satisfait 70% Adultes Services 21



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :