[46] Contact lotois n°47 oct/nov/déc 2003
[46] Contact lotois n°47 oct/nov/déc 2003
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de oct/nov/déc 2003

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 22

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : la jeunesse en mouvement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
ı Les travaux continuent... Plusieurs chantiers sont menés de front dans les collèges lotois. ıLe collège de Figeac, chantier le plus important de l’année. Figeac Collège Masbou Une importante opération de restructuration du bâtiment de demi-pension a démarré en juin dernier. Les travaux dureront 12 mois et nécessiteront la mise en place d’une cuisine provisoire. Le montant de l’opération s’élève à 2,3 M €. Cahors Collège Gambetta Les études de restructuration de la partie ancienne sont en cours. Une phase préliminaire de travaux a été engagée cet été : les anciens dortoirs ont été démolis et de nouvelles salles seront livrées au cours du 1 er trimestre 2004. L’installation de l’ascenseur sera réalisée entre Toussaint et Noël. Le remplacement du matériel de cuisine a été effectué pour un montant de 33 717 €. La mise en pagnées de traductions lorsque c’est nécessaire, et de commentaires pédagogiques. Le service éducatif peut aider enseignants et élèves dans la réalisation de projets : itinéraires de découverte, classe à projet artistique et culturel, travaux personnels encadrés, préparation au concours national de la Résistance et de la Déportation… Depuis 2001, le Conseil général du Lot offre le transport aux scolaires du département qui se déplacent aux Archives. « Nous passons près de 8 heures par jour au collège. ı L’aménagement du temps, en dehors des cours, est aussi nécéssaire pour une vie scolaire agréable. » Sasha Le Paih, ı place d’une salle réservée à l’EXAO (expérimentations assistées par ordinateur) a également été réalisée. Saint-Céré Les travaux du rez-de-chaussée de l’internat démarrent cet automne, les démolitions se déroulant pendant les vacances de Toussaint. La chaufferie a été entièrement rénovée pour un montant de 130 000 € pour le plus grand confort des élèves. Son fonctionnement restera sous la surveillance du Conseil général qui peut désormais le contrôler, de son siège, place Chapou, grâce à la mise en place d’une télétransmission. Gourdon La dernière tranche de l’opération d’isolation des façades du collège de Gourdon est achevée. Le bâtiment abritant le collège a été traité en totalité et l’ensemble des menuiseries a été changé. Le coût des travaux est de 281 175 €. Parallèlement, une dotation départementale a permis à l’établissement de procéder à une réfection des peintures intérieures. Bagnac-sur-Célé Le laboratoire de sciences et la salle informatique ont été rénovés. Le Conseil général a engagé pour ces travaux 42 855 €. Archives départementales 218 rue des Cadourques - 46000 CAHORS Tél. : 05 65 22 06 05 - Fax : 05 65 53 99 37 E-mail : emmanuel.maury@cg46.fr Cajarc La couverture de l’internat a été refaite pour un montant de 30 000 €. Montcuq La première tranche de restructuration a démarré : les salles de classe et la salle de sciences étaient prêtes à la rentrée. Les travaux de la cage d’escalier se poursuivent. Cette première phase de travaux s’élève à 148 000 €. Castelnau-Montratier La chaufferie du collège a été entièrement refaite pour un montant de travaux de 95 000 €. Comme pour le collège de Saint- Céré, le fonctionnement s’effectue par télétransmission à partir du Conseil général à Cahors. ıTravaux de façade au collège de Gourdon. Lire en fête ı ı conseillère générale jeune, collège de Castelnau-Montratier. L'opération "Lire en Fête" se déroule actuellement et jusqu’à fin novembre dans le Lot. Cette année, le Maghreb est à l’honneur. De nombreuses bibliothèques participent à l'événement en proposant des animations d'accès gratuit pour la plupart : spectacles, contes, conférences, diaporamas, expositions, ateliers... Pour plus de précisions, s'adresser aux bibliothèques du département ou consulter les informations en ligne sur les pages internet de la Bibliothèque Départementale de Prêt à l'adresse suivante : www.lot.fr 17
18 La formation, clé de voûte du sport Le Conseil général mise beaucoup sur la formation de l’encadrement sportif. 13 comités départementaux bénéficient de cet appui financier. Parmi eux : l’escalade. ı contact lotois octo∫re 2003 ı La pratique du sport nécéssite un encadrement compétent. « Faire plus encore pour la jeunesse » En matière de jeunesse, ces deux dernières années ont été marquées au Conseil général par la création du Conseil général Jeunes. Quelles leçons tirez-vous de cette expérience ? « Au départ¸ il s’agissait d’une volonté des élus du Département d’offrir à des jeunes un espace où ils puissent non seulement s’exprimer mais aussi aller au bout de leur projet. J’ai été assez surpris de leur détermination. La majorité d’entre eux s’est montrée intéressée, motivée. Même si le sport est souvent synonyme de détente et de jeu, il n’en demeure pas moins que, sans organisation et sans encadrement, pas de sport. Fort de ce constat, le Conseil général du Lot investit beaucoup dans la formation des cadres, passage obligé pour assurer la pérennité et l’épanouissement d’une discipline. A ce titre, le comité départemental d’escalade est un excellent exemple. « Le Conseil général nous aide financièrement sur deux points », explique Laurent Lagarrigue, agent de développement au sein du comité départemental d’escalade, « La formation des cadres, aspect essentiel dans notre sport : l’encadrement a besoin de se former mais aussi de se recycler régulièrement dans cette pratique que certains perçoivent comme dangereuse. L’aménagement des sites : les normes évoluent. Il faut suivre cette évolution. Le comité départemental gère, avec les clubs, près de Ils ont pu s’initier à la prise de responsabilités. Je constate avec un certain plaisir que leur premier projet a consisté au lancement d’une rencontre sportive départementale. » Justement, vous croyez beaucoup aux vertus du sport. A l’expérience, ı 700 voies d’escalade sur le département, soit l’équivalent de 12 km ! ». Les efforts consentis par le Département, relayé par l’enthousiasme de ce comité que préside Laurent Peyral, portent leurs fruits, au-delà des espérances. Avec 8 clubs et 250 licenciés, le comité a connu l’an passé la plus forte progression de tous les comités français, soit + 35% d’adhérents. La renommée des aires de pratique de l’escalade dans le Lot dépasse aujourd’hui les frontières de l’Hexagone. Un comité qui compte autant de femmes que d’hommes, de jeunes que d’adultes. Et le travail commence à payer : Aurélie Briend est actuellement la septième française dans la catégorie minime. Preuve, s’il en était besoin, que la formation subventionnée par le Conseil général est la bonne voie pour favoriser le sport auprès des jeunes. le sport apporte-t-il véritablement un plus aux jeunes ? « C’est indéniable. Le sport est indispensable pour le physique mais aussi pour le moral. Le sport collectif, que je connais bien, oblige à réfléchir et à travailler en équipe. C’est une école, un apprentissage de la vie. De nombreux jeunes trouvent là un beau moyen pour s’insérer, pour trouver un espace où ils seront à la fois valorisés et responsabilisés. »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :