[46] Contact lotois n°47 oct/nov/déc 2003
[46] Contact lotois n°47 oct/nov/déc 2003
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de oct/nov/déc 2003

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 22

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : la jeunesse en mouvement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
« La solidarité, c’est important. Le fait d’avoir lancé cette année une semaine de la solidarité dans les collèges est une bonne chose. ı C’est un bon moyen pour prendre conscience de certaines réalités. » ı Les jeunes Lotois en prise directe avec le monde du travail. d’une kermesse avec les personnes âgées, sources d’échanges solidaires et généreux. L’opération Webreporters (site hébergé par le Conseil général www.lot.fr) a suscité des vocations. Stages de photos, reportages, mise en ligne et approche des N.T.I.C. (Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication) ont ouvert des voies jusque-là non envisagées. En 2002, 1 844 jeunes ont été accompagnés par la Mission Locale sur les 17 points d’accueil que compte le département. De l’orientation vers des démarches ou pour un suivi plus appuyé, la Mission Locale est au cœur du territoire et proche des préoccupations des jeunes dans leur souhait d’acquérir autonomie professionnelle et financière. Gens du voyage mieux accueillir les familles Pour définir au mieux les besoins des populations tsiganes sur le département du Lot, une étude concernant l’accueil et l’habitat des gens du voyage a été conduite par le Conseil général. Plusieurs préconisations ont été faites : réalisation d’aires d’accueil, d’aires de petit passage et d’une aire de grand passage. Le Fonds départemental de prévention, mis en place par le Conseil général, soutient les Centres de loisirs sans hébergement (CLSH) dans la réalisation d'activités attractives destinées aux enfants et aux adolescents. A ce jour, pour l'année 2003, sur les 43 structures habilitées Jeunesse et Sports, 31 ont bénéficié d'une aide financière pour les transports, à hauteur de 18 000 €, pour l'animation spécifique, 5 000 €, et au titre Pour l’habitat, des propositions de construction de bâtiments en dur ou de réalisation de terrains familiaux sont suggérées. Diverses actions sociales d’accompagnement (insertion, scolarisation, santé, accès aux droits) s’inscrivent dans ce schéma départemental, cosigné par le préfet et le président du Conseil général. Des aides pour les Centres de loisirs sans hé∫ergement Transports scolaires Priorité à la sécurité Baptiste Mézard, conseiller général jeune, collège de Vayrac. de l’aide à la famille pour un montant de 2 800 €. Deux crèches et deux Centres de loisirs sans hébergement ont reçu une subvention pour l'équipement des locaux en matériel et jeux éducatifs, pour un montant global de 5 500 €. De plus, 42 titulaires du BAFA ont perçu une indemnisation de frais de formation, pour la somme de 6 900 €. Le Conseil général poursuit le plan de formation à la sécurité destiné aux différents acteurs du transport scolaire. Fin 2003, 220 chauffeurs d’entreprises et de véhicules particuliers auront bénéficié de sessions de formation sur les aspects pratiques et techniques de la sécurité et sur la question des relations avec les enfants durant le trajet. Toutes les accompagnatrices des enfants des écoles maternelles ont également été formées sur des sujets liés à leurs fonctions spécifiques. ı 13
14 L’environnement ça s’apprend, pas à pas En créant des espaces naturels sensibles, le Département veut inciter les jeunes à porter un regard plus attentif sur l’environnement. Exemple sur le parcours de la vallée de la Masse. La création d’Espaces naturels sensibles sur le Lot n’a pas pour seul intérêt de préserver des sites remarquables sur le plan environnemental. Ces E.N.S. sont aussi des outils de sensibilisation destinés au grand public et tout particulièrement aux jeunes. contact lotois octo∫re 2003 Celui de la vallée de la Masse, aux Arques, illustre cette ambition conjointe exprimée par le Conseil général du Lot et la communauté de communes Sud Bouriane. Depuis le printemps dernier les amoureux de la nature peuvent faire une boucle de ı ıL’espace naturel sensible de la vallée de la Masse est un terrain prédestiné pour mieux faire comprendre aux jeunes l’importance de l’environnement. Sensi∫ilisation au tri des déchets en milieu scolaire Pour accompagner la mise en place de la collecte sélective sur le département, le Conseil général a mené, durant 5 années consécutives (1998/2003), une action de sensibilisation au tri des déchets en milieu scolaire, en partenariat avec l'Inspection académique, l'ADEME, le SYDED et le Réseau d'éducation à l'environnement du Lot. 63 écoles représentant 76 classes et 1 728 élèves ont participé à cette opération. ı 4,7 km dans ce site remarquable, qui abrite une faune et une flore très caractéristiques des zones humides. Avec l’aide de fiches pédagogiques et d’un système de bornes qui jalonnent le parcours, les visiteurs peuvent découvrir tous les secrets de la vallée de la Masse (1). Cette initiative est complétée par l’ouverture d’un relais découverte. Il s’agit d’une petite grange restaurée par le Département, en plein cœur des Arques. Là, Carole Wright, animatrice environnement à la communauté de communes Sud Bouriane, accueille le public, informe, conseille et propose des visites guidées de la vallée. Le bâtiment héberge une exposition permanente qui permet de mieux saisir ce qu’est un espace naturel sensible et propose, sous forme de panneaux didactiques, un inventaire assez précis et intéressant de cette vallée de la Masse.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :