[46] Contact lotois n°47 oct/nov/déc 2003
[46] Contact lotois n°47 oct/nov/déc 2003
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°47 de oct/nov/déc 2003

  • Périodicité : trimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Lot

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 22

  • Taille du fichier PDF : 1,4 Mo

  • Dans ce numéro : la jeunesse en mouvement.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
Social, collèges, transports, environnement, culture, … Jeunesse Accompagner, sur tous les fronts Au-delà de l’accueil dans les collèges, le Conseil général du Lot accompagne la jeunesse au quotidien, dans des domaines parfois insoupçonnés. dossier 11
12 La Mission Locale, ∫ulle d’espoir pour les jeunes Il fait chaud, très chaud, mais, le sourire aux lèvres, la dizaine de jeunes qui s’active dans ce verger du sud du Lot ne ménage pas sa peine. Ils sont là pour travailler comme saisonniers ı dans le cadre du projet « En route vers les saisons », initié par la Mission Locale départementale. Créée en 1997 dans le Lot et largement soutenue par le Conseil général, la Mission Locale affiche clairement ses objectifs : agir contre l’exclusion et promouvoir l’insertion sociale et économique des jeunes de 16 à 25 La Mission Locale en chiffres 1 844 jeunes accompagnés en 2002 54% de femmes, 46% d’hommes 5500entretiens, 10 000 contrats 1 332 solutions emplois CDI, CDD, intérim, alternance et contrats aidés 352 entrées en formation Le Conseil général a permis en 1997 la création de la Mission Locale dans le Lot et finance une partie de son fonctionnement. La rentrée des classes est pour le Conseil général synonyme de transports scolaires, gratuits dans le département du Lot. Le service des transports scolaires organise le trajet des enfants de la maternelle à la terminale. 11 000 élèves empruntent chaque jour les 390 lignes (plus de 15 000 km parcourus) mises en service dans le département. Un déplacement qui contact lotois octo∫re 2003 ans. « En route vers les saisons » en est un exemple, il n’est pas le seul. Par sa présence sur le terrain et son travail avec d’autres partenaires sociaux et économiques la Mission Locale s’est dotée d’un arsenal d’outils pour sortir les jeunes des chemins de la précarité. Arsenal est bien le mot, car pour ces jeunes, c’est souvent le parcours du combattant. Malmenés par les circonstances de la vie, fragilisés, le moindre grain de sable dans l’engrenage peut être lourd de conséquences. La suite est connue : errance, violence, pratiques addictives (alcool et toxicomanie) etc... Une écoute et un accompagnement si nécessaire « Les jeunes trouvent ici, avant toute chose, une écoute », explique Anne-Marie Gerschel, Sur le chemin de l’école nécessite la collaboration de 24 entreprises de transports et 150 chauffeurs professionnels. 200 voitures particulières acheminent également les enfants assurant ainsi un maillage serré du territoire. directrice de La Mission Locale, « ils exposent leurs problèmes, expriment leurs inquiétudes et leurs souhaits ». Compétents pour donner des informations dans les domaines de la santé, du logement et de l’emploi, les conseillers cernent les difficultés et proposent des solutions pour l’élaboration d’un parcours personnalisé. La situation du jeune est appréhendée dans sa globalité et dans son quotidien. Ici pas de remèdes miracles ni de solutions toutes faites. C’est au cas par cas. C’est dans ce cadre bien rodé que prend place l’opération « En route vers les saisons ». Mais aussi d’autres, différentes, chacune trouvant sa véritable raison d’être quand les résultats sont là. Pour les uns, cela passe par le théâtre : Antigone, joué par de jeunes amateurs et volontaires, a permis, à travers le jeu théâtral, certaines prises de conscience. D’autres se sont investis dans la préparation



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :