[42] Loire magazine n°96 nov/déc 2012
[42] Loire magazine n°96 nov/déc 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°96 de nov/déc 2012

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : la Loire terre de saveurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Dossier Georges Ziegler Vice-Président du Conseil général chargé de l’Économie Quelle place occupe l’agroalimentaire dans l’économie ligérienne ? C’est le 3 e secteur industriel de la Loire. Il représente 5 000 emplois et compte de nombreuses marques internationalement reconnues, qui font rayonner notre département. Quelle aide le Conseil général apporte-t-il à ce secteur ? Nous soutenons le Pôle Agroalimentaire Loire et encourageons les échanges entre les entreprises via notre programme « Innovation et compétitivité ». Nous aidons aussi les investissements immobiliers et matériels, le commerce et l’artisanat. 14 Joël Épinat Conseiller général délégué à l’Agriculture Comment le Conseil général soutient-il les filières agricoles ? Nous aidons les agriculteurs en difficulté et contribuons à la promotion des produits du terroir ligérien avec la Chambre d’agriculture. Le Département participe à différents programmes : performances du cheptel bovin allaitant, amélioration génétique des races ovines, relance de la production avicole… Quelles sont ses orientations ? Le Conseil général s’engage pour une agriculture raisonnée et soutient fortement le développement de l’agriculture biologique. Repères La filière agricole et agroalimentaire dans la Loire : • 1 er département agroalimentaire en Rhône-Alpes• 5 000 emplois dans l’industrie agroalimentaire• 3 600 artisans agroalimentaires• 10 700 emplois agricoles Les aides du Conseil général en 2012 : • 5,3 millions d’euros à l’agriculture• 485 000 euros aux entreprises de l'agroalimentaire• 65 000 euros au Pôle Agroalimentaire Loire Loire Magazine n n°96 - Novembre - Décembre 2012
La Loire, terre de saveurs Dossier Entre terroir et savoir-faire industriel Terre d’élevage et de cultures, la Loire est aussi le premier département agroalimentaire de Rhône-Alpes. Elle dispose d’un solide tissu d’entreprises artisanales ou industrielles transformant les produits agricoles en aliments de qualité. Certaines marques ligériennes s’exportent même dans le monde entier. Plaines, moyennes montagnes, écosystèmes variés... Grâce aux richesses de son terroir, notre département est aujourd’hui le premier producteur de lait et de viande bovine en Rhône-Alpes. À cela s’ajoutent les cultures céréalières, l’arboriculture, le maraîchage, la viticulture, etc. Ces ressources locales favorisent le développement de la filière agroalimentaire, qui les transforme en produits finis et les commercialise. Elle compte 5 000 emplois industriels et 3 600 artisans. La viande, le lait et la confiserie à l’honneur La Loire se distingue en particulier dans trois domaines. L’industrie de la viande, dont les activités concernent la découpe et le conditionnement, la production de charcuterie, etc. La filière du lait et des produits lactés, fortement liée au terroir, qui associe des PME locales et des groupes coopératifs et industriels. Enfin, la fabrication de produits de confiserie, cacao et chocolat. L’héritage industriel, associé à la recherche de nouvelles saveurs et au savoir-faire des artisans, ont favorisé l’essor des petites douceurs ligériennes. Des enseignes de renom Les eaux de Badoit ou de Parot, les chocolats Weiss ou Cémoi, les viandes Despi, les charcuteries Justin Bridou… La Loire abrite de nombreuses marques reconnues en France, voire dans le monde entier. Au total, une centaine de sièges sociaux d’entreprises agroalimentaires sont enregistrés sur le territoire ligérien. Les secteurs de Saint-Étienne, Roanne, Montbrison et Feurs sont particulièrement dynamiques. Les produits alimentaires représentent 10,7% des exportations du département. Un pôle agroalimentaire pour la Loire Les acteurs de la filière agricole et agroalimentaire ont bien compris l’enjeu que représentent l’innovation et les réseaux. Soutenu par le Conseil général et labellisé grappe d’entreprises par l’État en 2011, le Pôle Agroalimentaire Loire leur permet de mettre en commun des compétences pour accroître leur compétitivité. L’une de ses actions phares, en lien avec la Cité du Design, est d’accompagner ses adhérents dans leurs projets de recherche. Dans le département, certaines sociétés disposent aussi de leur propre pôle de recherche et développement, comme Candia, Clextral ou l’entreprise de caramels Nigay. Enfin, une trentaine de formations sont répertoriées dans la Loire, du Bac Pro au Master. La relève semble assurée… n André Duvernoir Président du Pôle Agroalimentaire Loire « La Loire est un département qui a une forte tradition agroalimentaire. Notre structure a pour but de fédérer et promouvoir ce secteur à travers des actions dans différents domaines. Nous relayons notamment des informations nationales ou régionales auprès de nos adhérents et de l’ensemble de la filière. Nous sommes aussi une interface en matière de recherche d’emploi. » 15 Loire Magazine n n°96 - Novembre - Décembre 2012



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :