[42] Loire magazine n°136 jui/aoû 2019
[42] Loire magazine n°136 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°136 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (206 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : Montbrison, plus beau marché de France.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
LA LOIRE ET VOUS 24 LOIRE MAGAZINE ÉCHAPPÉE BELLE SAUVAIN. PORTE D’ENTRÉE DES HAUTES CHAUMES, CE BOURG MÉDIÉVAL, CLASSÉ VILLAGE DE CARACTÈRE, SE DRESSE AU MILIEU DE LANDES PARSEMÉES DE JASSERIES. C’EST DANS CES FERMES QUE NAQUIT LA FOURME DE MONTBRISON. BALADE AU CŒUR DE SON MUSÉE DE LA FOURME ET DES TRADITIONS, SON ÉGLISE ET SA PORTE FORTIFIÉE CLASSÉES… UN DÉLICE ! Berceau de la fourme L es bruyères en fleurs tapissent le sol et les myrtilles forment de jolies grappes bleues. Dans ce paysage de landes, on trouve aussi un autre bleu, puissant et authentique  : la Fourme de Montbrison AOP. Ce fromage de vache à la pâte persillée et à la croûte jaune orangée est né à Sauvain, dans les monts du Forez. Un village de caractère qui vaut le détour, avec ses maisons en granit, son église classée, ses sentiers de randonnée, sa cascade de Chorsin… mais par-dessus tout, c’est leur activité pastorale et leur fromage qui font la fierté des Sauvagnards. AU BON GOÛT D’AUTREFOIS La fourme de Montbrison, à ne pas confondre avec sa voisine la fourme d’Ambert, est le fruit d’une tradition ancestrale, perpétuée par une poignée de producteurs. Sa recette remonte au Moyen Âge ! Au cœur du village, le musée de la Fourme et des Traditions raconte l’histoire et la fabrication de ce fromage. Après un salage en cours de moulage, les fourmes à la saveur fine et parfumée sont couchées sur des chéneaux en bois et retournées à la main. « Autrefois, en estive, les femmes conduisaient le troupeau et fabriquaient les fourmes et le beurre », raconte Daniel Arnoult, coprésident du musée. En fondue, cheesecake, tartifourme ou simplement à savourer à la fin d’un repas, ce bleu se coupe en biais, « à la forézienne », précise l’artisan fromager Hubert Tarit, producteur de fourme AOP. Tout un art ! Les douze expositions du musée content aussi la vie d’autrefois dans les Hautes Chaumes  : culture du chanvre, fabrication du seigle, récolte de la gentiane jaune, métiers de sabotier, de rétameur ou de scieur de long… On découvre même sur place une scie battante hydraulique de 1880, toujours opérationnelle. UNE CASCADE DE PLAISIRS L’été à Sauvain, il n’est pas rare que petits et grands aient les doigts et les babines maculés de pourpre. Cueillies sur les hauts plateaux, les airelles-myrtilles ont la cote ! « Il en existe quatre variétés, précise Annie Anoult, mais pas toutes comestibles. » Depuis plus La fourme de Montbrison AOP est produite essentiellement à Sauvain 1. Visite. Le musée de la Fourme et des Traditions relate la vie d’antan dans une ferme traditionnelle du Forez datant du XV e siècle, aujourd’hui accessible aux personnes en situation de handicap. 2. Flânerie. Patrie du préfet Louis Lépine, Sauvain est un ancien village médiéval qui s’étend jusqu’au point culminant des monts du Forez à Pierre-sur-Haute (1 634 m). 3. Terroir. Dans les caves d’altitude de sa Fromagerie des Hautes Chaumes, Hubert Tarit affine ses fourmes de Montbrison AOP. Un fromage inscrit au patrimoine culturel immatériel national de l’Unesco ! de quarante ans, les habitants célèbrent ce petit fruit bleu au mois d’août. L’occasion de le déguster en tartelettes, confitures, glaces et « sauvagnets, des beignets à l’airellemyrtille typiques du village », ou simplement nature en barquette. Après une petite collation salée-sucrée, les familles partent en balade digestive. Loin du vacarme de la ville, le bourg se prête à la flânerie, avec sa porte fortifiée, son cadran solaire, sa maison Lépine… Autour du village, vous suivez ensuite des chemins boisés. Dans une ancienne vallée glaciaire enchantée, on retrouve encore des coulées de granit. Le ruisseau de Pierre Brune dévale la cascade du Chorsin… Un lieu divin pour se rafraîchir les idées en période de canicule.
2 1 3 Sauvain Y ALLER En voiture À 1 h de Saint-Étienne et de Roanne, à 30 min de Montbrison VISITER Musée de la Fourme et des Traditions En juillet-août  : tous les jours de 10 h à 12 h 30 et de 14 h 30 à 18 h 30. En mai-juin et septembre-octobre  : les dimanches et jours fériés de 14 h 30 à 18 h 30. Toute l’année pour les groupes sur rendez-vous. 5 € /6-12 ans  : 3,50 € /moins de 6 ans  : gratuit Tarifs de groupe et ateliers pédagogiques Tél. 04 77 76 30 04 www.museedelafourme.com GAEC Les épilobes Véronique et Serge Murat Visite de la ferme sur rendez-vous. Lundi, traite à 17 h 30. Tél. 04 77 76 86 12 http://gitedemontagne-forez.fr DÉGUSTER Fromagerie des Hautes Chaumes Hubert Tarit Tél. 04 77 76 89 12/06 29 72 77 01 www.fromagerie-hautes-chaumes.com SE DIVERTIR Le 15 août Fête des airelles-myrtilles Les 9 et 10 juillet Fête patronale Les 1er et 3 e dimanches de chaque mois Animation commentée de la scie battante au musée de la Fourme et des Traditions SE RESTAURER Le Sauvagnard Spécialités foréziennes (dont le patia) Tél. 04 77 76 80 84 + D’INFOS OFFICE DE TOURISME LOIRE FOREZ Tél. 04 77 96 08 69 https://loireforez.com/SYNDICAT DE LA FOURME Tél. 04 77 58 91 30 www.fourme-montbrison.com Dégustation de fourme le 14 juillet à Saint-Étienne sur le stand ADF du Tour de France (voir page 12) BONUS ET DIAPORAMA PHOTO www.loire.fr/webzine TOUS LES BONS PLANS DANS LA LOIRE www.loiretourisme.com JUILLET - AOÛT 2019 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :