[42] Loire magazine n°136 jui/aoû 2019
[42] Loire magazine n°136 jui/aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°136 de jui/aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (206 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,7 Mo

  • Dans ce numéro : Montbrison, plus beau marché de France.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ACTUALITÉS FOCUS ÉVÉNEMENT. Si les paysages forment le décor du Tour de France, les routes en sont la scène. La Grande Boucle passe dans la Loire les 13 et 14 juillet pour sa 106 e édition, avec Saint-Étienne comme ville-étape. Le Département accompagne cet événement phare jusqu’au dernier mètre ligérien. Le grand (re)Tour Tour de France. Le Département de la Loire est partenaire de l'édition 2019, qui fera étape à Saint-Étienne. est l’un des événements sportifs C’les plus suivis au monde. Cette année, le Tour de France fête les cent ans du Maillot Jaune. Il partira le 6 juillet de Bruxelles pour arriver le 28 juillet à Paris, avec une étape à Saint-Étienne pour la 26 e fois de son histoire. UN TOUR QUI VAUT LE DÉTOUR C’est le samedi 13 juillet que les coureurs arriveront dans la Loire en provenance de Mâcon. Cette 8 e étape de 199 kilomètres, idéale pour les adeptes de la grimpette, comporte au total pas moins de 3 800 m de dénivelé positif ! Le peloton passera par Marcenod, Sainte-Croix-en-Jarez, Valfleury, Sorbiers, L’Étrat et Saint-Priesten-Jarez avant d’atteindre Saint-Étienne. Le lendemain, jour de Fête nationale, il s’élancera du stade Geoffroy-Guichard, avec un coup d’envoi fictif à 13 h 05. Les cyclistes seront en piste pour un parcours de 170 km, de la capitale du cycle à Brioude. Après avoir traversé la ville, ils se dirigeront vers Saint-Genest-Lerpt, Saint-Just Saint-Rambert, Chambles, Çaloire, franchiront le pont du Pertuiset 12 LOIRE MAGAZINE et traverseront Saint-Paul-en-Cornillon. Après une embardée en Haute-Loire, ils rejoindront Saint-Maurice-en-Gourgois, Rozier-Côtes-d’Aurec, puis Usson-en-Forez. DES ROUTES SÉCURISÉES Au cœur d’un beau décor naturel, le Tour de France empruntera dans la Loire une dizaine de routes départementales. Partenaire de cette édition 2019, le Département mobilise une vingtaine d'agents les 13 et 14 juillet. « Dans les mois qui précèdent l’événement, nos services vérifient les revêtements des chaussées et les rénovent au besoin, explique Yves Dadole, directeur du patrimoine routier. Quelques jours avant la course, ils fauchent les accotements et nettoient les abords des routes. Et la veille de l’épreuve, après avoir balayé les chaussées, ils placent plus de quatre cents sacs-poubelle dans les secteurs où les spectateurs sont attendus. » Le jour J, ces professionnels des routes installent une signalisation spécifique pour guider les coureurs et les prévenir des obstacles. Après le passage du Tour, la signalisation est aussitôt enlevée pour rétablir la circulation, puis les poubelles sont ramassées. Aux côtés des équipes départementales, la Garde républicaine sillonnera également la Loire pour diffuser des messages de prévention. Les coureurs, eux, continueront leur périple à vélo quatorze jours supplémentaires. Avec un dernier coup de pédale sur les Champs-Élysées, où la Grande Boucle sera bouclée. + D’INFOS www.letour.fr www.loire.fr/webzine UN STAND POUR DÉGUSTER DES PRODUITS DU TERROIR Le 14 juillet, le Département vous attend nombreux sur le stand mis à disposition par l’Assemblée des Départements de France à proximité du village départ pour valoriser les produits du terroir. Au menu  : dégustation de Fourme de Montbrison AOP et de vins AOC Côtes-du-Forez*, en partenariat avec les syndicats de producteurs. * À consommer avec modération
Gare au moustique tigre La Loire était un des derniers départements d’Auvergne-Rhône- Alpes épargné par la colonisation de ce moustique venu d’Asie du sud-est. Mais un premier foyer a été détecté fin 2018 dans le Pilat. Depuis, une cellule départementale a été mise en place par le préfet de la Loire pour lutter contre cet insecte particulièrement nuisible. Le Département est associé aux actions de surveillance et de traitement mises en place en lien avec l’Agence régionale de santé (ARS). SE PROTÉGER DES PIQÛRES Le moustique tigre peut transmettre en France certains virus comme la dengue, le chikungunya et le Zika, si et seulement si il s’est contaminé en piquant un voyageur tombé malade dans un pays de la zone intertropicale. Il peut alors contaminer des personnes saines du voisinage. Pour éviter les piqûres, portez des vêtements longs, protégez pieds et chevilles et installez des moustiquaires. Vous pouvez aussi utiliser des répulsifs anti-moustiques en demandant conseil à un pharmacien, notamment pour les jeunes enfants. En cas de fièvre brutale et de douleurs articulaires, consultez votre médecin. ÉVITER LA PROLIFÉRATION Le moustique tigre se développe surtout en zone urbaine et périurbaine, et se déplace peu au cours de sa vie  : 100 mètres ACTUALITÉS FOCUS Le moustique tigre est désormais implanté dans la Loire. Installé depuis 2004 dans le sud de la France, il a déjà colonisé 53 départements de l’Hexagone. Parce qu’il peut être vecteur de maladies, chacun doit lutter contre sa prolifération par des gestes simples. Le moustique tigre mesure seulement quelques millimètres et se distingue par sa coloration noire et blanche. Il ne fait pas de bruit et pique pendant la journée, avec un pic d’agressivité au lever du jour et au crépuscule. Il pond ses œufs dans l’eau. autour de son lieu de naissance. Ainsi, la destruction par tous les habitants de ses gîtes de reproduction est essentielle. Il faut pour cela éliminer toutes les réserves d’eau stagnante, où les moustiques pondent leurs œufs  : coupelles, seaux, arrosoirs... Des réflexes qui réduisent efficacement le risque de présence de cet insecte à proximité de votre domicile. + D’INFOS www.auvergne-rhone-alpes.ars.sante.fr Si vous pensez avoir observé un moustique tigre près de chez vous, vous pouvez le signaler sur la plateforme www.signalement-moustique.fr Depuis le 1er mai, les sapeurs-pompiers de la Loire n’interviennent plus pour détruire les nids de guêpes et frelons, sauf en cas d’urgence. Une nouvelle très commentée sur les réseaux sociaux. » Le Département vous répond. Cette décision a été prise face à la recrudescence de ce type d’intervention  : elles mobilisaient les sapeurspompiers et les rendaient indisponibles pour leurs autres opérations de secours. Les soldats du feu continuent de réaliser gratuitement les destructions à caractère urgent après échange avec le 18 ou 112 et celles concernant les bâtiments publics. Pour les interventions considérées comme non urgentes, les Ligériens sont orientés vers des entreprises spécialisées. Si celles-ci n’interviennent pas, et en dernier recours, les sapeurs-pompiers peuvent se déplacer, mais avec une facturation à un tarif supérieur à celui des entreprises privées locales. À noter que ces interventions ne relèvent pas des missions officielles des SDIS. Celui de la Loire était l’un des derniers à continuer à les assurer. Plus de 8 000 destructions de nids avaient été réalisées en 2018, contre 4 000 l’année précédente. Un accroissement d’activité devenu trop lourd à gérer d’un point de vue humain et matériel. LUTTEZ CONTRE LE MOUSTIQUE TIGRE ! – Couvrez, jetez ou videz régulièrement tous les récipients pouvant contenir de l’eau – Remplissez les soucoupes de pots de fleurs de sable. – Entretenez les espaces extérieurs pour réduire les sources d’humidité – Vérifier le bon écoulement des eaux de pluie (gouttières, etc.) – Rangez à l’abri de la pluie tout ce qui peut contenir de l’eau  : pneus, bâches, jeux d’enfants, pieds de parasols... JUILLET - AOÛT 2019 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :