[42] Loire magazine n°133 jan/fév 2019
[42] Loire magazine n°133 jan/fév 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°133 de jan/fév 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (206 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : seniors, et demain ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
« ACTUALITÉS FOCUS Quand les enfants s’(en)livrent SOCIAL. Le Département de la Loire a proposé cet automne des ateliers d’écriture et de dessin aux enfants placés en familles d’accueil ou en foyers. Objectif de cette opération  : booster leur créativité et les aider à prendre confiance en eux en leur offrant une rencontre autour de l’univers du livre. Groupe d’accès à la culture. Après une expérience menée sur le théâtre depuis 2016 auprès d’adolescents et de tout-petits dans le cadre de la protection de l’enfance, ce projet autour de l’édition cible les 8-12 ans. Cette initiative est née sous l’impulsion de professionnels de la protection de l’enfance, travailleurs sociaux, employés d’établissements spécialisés et assistants familiaux », explique Muriel Sofonéa, chargée de mission au Département. Les jeunes Ligériens, âgés de 8 à 12 ans, ont rencontré deux professionnels de l’édition originaires de la région  : l’écrivain lyonnais SwannMeralli et l’illustratrice Carole Crouzet. « Nous voulions qu’ils travaillent avec des talents locaux afin de prendre confiance dans leur potentiel. » AFFÛTER SA CONFIANCE En tout, vingt-deux enfants venus de toute la Loire ont pris part à ces séances d’initiation. Une expérience jugée très positive par les travailleurs sociaux, à l’image de Karine. « C’est une démarche 12 LOIRE MAGAZINE vraiment intéressante, qui permet de voir les enfants dans un autre contexte. Cela a permis de rentrer très vite dans le concret, observe-t-elle. Ils ont d’ailleurs été très attentifs. » Elle évoque une jeune fille, qui a fait le lien avec ses apprentissages en français et a exprimé sa créativité grâce aux ateliers. « C’est une qualité qu’elle possédait déjà mais qu’elle ose encore plus mettre en avant désormais. Ça l’a vraiment libérée ! Elle a aussi pu lire son texte devant un groupe, ce qui est un grand pas pour elle. » AIGUISER SON IMAGINATION « Faites attention à bien faire partir les bras des épaules et veillez à bien dessiner d’abord le pouce, puis les autres doigts, conseille Carole Crouzet. Sinon, vos mains ressembleront à des fleurs. » D’abord un peu hésitants, les enfants se montrent rapidement plus à l’aise avec leurs crayons. Peu à peu, leurs personnages prennent vie. « J’ai appris à mieux dessiner grâce à ce que l’illustratrice nous a montré. Ça m’a donné des idées », se réjouit Tim. Les écrivains et dessinateurs en herbe ont rivalisé d’imagination  : un ver de terre boudeur, quatre héroïnes, un dauphin magique, une sorcière, un mariage avec un extraterrestre, un fantôme au château de Montrond-les-Bains, l’école en toile de fond… Le résultat sera compilé dans un recueil et devrait faire l’objet d’une exposition itinérante dans les prochains mois. + D’INFOS www.loire.fr/webzine
Construisons en bois local Il est chaleureux, écologique et performant  : le bois séduit de plus en plus de porteurs de projets de construction. Associant légèreté, résistance, isolation thermique et rapidité de chantier, ce matériau offre aussi une grande liberté architecturale, aussi bien pour l’habitat individuel que pour des structures collectives ou des bâtiments publics. DYNAMISER LA FILIÈRE LIGÉRIENNE Pourtant, alors que la Loire dispose de ressources abondantes et d’une filière locale bien structurée, le bois utilisé sur les chantiers est encore trop souvent importé. Ainsi, seulement 36% du bois d’œuvre utilisé par les charpentiers ligériens provient des forêts du département. « Construire en bois, c’est bien, mais construire en bois local, c’est mieux ! Ça soutient l’emploi sur place, tout en réduisant la pollution liée au transport », résume Élodie Thévenet, directrice de Fibois 42. HALTE AUX IDÉES REÇUES Regroupant quelque 150 adhérents, cette association interprofessionnelle adopte une démarche pédagogique pour encourager la construction bois. « Dans l’imaginaire collectif, on l’associe encore souvent au chalet de montagne, alors qu’elle permet de réaliser des projets très variés, adaptés à tous les environnements. On ne voit même ACTUALITÉS FOCUS ÉCONOMIE LOCALE. Un tiers du territoire ligérien est recouvert de forêts. Pour mettre à profit cette ressource abondante, l’association Fibois 42 accompagne le développement de la construction en bois local, avec le soutien du Département. Vous avez été nombreux à nous demander pourquoi la circulation a été aussi compliquée dans la Loire lors de l’épisode neigeux de fin octobre. » Le Département vous répond Une chute de neige très précoce a eu lieu les 29 et 30 octobre derniers, en dehors des périodes habituelles d’astreintes hivernales des agents des routes du Département, mises en place de novembre à avril. Cependant, dès que nous avons eu connaissance de l’alerte météo, le dispositif a été adapté pour anticiper ce phénomène et des mesures spécifiques ont été mises en œuvre  : équipes renforcées, camions préparés avec pneus neige, lames et saleuses. Des agents, dont certains étaient en congés, ont été appelés pour permettre des interventions partout où cela allait être nécessaire. Dans les secteurs les plus sensibles, ils ont travaillé toute la nuit. Malgré l’alerte météo, de très nombreux automobilistes et chauffeurs de poids lourds ont pris la route sans pneus neige, ce qui a compliqué la circulation. Dans nos régions, il est indispensable d’avoir un véhicule correctement équipé pour l’hiver. Il faut également veiller à faciliter les opérations de déneigement. » Yves Dadole, directeur du patrimoine routier Performance énergétique. Qu’il soit utilisé pour l’ossature du bâtiment ou en revêtement extérieur, le bois est un matériau de construction naturel, très isolant, renouvelable et abondamment disponible dans la Loire. pas forcément le bois, puisque la façade peut être revêtue d’enduits, de panneaux composites, de terre cuite… » Par ailleurs, si le bois reste un matériau inflammable, il présente une excellente résistance au feu lorsqu’il est utilisé en structure  : en cas d’incendie, il ne se déforme pas, se consume lentement et émet peu de gaz toxiques. Autre idée reçue  : la construction bois participerait à la déforestation. « Ce n’est absolument pas le cas en France, où les forêts sont gérées durablement. Elles ont même doublé de superficie en deux siècles », souligne Élodie Thévenet. Autant d’arguments pour développer la construction bois dans la Loire. En filière courte, évidemment. JANVIER - FÉVRIER 2019 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :