[42] Loire magazine n°131 sep/oct 2018
[42] Loire magazine n°131 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°131 de sep/oct 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (206 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : les trésors du pilat.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
Pleine nature. Avec 700 km 2 d’espaces naturels préservés à proximité immédiate des agglomérations de Saint-Étienne, Annonay, Vienne et Lyon, le Parc naturel régional du Pilat est à la fois un réservoir de biodiversité, un territoire agricole et forestier dynamique et un formidable terrain de jeu pour les amoureux de randonnée et autres activités de pleine nature.
LE PARC NATUREL RÉGIONAL DU PILAT EST L’UN DES PREMIERS CRÉÉS EN FRANCE, MAIS AUSSI L’UN DES PLUS DENSÉMENT PEUPLÉS. SA MISSION  : PRÉSERVER LES RICHESSES NATURELLES ET HUMAINES DE CE TERRITOIRE ET VALORISER SES ATOUTS, EN L’ACCOMPAGNANT DANS UNE DYNAMIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Les trésors du Pilat + D’INFOS www.parc-naturel-pilat.fr Ce n’est pas sans raison que Saint-Étienne et le Pilat s’apprêtent à accueillir, les 10 et 11 octobre, le Congrès national des parcs naturels régionaux, consacré cette année à la relation urbain/rural. « Le Parc du Pilat a été créé dès 1974 par des Stéphanois, qui souhaitaient conserver un caractère rural à ce massif », explique sa directrice Sandrine Gardet. Situé aux portes de plusieurs grandes agglomérations (voir carte en page 19), il offre en effet aux citadins un espace de récréation privilégié. Depuis, les missions de ce syndicat mixte se sont élargies. Regroupant 47 communes et d’autres collectivités, dont le Département de la Loire, il déploie une charte de développement durable pour ce territoire aux spécificités marquées. « Le Parc naturel régional du Pilat est deux fois plus petit que la moyenne nationale. Péri-urbain, il est densément peuplé et compte 17 villes-portes, un record ! » Les agents du parc œuvrent donc pour la gestion et la préservation des patrimoines naturels et culturels, la valorisation touristique, mais aussi pour le développement socio-économique du Pilat. Biodiversité, paysages, accueil et information du public, entretien des sentiers, habitat, énergie, mobilité, agriculture et saveurs du terroir, exploitation forestière, entrepreneuriat, création culturelle… Toutes les problématiques du territoire sont prises en compte, et des solutions innovantes sont testées, en lien avec les acteurs locaux et les collectivités. Car les 53 parcs naturels régionaux de France « doivent réaliser des actions expérimentales », souligne Sandrine Gardet. Le Parc du Pilat a ainsi initié la création de nombreux gîtes, de la base de loisirs de Saint-Pierre-de-Bœuf, de la Maison de l’emploi devenue Maison des services du Pilat rhodanien, de centrales villageoises photovoltaïques, du festival Les Bravos de la nuit… Autant de projets qui, une fois bien rodés, ont été transférés à des partenaires. SEPTEMBRE - OCTOBRE 2018 15



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :