[42] Loire magazine n°128 mar/avr 2018
[42] Loire magazine n°128 mar/avr 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°128 de mar/avr 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (206 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 5,2 Mo

  • Dans ce numéro : le boom des circuits courts.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ACTUALITÉS FOCUS Pont du Pertuiset  : le point sur les travaux CHANTIER. La restauration du pont du Pertuiset à Unieux a débuté à l’été 2017 pour une durée de 18 mois. Des travaux indispensables qui génèrent inévitablement des perturbations pour les automobilistes et les riverains. La circulation reste toutefois ouverte aux voitures et autres véhicules légers. Calendrier. Malgré les intempéries hivernales, le chantier respecte le planning initial. Inauguré en 1989, ce pont à câbles enjambe la Loire grâce à un seul pylône de 48 mètres de haut, supportant un tablier de 132 mètres de long. Pour assurer la pérennité de cet ouvrage et la sécurité des automobilistes, le Département de la Loire a engagé des travaux de restauration. Le renforcement de la face intérieure de la structure du pont est en cours. Suivra ensuite le remplacement de tous les haubans. CIRCULATION MAINTENUE POUR LES VOITURES Le pont est actuellement divisé en trois espaces  : une voie de circulation alternée pour les véhicules, une zone piétonne et une zone de travaux. Le pont reste ainsi accessible aux véhicules légers de moins de 3,5 tonnes et n’excédant pas 2,20 mètres de hauteur. Les agents du Département mettent tout en œuvre pour minimiser la gêne occasionnée 12 LOIRE MAGAZINE par les travaux. Pour limiter le temps d’attente, le feu de chantier a été équipé d’un système de détection du trafic, permettant d’adapter le temps de passage dans chaque sens en fonction du nombre de véhicules. La circulation reste ainsi quasiment fluide, même aux heures de pointe. LES TRANSPORTS EN COMMUN AMÉNAGÉS Des aménagements ont été mis en place pour les transports en commun et scolaires. Les usagers des lignes TIL 104 et 123 en provenance de Saint-Bonnetle-Château et La Tourette se rendant à Firminy, pour la plupart des scolaires, sont véhiculés en minibus et peuvent ainsi traverser le pont. Les enfants en provenance de Saint-Nizier-de-Fornas, Rozier-Côtes-d’Aurec, Saint-Mauriceen-Gourgois et Aboën sont véhiculés en cars TIL jusqu’au pont côté Çaloire, puis accompagnés pour traverser le pont à pied et emprunter une correspondance avec les lignes 30 et 34 de la STAS jusqu’à Firminy. Les autres usagers suivent le même cheminement en période scolaire, tandis qu’un minibus assure le trajet pendant les vacances. + D’INFOS www.loire.fr/chantiers Suivez les conditions de circulation en temps réel sur www.inforoute42.fr LE MOULIN VOUS ATTEND ! Fabrice Trapani, restaurateur « Mon restaurant, Le Moulin, est situé sur les bords de Loire, juste à côté du pont du Pertuiset, lieu-dit La Mure à Çaloire. Beaucoup pensent à tort que le pont est fermé pendant les travaux. Les voitures peuvent toujours emprunter le pont et nous sommes ouverts tous les jours. Nous accueillons tous ceux qui souhaitent venir goûter une cuisine traditionnelle faite maison dans un cadre chaleureux surplombant le fleuve. » Tél. 04 77 35 75 25/06 74 58 45 32 www.moulin.restaurant
Lundi, 14 h 30. Une vingtaine de personnes s’installent au café-restaurant L’Entracte à Saint-Bonnet-le-Château. Un lieu chaleureux et convivial. Petit à petit, la salle se remplit et les langues se délient. Dans cet endroit neutre, autour d’un café, il n’y a aucune crainte du regard des autres. Créés initialement par le CLIC* du Haut Forez sud, ces cafés mémoire sont animés depuis 2012 par le Département, en partenariat avec l’association France Alzheimer Loire. Ils accueillent des personnes concernées par les maladies apparentées à Alzheimer, ainsi que leurs proches. LOIN DE L’UNIVERS MÉDICAL Ces rencontres, animées par des bénévoles et des professionnels, permettent de créer des liens, de sortir de l’isolement, de stimuler la mémoire et diminuer l’angoisse… Certains sont en quête de conseils. D’autres ont seulement besoin qu’on les écoute. Thérèse Granger et son mari, atteint d’Alzheimer, ne ratent pas une séance depuis la création du dispositif. « Ici, il est à son aise et ça le met de bonne humeur ! » souligne-t-elle. Au café mémoire, on parle, on se confie, on s’amuse. Loin des ambiances médicalisées, et dans un lieu où la maladie est acceptée par tous, les échanges rompent également l’isolement. « Ça m’oblige à sortir de chez moi et ici, je me sens moins seul », confie Jacques Souvignet. DES ACTIVITÉS BÉNÉFIQUES Après ce temps de partage, place à la musicothérapie. Chantalle, intervenante de la troupe Ç-L’évidence, amorce la cadence sur des tubes de France Gall et de Johnny Hallyday. L’assistance poursuit en chœur, puis se met même à danser. Quant au conjoint de Thérèse, il n’a oublié aucune parole de ces chansons ! « Il faut profiter des moindres instants pour entretenir les compétences ACTUALITÉS FOCUS SOCIAL. À Saint-Bonnet-le-Château, des personnes souffrant de troubles de la mémoire se retrouvent une fois par mois autour d’activités récréatives, avec des aidants et des bénévoles. Organisé par la Maison Loire Autonomie du Forez, ce « café mémoire » leur offre un temps de vie sociale ordinaire, dans une ambiance festive. Des cafés mémoire qui font du bien Musicothérapie. Des études montrent que les activités musicales réduisent l’anxiété et les phases dépressives chez les personnes âgées présentant des troubles de la mémoire. cognitives », explique Laurence Leydier, travailleuse sociale au Département. Les activités musicales n’installent pas seulement une atmosphère de bienveillance et de gaieté  : elles réactivent les capacités résiduelles de la mémoire. Ainsi, des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer peuvent même parfois mémoriser de nouvelles mélodies. Relaxation, jeux, loto… D’autres animations, toutes très appréciées, permettent aussi aux personnes malades de passer un moment de détente bénéfique. Une fois chez elles, les personnes malades demandent régulièrement quand se déroulera le prochain café. C’est dire. Il est 17 h 30 et la séance est levée… Vivement le mois prochain ! * Centre local d’information et de coordination + D’INFOS www.loire.fr/mla MARS - AVRIL 2018 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :