[42] Loire magazine n°127 jan/fév 2018
[42] Loire magazine n°127 jan/fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°127 de jan/fév 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (206 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : en piste !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
LA LOIRE ET VOUS 34 LOIRE MAGAZINE PORTRAIT Chanteuse prodige Roxane Macaudière ELLE N’A QUE 16 ANS, ET A POURTANT DÉJÀ TOUT D’UNE ARTISTE MATURE. ROXANE MACAUDIÈRE A GRANDI À ROZIER-EN-DONZY ET BAIGNÉ TRÈS TÔT DANS LA MUSIQUE. ÉLÈVE TALENTUEUSE DE LA MAÎTRISE DE LA LOIRE, ELLE A ÉTÉ SÉLECTIONNÉE POUR PARTICIPER AU CONCOURS PRODIGES DE FRANCE 2… ET VIENT DE LE REMPORTER AVEC BRIO ! Ils étaient mille candidats à avoir tenté leur chance. Au final, une seule gagnante. Depuis l’enregistrement de l’émission, début septembre, Roxane Macaudière n’en revient toujours pas que Marianne James ait prononcé son nom. Un hasard ? Elle a commencé le piano et la chorale dès 4 ans. « Pour le plaisir », précise-t-elle. Une passion transmise par ses proches  : son père est pianiste, son frère et sa sœur, musiciens également. La benjamine n’a donc pas tardé pas à attraper le virus familial. « J’entendais répéter à la maison. Je me souviens aussi de mes 11 ans en CM2 et de mes cours de chant. » À l’époque, la jeune fille fréquente une chorale et attend avec impatience ce rendez-vous hebdomadaire. Elle se démarque également au sein de sa famille, où « il n’y avait aucun chanteur, seulement des instrumentistes ». Sa mère, professeur d’anglais, l’amène à plusieurs représentations de la Maîtrise de la Loire. Si au départ Roxane « n’accroche pas », elle éprouve bientôt un véritable coup de cœur. « Je me suis vue choriste », se remémore-t-elle. Elle assiste aux journées portes ouvertes, présente le concours d’entrée… et intègre la Maîtrise. Une première victoire qui l’aide à surmonter un peu son manque d’assurance. Pleine de ressources et de talents, l’adolescente suit des cours de danse à Feurs et des cours de piano au conservatoire Massenet de Saint-Étienne. Derrière son perfectionnisme, elle cache un caractère déterminé, qui ne trompe pas ses professeurs. Un beau jour, le directeur, Jean-Baptiste Bertrand, lui annonce qu’elle se produira dans La Flûte enchantée à l’Opéra de Vichy, puis à celui de Saint-Étienne. Elle jouera également au festival de Brou, dans l’Ain. Une aubaine et C’est comme un rêve qui se réalisait. J’ai eu l’impression de planer au-dessus de la scène. C’était surréaliste. un déclic pour Roxane. « Je n’avais jamais vu un opéra de ma vie », avoue-t-elle. L’aventure dure jusqu’à la fin de son année de 4e. C’est en 3 e qu’elle décide de s’inscrire au concours Prodiges, sans trop y croire. « Par défi par rapport à mon frère et ma sœur. » L’adolescente souhaite surtout dépasser son image de jeune fille réservée. Elle franchit les différentes étapes de la sélection. À Marseille, pour les auditions, son père l’accompagne au piano. « Sa présence m’a rassurée. C’est un super souvenir ensemble. » Et une belle réussite. Quinze jours plus tard, elle apprend qu’elle participera à la demi-finale à Strasbourg. « J’ai ressenti une joie indescriptible », se souvient-elle. Commence alors une longue période d’échanges avec la production, jusqu’à son arrivée en Alsace le 23 août. Le tout dans le plus grand secret. « J’étais fière de représenter la Loire. Le plus frustrant a été de n’en parler à personne avant la diffusion de l’émission fin décembre. » La suite ? Certains ont pu l’entrevoir sur leur petit écran lors des fêtes de Noël  : ses prestations séduisent le jury, notamment la soprano Elizabeth Vidal. « C’est étrange, mais le moment où j’ai remporté la catégorie chant a été encore plus fort que lorsqu’on m’a remis le trophée de vainqueur. Elizabeth Vidal s’est exprimée avec tellement de bienveillance. J’avais les larmes aux yeux ! » Cette victoire a aussi enrichi l’adolescente sur un plan personnel. « J’ai rencontré beaucoup de monde et pris confiance en moi. Ça m’a complètement boostée. » Aujourd’hui, elle se destine à une carrière de chanteuse lyrique. « J’aimerais partager les émotions que donne la musique classique, surtout à ceux qui ne la connaissent ou ne l’aiment pas. C’est tellement un plaisir pour moi… »
En 5 dates 2005 Première expérience de chorale 2012 Entrée à la Maîtrise 2014-2015 Membre du trio d’enfants de La Flûte enchantée pour les Opéras de Vichy et Saint-Étienne 5 mai 2017 Annonce de sa participation à l’émission Prodiges 1er septembre 2017 Lauréate du concours Cette élève de la Maîtrise de la Loire a remporté le 30 décembre la finale de l’émission Prodiges sur France 2.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :