[42] Loire magazine n°127 jan/fév 2018
[42] Loire magazine n°127 jan/fév 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°127 de jan/fév 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (206 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 3,8 Mo

  • Dans ce numéro : en piste !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
ACTUALITÉS FOCUS Montbrison. Serres bioclimatiques, panneaux photovoltaïques, chaufferie bois à granulés, centrale double flux… L’antenne forézienne du Département est très économe en énergie. Mode économie d’énergie AGENDA 21. Dans la Loire, le Département veut donner l’exemple en limitant l’impact de son activité sur l’environnement. En trois ans, la collectivité a ainsi réduit de près d’un quart la consommation d’énergie dans ses bâtiments administratifs. Des bâtiments administratifs aux collèges, en passant par les locaux techniques, le Département place la performance énergétique au cœur de sa politique de réhabilitation et de construction. Isolation thermique, chauffage, éclairage, énergies renouvelables  : tout est mis en œuvre pour rendre les bâtiments moins gourmands, voire autonomes en énergie. Une démarche inscrite dans l’Agenda 21 de la collectivité, pour limiter au maximum les émissions de gaz à effet de serre, tout en renforçant le confort des occupants. DES BÂTIMENTS EXEMPLAIRES À Saint-Étienne, des travaux sont en cours pour transformer un immeuble de 1960 en bâtiment labellisé passif, c’est-à-dire quasiment autonome pour ses besoins de 12 LOIRE MAGAZINE chauffage. Il accueillera de nombreux services départementaux aujourd’hui dispersés dans divers locaux. D’autres constructions récentes du Département sont exemplaires sur le plan énergétique. L’antenne de Montbrison, inaugurée en 2014, produit deux tiers de sa consommation électrique grâce à ses panneaux photovoltaïques. La médiathèque de Neulise, elle, produit même plus d’électricité qu’elle n’en consomme ! Côté chauffage, la biomasse est privilégiée, avec notamment des chaudières à granulés bois, à la fois écologiques et très performantes. L’isolation de la tuyauterie permet aussi d’éviter jusqu’à 20% de déperdition d’énergie, tandis qu’une bonne régulation du chauffage génère également des économies non négligeables. Des systèmes de télégestion optimisent par ailleurs le pilotage des installations. Enfin, des luminaires classiques avec détecteur de présence et/ou de luminosité ont été installés dans les bâtiments départementaux, permettant une baisse de 35% des consommations liées à l’éclairage. Au final, entre 2013 et 2016, la consommation énergétique des bâtiments administratifs est passée de 102 à 76 kWh/m 2. Des résultats très positifs, sur le plan environnemental et budgétaire ! + D’INFOS www.loire.fr/agenda21 - 23% C’EST L’ÉVOLUTION DE LA CONSOMMATION ÉNERGÉTIQUE DANS LES BÂTIMENTS ADMINISTRATIFS DU DÉPARTEMENT ENTRE 2013 ET 2016. Face aux enjeux du changement climatique, il est indispensable d’optimiser nos consommations énergétiques à travers nos équipements et nos pratiques. Cette problématique est au cœur de l’Agenda 21 du Département. » Jérémie Lacroix Vice-président chargé de l’Agenda 21
IIs ont entre 0 et 20 ans et ont dû quitter leur foyer pour diverses raisons  : maltraitance, isolement, précarité du foyer, etc. Ces enfants au parcours difficile sont placés en famille d’accueil ou en établissement. Pour eux, rares sont les occasions de découvrir d’autres environnements. Face à ce constat, le Département de la Loire a lancé un projet d’accès à la culture. « À travers cette démarche, nous voulons offrir à ces enfants des espaces de découverte, d’échanges et de plaisir. La culture est une ressource essentielle », explique Muriel Sofonea, chargée de mission à la direction de la protection de l’enfance. UNE EXPÉRIENCE UNIQUE La première expérience a été menée en septembre dernier auprès d’adolescents, autour du spectacle Les mots qu’on ne me dit pas de Véronique Poulain. Au programme  : des ateliers théâtre tournés autour du jeu, des expressions corporelles, des émotions, de la langue des signes. Lors de cette rencontre avec les jeunes, la comédienne Céline Déridet, de la compagnie des Lumas, se souvient, en particulier, d’une jeune fille pudique et très timorée. « Nous avons beaucoup échangé ensemble. Petit à petit, elle a pris confiance et s’est ouverte à la fin des ateliers. Ces jeunes sont très émouvants, étonnants et à l’écoute », s’enthousiasme la comédienne. « En tant qu’artiste, ce projet a vraiment du sens. Il est fondamental qu’ils aient davantage accès à des projets de ce type. Plus que les autres, ils ont besoin de communiquer, de se lâcher, de s’exprimer sans jugement. La culture permet à chacun de se révéler ! » En vingt ans de métier, la jeune femme avoue avoir rarement ressenti une telle osmose. ACTUALITÉS FOCUS PROTECTION DE L’ENFANCE. Dans la Loire, près de 2 000 enfants sont confiés au Département dans le cadre de ses missions sociales. Depuis 2016, la collectivité met en place des groupes d’accès à la culture pour ces enfants fragilisés. Objectif  : favoriser leur épanouissement grâce aux pratiques artistiques. « La culture permet à chacun de se révéler » Expérimentation. Au théâtre, les enfants « se libèrent » et partagent leurs émotions sous le regard bienveillant des artistes. IMPLIQUER LES PROFESSIONNELS  : UN VRAI DÉFI Plus tard, l’expérience s’est poursuivie pour les tout-petits avec de l’éveil corporel autour du spectacle de la chorégraphe Mireille Barlet, Au pays des manchots. Suite au succès de ces premières expérimentations, le Département espère mobiliser davantage d’intervenants autour de cet enjeu. Des projets sont d’ailleurs en préparation avec la direction de la culture, en s’appuyant sur les différents sites culturels et le réseau des médiathèques départementales. « Les jeunes ont vraiment adoré le projet et se sont particulièrement pris au jeu du théâtre », souligne Muriel. « Nous aimerions donc poursuivre le travail entamé en collaborant avec des auteurs et des illustrateurs en résidence. Notre ambition ? Que les enfants créent et jouent eux-mêmes leur spectacle ! » + D’INFOS ww.loire.fr/webzine JANVIER - FÉVRIER 2018 13



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :