[42] Loire magazine n°122 mar/avr 2017
[42] Loire magazine n°122 mar/avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°122 de mar/avr 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (206 x 280) mm

  • Nombre de pages : 36

  • Taille du fichier PDF : 4,3 Mo

  • Dans ce numéro : expérimentez le design.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
LA LOIRE ET VOUS INITIATIVES C’EST QUI ? Aurélien Rodot, INGÉNIEUR DE L’ENISE, ENCORE ÉTUDIANT AU LANCEMENT DU PROJET 28 LOIRE MAGAZINE MADE IN LOIRE GAMEBUINO, LA CONSOLE QUI CARTONNE Elle fait la taille d’une carte bancaire ! La Gamebuino a vu le jour en 2014 grâce au talent d’Aurélien Rodot, alors étudiant en génie mécanique à l’École nationale d’ingénieurs de Saint-Étienne (ENISE). À 22 ans, il lance une collecte de financement participatif pour produire sa console de jeux vidéo basée sur l’open source. C’est une véritable success story  : la Gamebuino se vend dès la première semaine à des centaines d’exemplaires. Design et rétro, elle permet non seulement de jouer, mais aussi de développer ses propres jeux et de se connecter à d’autres utilisateurs. Simple d’emploi, elle séduit un large public, de 12 à 60 ans. La petite console, vendue une quarantaine d’euros, a déjà conquis plusieurs milliers de gamers. « Dont 90% à l’étranger, notamment aux États-Unis », souligne son concepteur. Venez la découvrir à la boutique de la biennale du design, et tester sa nouvelle version le 11 mars ! + D’INFOS www.gamebuino.com C’EST QUOI ? Gamebuino, UNE CONSOLE DESIGN, OPEN SOURCE ET À PETIT PRIX C’EST OÙ ? ENTIÈREMENT CONÇUE À Saint-Étienne ET VENDUE EN LIGNE UNE PASSION QUI FAIT MOUCHE Laurent Pique Des tiges de fer forgé, des perles, des poils de chevreuil, des plumes de faisan… Installé à Rivas, Laurent Pique est l’un des rares fabricants français de mouches de pêche. Après avoir enseigné le golf pendant vingt ans, cet amoureux de la nature et des insectes a lancé en 2014 le site De plumes et d’acier pour commercialiser ses créations. « Je pêche à la mouche depuis que j’ai 15 ans. C’est un loisir sportif encore mal connu en France et très respectueux de l’environnement. D’ailleurs, le poisson est toujours remis à l’eau. » Pour leurrer des truites, ombres ou autres poissons carnassiers, la mouche artificielle est propulsée au bout d’une longue ligne appelée la soie. Elle doit imiter l’aspect et le comportement dans l’eau de la proie. C’est donc avec une extrême minutie que Laurent sélectionne ses matériaux pour confectionner des mouches mais aussi des larves, papillons, fourmis… Selon la saison et la météo, le pêcheur doit en effet choisir les bonnes armes. « Il faut observer ce qui vole au-dessus de l’eau et comment se comportent les poissons ! » À 52 ans, cet artisan produit à la main une centaine d’articles par jour. Et propose des dizaines de modèles différents à ses clients français et étrangers. Pour les valoriser, il s’est même formé à la macrophotographie, et vend depuis peu ses photos sur toile. Bref, pas le temps de regarder voler les mouches. n + D’INFOS www.deplumesetdacier.fr UNE SALLE DE… SIESTE ! Université Jean-Monnet est une première en France  : la C’faculté de médecine stéphanoise vient d’inaugurer une salle de sieste. Baptisée « Mille et une nuits », elle propose aux étudiants des tentes confortables, dotées de couchages moelleux, au sein de la bibliothèque universitaire santé. De quoi leur offrir une pause bienfaitrice dans un emploi du temps très chargé, entre révisions et gardes à l’hôpital. Une initiative lancée par le personnel et le corps enseignant devant l’état de fatigue de nombreux étudiants, qui jusque-là interrompaient parfois leur travail pour dormir… sur des tables. n
Millefeuille au chocolat et aux pommes COMME UN GRAND CHEF AVEC Jean-Paul Mounier HÔTELLERIE LA RENAISSANCE À RIVE-DE-GIER Pour 8 personnes 4 blancs d’œuf 70 g de farine 90 g de poudre de noisette 90 g de sucre glace 165 g de sucre semoule 500 g de crème 30% MG 350 g de chocolat au lait 40 g de beurre mou 25 g de miel du Pilat 35 cl de jus de pomme 75 g de grué de cacao 2 ou 3 pommes du Pilat 2 g d’agar-agar 1/2 gousse de vanille 25 cl de crème chantilly LA DACQUOISE Mélanger 45 g de farine, la poudre de noisette et le sucre glace. Monter les blancs en neige, ajouter 40 g de sucre semoule et battre 3 min. Incorporer délicatement le mélange. Étaler sur une plaque avec papier cuisson. Cuire 7-8 min à 210 °C. Refroidir et tailler des rectangles de 4 x 10 cm. LA GANACHE AU CHOCOLAT AU LAIT Faire bouillir la crème et verser sur le chocolat coupé en morceaux. Mixer. Réserver au froid. Au moment de servir, battre au frais pour émulsionner, puis placer dans une poche à douille. LA TUILE AU CACAO Dans un saladier, battre le beurre, ajouter 75 g de sucre, le miel, le jus de pomme, puis 25 g de farine et le grué. Étaler sur une plaque avec papier cuisson. Cuire à 7-8 min à 210 °C. Tailler des rectangles à la sortie du four. À TABLE ! LES POMMES DU PILAT Former des billes dans les pommes, puis tailler grossièrement la chair restante. Roussir dans une casserole 50 g de sucre, puis ajouter 30 cl d’eau et la vanille. Pocher les billes puis les égoutter. Cuire le reste des pommes dans le sirop jusqu’à ce qu’elles soient fondantes. Égoutter. Mixer dans un blender avec l’agaragar. Réserver au frais. LE DRESSAGE Sur un rectangle de dacquoise, pocher la ganache, puis déposer une tuile. Alterner ensuite les billes de pomme avec de la chantilly, puis ajouter le coulis de pommes. MARS - AVRIL 2017 29



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :