[42] Loire magazine n°108 nov/déc 2014
[42] Loire magazine n°108 nov/déc 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°108 de nov/déc 2014

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de la Loire

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,7 Mo

  • Dans ce numéro : dossier... voyagez mieux et moins cher !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Loisirs SORTIES Quand la Loire s’illumine Le 8 décembre au soir, une fois la nuit tombée, on assiste un peu partout à un ballet de petites bougies sur les fenêtres. Certains sites emblématiques, comme la Bâtie d’Urfé à Saint-Étienne-le-Molard, s’animent et scintillent malgré le froid hivernal. La Loire célèbre la fête des lumières… S i dans le Nord on fête la Saint- Nicolas le 6 décembre, notre belle région s’illumine deux jours plus tard. À Lyon, berceau historique de cette manifestation, des millions de touristes se pressent chaque année pour admirer la mise en lumière de la ville. La Loire elle aussi a épousé cette tradition. Mais en connaissez-vous vraiment l’origine ? Un hommage à la Vierge Au 17 e siècle, le sud de la France est touché par une épidémie de peste qui fait des milliers de morts. En 1643, alors que rien ne semble arrêter la maladie, la ville de Lyon confie son destin à la Vierge Marie. Cette même année, l’épidémie est endiguée dans notre région, alors même qu’elle se poursuit dans le reste de la France. Dès lors, pour chaque évènement, une maladie, le retour d’un soldat, une naissance, la population s’en remet à la Vierge. En 1852, pour rendre hommage à sa protectrice, la ville de Lyon érige une statue à son effigie sur la chapelle de la colline de Fourvière. Elle est inaugurée le 8 décembre, jour de l’Immaculée Conception. Ce soir-là, la population défile dans toute la ville avec des flambeaux. Depuis, de Lyon jusqu’à la Loire, on fête à cette date les lumières pour célébrer la Vierge. Une fête populaire Les illuminations du 8 décembre sont devenues une véritable fête populaire. Chacun prend plaisir à faire briller sur Loire Magazine n n°108 - Novembre-Décembre 2014 son rebord de fenêtre des « lumignons », petites bougies abritées dans des verres de couleur. C’est aussi l’occasion de découvrir autrement le patrimoine, notamment sur les sites du Conseil général de la Loire. À la Bâtie d’Urfé dès 18 heures, vous pourrez admirer le château illuminé et profiter des animations proposées aux petits et grands, autour d’une boisson et de marrons chauds. L’Abbaye de Charlieu sera également mise en lumière. Une belle soirée en perspective, qui réchauffe les cœurs et nous emmène tout doucement vers Noël. n Sophie Tardy Sainte Barbe, patronne des mineurs et des pompiers Parce que les catholiques la prient pour se protéger de la foudre et de la mort subite, sainte Barbe est la patronne des mineurs, sapeurs-pompiers, artificiers, métallurgistes… et de toutes les professions liées au feu. Célébrée dans toute la France le 4 décembre, notamment dans les casernes, elle l’est tout particulièrement à Saint-Étienne, qui rend ainsi hommage à son passé minier. Chaque année, un défilé de lampions et un feu d’artifice sont organisés dans la ville. Plus d’infos  : www.saint-etienne.fr À VOS AGENDAS LE 8 DÉCEMBRE DANS LA LOIRE Les échassiers musiciens de la Compagnie Zurko proposent un spectacle déambulatoire, burlesque et interactif dans les jardins de la Bâtie d’Urfé. Découvrez le programme détaillé de la fête des lumières à la Bâtie d’Urfé et à l’Abbaye de Charlieu sur www.loire.fr/patrimoine Retrouvez les animations organisées dans toute la Loire sur www.loiretourisme.com NOËL À POMMIERS LE 21 DÉCEMBRE Le Prieuré de Pommiers fêtera Noël dès le dimanche 21 décembre avec des animations. À 14h30, les enfants pourront participer au jeu de rôle « Les petits chevaliers » (à partir de 7 ans). La Compagnie Les Kipouni’s donnera ensuite à 16 h 30 son spectacle de cirque burlesque Concert de cloches.
UN HOMME, UN PRODUIT Dans sa maison de jeunes cerfs… Pour 6 personnes Temps de préparation  : 35 min Ingrédients 150 g de chocolat noir pâtissier 100 g de chocolat au lait 100 g de chocolat blanc 12 demi-coques de chocolat noir* 50 cl de coulis de fruits rouges 150 cl de crème liquide 35% MG Quelques fruits de saison pour la décoration 2. Le jour même, faire fondre le chocolat noir au bain-marie à 50 °C maximum. Faire descendre la température à 25 °C et monter avec 50 cl de crème liquide pour obtenir une mousse. 3. Même opération avec le chocolat au lait et des températures de 45 et 25 °C. 4. Répéter une nouvelle fois avec le chocolat blanc et des températures de 45 et 24 °C. Le montage 1. Dans une demi-coque, mettre la mousse au chocolat noir et un glaçon de coulis. 2. Dans l’autre moitié, disposer en couche les mousses de chocolat au lait et blanc. À VOS PAPILLES Une rubrique d’Émilie Couturier Il aime apporter un peu d’originalité aux tables de fête. À Gumières, Gilles Chauve est passé maître dans la production de terrines de cerfs. Rencontre avec un éleveur passionné. besoin d’un complément de revenus dans les années 1990 et les « J’avais élevages de cerfs commençaient à se développer. » Voilà maintenant plus de 20 ans que Gilles Chauve, agriculteur dans les Monts du Forez, bichonne son troupeau. Deux cerfs reproducteurs, 45 biches et chaque année une quarantaine de naissances de faons, soit quelque 480 pattes… Bambi n’a qu’à bien se tenir ! Et du haut de ses cinquante ans, Gilles Chauve n’est pas peu fier de son cheptel niché à 900 mètres d’altitude  : « Je les élève comme un troupeau de vaches. L’été, ils restent dehors. Le brame a lieu de fin septembre à la Toussaint et les naissances de mai à juin. » La plupart de ses bêtes sont conduites avant l’âge de deux ans à l’abattoir. Elles pèsent alors une centaine de kilos et sont appelées « daguets ». De quoi offrir « une viande tendre avec un goût de chevreuil mais moins prononcé ». Un goût qu’affectionnent particulièrement les clients de Gilles, qui aiment déguster ses terrines « avec une salade verte, en assortiment de charcuteries, ou tout simplement sur du pain, de préférence de campagne ». Les plus audacieux pourront aussi tester les godiveaux de cerf ou encore les saucissons de biche. Le tout sans culpabilité  : riche en vitamines et en fer, cette viande naturellement maigre est aussi faible en cholestérol. n Élevage de cerfs des Monts du Forez – Puziols – 42560 Gumières - Tél.  : 04 77 76 70 96 8 Cuisinez comme un grand chef ! Sphère craquante aux trois chocolats par Tony Lenormand, Restaurant L’Agapée à Saint-Étienne La préparation 1. La veille, verser le coulis dans des moules à glaçon ou « slim » et réserver au congélateur./Si Gilles Chauve effectue quelques ventes pour Pâques, ou l’été pour les barbecues, il réalise la plupart de ses commandes en décembre pour Noël. 3. Souder les demi-coques, avec un chalumeau pour les experts. Réserver au frais. Le dressage 1. Mettre une pointe de chocolat noir fondu au centre de l’assiette et fixer la sphère dessus. 2. Coller les fruits sur la sphère en les trempant dans du chocolat fondu. * À réaliser soi-même avec un moule ou à acheter chez un chocolatier. Loire Magazine n n°108 - Novembre-Décembre 2014 27



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :