[40] XLandes n°25 fév/mar 2013
[40] XLandes n°25 fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°25 de fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général des Landes

  • Format : (220 x 285) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 3,9 Mo

  • Dans ce numéro : emplois d'avenir, une chance pour les jeunes

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 Culture Les Landes, département moteur pour le cinéma L’action se déroule dans le département où depuis de nombreuses années, le Conseil général élabore une politique dynamique en faveur du cinéma et de l’audiovisuel. Le synopsis : Depuis 1999, la politique culturelle du Conseil général ne se cantonne pas à promouvoir le travail des réalisateurs landais, mais également à révéler les talents de demain et ce, d’où qu’ils viennent. Cette volonté se traduit par le développement annuel d'un fonds d'aide à la production de courts métrages et de documentaires, et la mise en place, depuis trois ans, d'un dispositif d'accueil en résidence de cinéastes pour leurs travaux d'écriture ou de post-production. L’argument : Le secteur cinématographique est un vecteur de développement culturel et économique en matière d'animation et d'aménagement d'un territoire. Des études récentes, menées au niveau de l'Aquitaine, en témoignent : un tournage sur un territoire génère des retombées économiques, crée de l'emploi, favorise la structuration d'un réseau. Ce constat a incité les collectivités territoriales à unir leurs efforts pour développer des politiques cohérentes en faveur du 7 e art. Les producteurs : Le Conseil général est engagé dans une convention-cadre triennale (2011-2013) de développement cinématographique et audiovisuel qui est établie entre le Ministère de la culture et de la communication à travers la Direction des affaires culturelles d’Aquitaine (DRAC), le Conseil régional d’Aquitaine à travers l’agence Ecla et le Centre national du cinéma. Les financements : Chaque année, le Conseil général consacre près de 285 000 euros pour l'ensemble de ses actions en direction du cinéma et de l'audiovisuel : 150 000 € au titre de l'aide à la production, 75 000 € au titre de l'éducation à l'image, 50 000 € pour le soutien des acteurs du territoire et 10 000 € consacrés aux résidences de création. De plus, le Département étudie spécifiquement les projets de réhabilitation et de construction de salles de cinéma, notamment dans le cadre du développement national des techniques de numérisation. Enfin, il accorde des aides particulières aux festivals portés par les associations Tourné en partie dans le nord du département, « Landes », le premier long métrage du réalisateur François-Xavier Vives, a reçu le soutien du Conseil général landaises et dont le rayonnement se veut national : Arts des Suds à Montde-Marsan et festival international de Contis. Le décor : Un dispositif d’accompagnement partenarial avec la Région et l'État (DRAC Aquitaine) a été mis en place en 2011 : les résidences « Maison Bleue » à Saint- Julien-en-Born/Contis. Il concourt à soutenir les réalisateurs dans leur travail de création, soit en amont pour l’écriture de leur film, soit en post-production. Ce dispositif est porté par le andes magazine N°25 FÉVRIER. MARS 2013 - www.landes.org
Culture 27 Département avec la DRAC, l’agence Ecla, la commune de Saint-Julien-en- Born et la Communauté de communes Côte Landes Nature. En 2011, quatre résidences ont été organisées et deux en 2012. La diffusion : Le Conseil général s'attache à sensibiliser les jeunes générations à la discipline cinématographique par le biais de son soutien à une association départementale d'éducation à l'image : Du Cinéma plein mon cartable. À travers sa mission culturelle, ce sont près de 33 300 élèves qui ont été sensibilisés en 2012 et plus de 500 personnes dans le cadre d’actions d’accompagnement de films dans les salles de cinéma et les médiathèques départementales. La diffusion sur le territoire passe également par l’organisation d’avant-premières dans les cinémas landais, la programmation de courts métrages et de documentaires. Aujourd’hui, on compte 24 cinémas dont 14 labellisés « Art et Essai ». « Landes » en grand format Les années 20 dans les Landes, sur fond de crise sociale. Liéna, 35 ans, perd son mari et prend la tête de ses vastes propriétés. Cette femme « moderne » a un rêve : amener l’électricité partout sur ses terres. Or, elle se heurte à l’hostilité de tous. Liéna est une battante et c’est toute son histoire qui nous est racontée par François-Xavier Vives. Le casting du film rassemble Marie Gillain, Jalil Lespert, Bernard Blancan, Miou-Miou. Une belle affiche pour ce premier film de François-Xavier Vives. Le cinéaste n’est pas un inconnu dans le département. Il a bénéficié du soutien du Conseil général pour produire ses premiers courts métrages et obtenu une aide à la production de 45 000 € pour ce premier long métrage qui sortira avant l'été 2013. andes magazine N°25 FÉVRIER. MARS 2013 - www.landes.org



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :