[39] Jura mag n°13 jan/fév/mar 2013
[39] Jura mag n°13 jan/fév/mar 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de jan/fév/mar 2013

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général du Jura

  • Format : (200 x 270) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 5,5 Mo

  • Dans ce numéro : budget 2013.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
Un peu d’histoire... Quand le train irriguait le territoire Il y a 150 ans, les Jurassiens décidaient de construire des voies ferrées dans tout le Jura. C'était le début d'une aventure d'un demi-siècle faite d'espoirs et de déceptions qui a permis au département de s'ouvrir sur l'extérieur. Mais l’histoire est un perpétuel recommencement. Un peu plus d’un siècle plus tôt, les Jurassiens avaient les mêmes craintes de l’isolement et les mêmes désirs de développement. En l’espace d’un demi-siècle, de 1865 à 1914, ils ont bâti eux-mêmes un réseau de chemin de fer inimaginable aujourd’hui qui a complètement transformé leur vie. Ce furent deux projets cousins. D’une part, la volonté de relier le premier plateau et le Haut-Jura avec la plaine par une série de liaisons sur voie étroite (ou métrique). Les premiers projets, irréalisables, remontent à 1867. Il faut attendre 1888 pour que le Conseil général obtienne une autorisation ministérielle et 1896 pour le début des premiers travaux. L’ère du « tacot » peut commencer. Depuis la gare du tramway, près du Parc des Bains à Lons, ce petit train grimpe jusqu’à la Bifurcation, puis file sur Clairvaux, Charchilla, Villards d’Héria, Lavans-lès-Saint- Claude et Saint- Claude. La ligne complète ouvre en décembre 1898. Il y aura aussi des lignes en direction de Saint-Julien, d’Arinthod, de Foncine-le-Haut, de Pierre de Bresse et la ligne du PLM de Lons à Champagnole. Ces petits trains privés transportent les gens et les marchandises, ils seront peu à peu concurrencés par les autobus et le dernier disparaît le 1 er avril 1950. L’autre projet, c’est celui de ligne Andelot-La Cluse via Morez et Saint- Claude. Inaugurée en 1912, la ligne des Hirondelles ne compte pas moins de 36 tunnels et 22 viaducs, un travail de Titans. Elle permet à l’époque d’emmener les voyageurs de Dole à la Cluse et de traverser le Jura de part en part. C’est devenu aujourd’hui une ligne touristique… 24
Événement Transjurassienne 8 et 9 février, vive Lamoura- Mouthe ! LA course de fond référente en France… Etape de la « Worldloppet » C’est considérée par les spécialistes comme l’une des plus éprouvantes au monde, ils sont des milliers à tenter l’aventure chaque année au début du mois de février. Avec le temps, cette course mythique a su s’adapter à son public. 76 km pour les plus forts, les plus entraînés ou les plus fous… 57, 50 ou 25 km pour les autres, la Transju, c’est à la carte en fonction de sa condition physique et de son mental. Pour les plus jeunes, la Transjeune est devenue un véritable tremplin des champions de demain ! Pour cette version 2013, près de 4 000 participants sont attendus, venus de tous les pays d’Europe et d’ailleurs. Départ de Lamoura, tôt le dimanche 9 février au matin, dans le froid, et arrivée quelques heures plus tard sur le plateau de Mouthe. Entre les deux, des paysages de rêve, des côtes à n’en plus finir, des descentes de fous, des forêts, des combes… Tout ce que le Jura peut offrir de merveilleux à qui sait l’apprécier. Et également une foule de supporters, des centaines de médias, des vins chauds, des sons de cloche, de la fondue… Bref, une vraie ambiance. une sorte de retour aux sources car la Percée a déjà fait escale à Voiteur, c’était en C’est 1999 (un millésime de haute tenue)… et il avait fait un temps à ne pas mettre un viticulteur dehors ! Mais cette fois, l’expérience est là et la 17 e édition se prépare d’arrache-pied (si l’on peut se permettre l’expression). Les 2 et 3 février, c’est donc tout le secteur viticole de Château- Chalon qui va célébrer le plus prestigieux de ses vins, le Vin Jaune, puisque Voiteur est au cœur de l’appellation Château- Chalon (avec Nevy-sur-Seille et Ménétru-le-Vignoble). Comme chaque année, des navettes de bus amèneront les visiteurs attendus par milliers le samedi et le dimanche pour découvrir les vins du Jura, mais également le patrimoine viticole, en particulier les maisons vigneronnes et les caves dans lesquelles se feront les dégustations. Et puis, parce que chaque édition est différente, les visiteurs pourront apprécier comme il se doit l’aspect culturel de cet événement qui reste la plus grande fête française du vin… www.percee-du-vin-jaune.com Renseignements et inscriptions : Trans'Organisation à Morez - 03 84 33 45 13 www.transjurassienne.com 25



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :