[38] Isère magazine n°9 mai/jun 2017
[38] Isère magazine n°9 mai/jun 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°9 de mai/jun 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (211 x 281) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : logement, le département agit !

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
> 42 ENSEMBLE NOTRE HISTOIRE > ISÈRE MAG I MAI/JUIN 2017 I #09 « J’ai beau être au fond de la Nubie, être habillé comme un Arabe du désert […], je suis toujours au fond un Dauphinois endiablé. » Jean-François Champollion JEAN-FRANÇOIS CHAMPOLLION L’ÉGYPTIEN Une rue, un collège et un lycée de Grenoble portent son nom. Mais qui était raiment eanFranois Campollion Derrière le père de l’éptoloie se prole un omme proondément ancré dans son siècle, ue ce soit dans sa démarce scientiue ou dans son enaement public et politiue Né le 23 décembre 1790 à Figeac, dans le Lot, où son père, originaire d’une famille de colporteurs de Valjouffrey, dans l’Isère, a ouvert une librairie, Jean-François Champollion révèle rapidement des dispositions intellectuelles hors du commun. Son frère, Jacques-Joseph, qui pressent son potentiel, l’accueille à Grenoble, où il s’est installé pour ses affaires, et prend son éducation en mains, avant de l’inscrire au lycée Impérial (aujourd’hui Stendhal). C’est à cette époque que le jeune Jean-François fait la connaissance du préfet de l’Isère, oseph Fourier. Ce dernier a participé à l’expédition de onaparte en gypte, dont il a ramené des collections qui fascinent l’adolescent. Désormais, son destin est tout tracé. « Je veux faire de l’antique nation égyptienne une étude approfondie et continuelle », écrit-il à Jacques-Joseph à l’âge de 15 ans. Convaincu que la clé du déchiffrement des hiéroglyphes passe par l’étude des langues voisines, il poursuit ses études à Paris pour approfondir sa connaissance de l’hébreu, du syriaque, de l’araméen et surtout du copte, et commence à travailler sur la pierre de Rosette – cette stèle retrouvée dans le delta du Nil par un soldat de onaparte (voir encadré). ACTIVISTE POLITIQUE En 0, las de la vie parisienne, ean-François revient à Grenoble, o il commence une ascension fulgurante. Il est nommé professeur d’histoire à la faculté des lettres, puis bibliothécaire adjoint, au côté de son frère. La Restauration met provisoirement fin à ses ambitions. Les frères Champollion, qui ont soutenu activement Napoléon pendant les Cent Jours, sont destitués de leurs charges et exilés à Figeac, en résidence surveillée, en mars 6. Sur place, ils s’intéresseront à l’archéologie locale, développeront une école d’enseignement mutuel. Cela n’empêchera pas le cadet de poursuivre ses recherches égyptologiques. De retour à Grenoble, Jean-François Champollion épouse Rose Blanc, le 30 décembre 1818, et poursuit ses travaux. Mais son activisme politique le rattrape. Accusé d’avoir participé, le 0 mars 1821, à une insurrection au fort Rabot, il est acquitté, mais perd son poste de bibliothécaire. Il repart alors pour Paris, où il se consacre à ses recherches sur l’écriture égyptienne. > DÉCHIFFREUR DE HIÉROGLYPHES force d’hypothèses, de remises en question et d’intuitions, ses efforts vont finir par payer. Le 4 septembre, Champollion perce enfin les secrets des hiéroglyphes, ouvrant les portes de l’égyptologie moderne. Cette découverte ainsi que son rôle dans l’acquisition d’une collection égyptienne majeure pour le musée du Louvre lui valent d’être nommé conservateur du nouveau département égyptien et oriental du musée, o il se découvre des talents de muséologue. « Il a opté pour un parcours thématique, de type anthropologique, pour témoigner d’une civilisation. Un parti pris révolutionnaire pour l’époque », souligne Jean-Pascal Jospin, conservateur en chef du patrimoine et responsable des collections de la Maison Champollion. Champollion est à l’apogée de sa carrière. Mais son plus grand bonheur reste à venir. Le 3 juillet, il embarque pour une mission de dixsept mois en gypte. En mars 3, une chaire d’archéologie au Collège de France est créée pour lui. Mais, de santé fragile et épuisé par le travail, il meurt le 4 mars 3, à l’ge de 4 ans. Après sa mort, son frère terminera ses travaux et publiera plusieurs de sesuvres. Par Marion Frison 1 > Portrait de Jean-François Champollion 2 > Portrait de Jacques-Joseph Champollion 3 > Estampage de la pierre de Rosette appartenant à Jean- illiu écituuliéui tliétéi 5 > Poignard égyptien illi Photos Denis Vinçon, collections Musée archéologique Grenoble Saint-Laurent.
REPÈRES Un musée Champollion pour 2020 « Par mes affections, ma manière et mes goûts, je suis dauphinois dans l’âme », éciitictél éitluii iti ccul éicilili éuitéulitcit ltiuléti des monuments historiques cuil DéttuituéclcitiDuii tlilli Dllitic cllctiu comme le costume et le itét iut de la pierre de Rosette annoté de ituicilitu cuilél luccllitcéuciéttl iltltuitiétillé titclD uutuiiit ttié u Le président Jean-Pierre icélté élliuuuilué « Nous devons valoriser ce patrimoine exceptionnel qui contribue 5 au rayonnement culturel et touristique de l’Isère. » Photo Renée Colardelle 1 REPÈRES NOTRE HISTOIRE I ENSEMBLE de photos sur www.iseremag.fr LA PIERRE DE ROSETTE ttlé tétéécu- tttl ltuillléititt ttcttiécituiéliuétiuuitcuit 3ctccicucttu cétlitcctl tiécituullicélt liéltuécituliuti tétiu 2 #09 I MAI/JUIN 2017 I ISÈRE MAG > > » 13 43



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 1[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 9 mai/jun 2017 Page 56