[38] Isère magazine n°8 mar/avr 2017
[38] Isère magazine n°8 mar/avr 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°8 de mar/avr 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 10,6 Mo

  • Dans ce numéro : plus longue et plus belle la vie.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
18 > > L’ISÈRE AVANCE HUIT MÉTIERS AU SERVICE DES PERSONNES ÂGÉES AKIM HAMADENE CHEF DE PROJET « APA EN LIGNE » AU DÉPARTEMENT « DEMANDER L’APA DE CHEZ SOI » Depuis mai 2016, les personnes âgées peuvent effectuer leur demande d’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) en ligne via www.isere.fr. « Ce service est un véritable progrès pour les Isérois. Les démarches on oun u ar les membres de la famille, qui habitent loin de leurs parents. Et les personnes âgées ont des problèmes de mobilité. Ce système évite les amn, explique Akim Hamadene. Plusieurs mois d’étude ont été nécessaires pour faire aboutir le projet. « Agents administratifs, travailleurs sociaux, médecins, aide à domicile… tous les professionnels de l’autonomie ont été impliqués. Nous avons aussi associé une dizaine de personnes âgées. Nous réajusterons le service en fonction des besoins. Ceux qui n’ont pas d’ordinateur pourront toujours se faire aider par l’assistante sociale de leur ur ISÈRE MAG I MARS/AVRIL 2017 I #08 AGNÈS FINET ADJOINTE AU CHEF DE SERVICE COORDINATION- ÉVALUATION AU DÉPARTEMENT « SIMPLIFIER L’ENTRÉE EN MAISON DE RETRAITE » « L’entrée en maison de retraite est un véritable casse-tête pour les personnes âgées et les familles, qui ne savent pas toujours où trouver une place disponible et un établissement adapté à leurs besoins et à leuru, rappelle Agnès Finet, qui a coordonné la mise en ligne du dossier unique de demande d’entrée en maison de retraite en Isère. Avec ce nouveau service, accessible sur www.isere.fr à partir de la plateforme nationale Via trajectoire, il est possible de consulter de chez soi l’annuaire des maisons de retraite et les services proposés. On peut aussi échanger avec la direction de l’établissement. « Cet outil est le fruit d’une coopération étroite entre les professionnels de santé et les services médico-sociaux qui interviennent auprès des personnes âgées. Nous avons aussi travaillé avec une dizaine d’établissements, maisons de retraite et résidences autonomie n r CÉLINE JORLAND DIRECTRICE DE LA MAISON DE RETRAITE DE VINAY « MODERNISER LES ÉTABLISSEMENTS » « Ces dernières années, notre métier a beaucoup changé. Outre la gestion d’un établissement, nous devons travailler en coordination avec les professionnels (médicaux, sociaux, institutionnels…) qui interviennent auprès des personnes âgées sur lerror, témoigne Céline Jorland. « Nous devons aussi répondre aux nouveaux besoins des résidents et de leurs familles. Les attentes en termes de confort et d’intimité sont importantes. Ici à Vinay, nous engageons de gros travaux pour augmenter le nombre de chambres individuelles et les équiper de toutes les commodités (douches à l’italienne, WC surélevés). Pour le bien-être de norn omm our celui du personnel, nous devons aussi intégrer les évolutions technologiques. Merci au Département pour sa décision d’augmenter ses subventions au amn unan raaon FLORIAN MICHALLET ENSEIGNANT EN ACTIVITÉ PHYSIQUE ADAPTÉE « PROLONGER LA MOBILITÉ » « Mon programme est basé sur des exercices simples pour gagner en souplesse et en équilibre, mais aussi pour éviter les comportements à risque et retrouver de l’assurance dans amn, explique Florian Michallet, responsable de l’antenne iséroise de Siel bleu. Cette association a été mandatée par le Département pour animer des ateliers équilibre pour les personnes âgées. La démarche rencontre un véritable succès. « Les ronnrroun onan en elles et la moitié reprend une activité physique régulière dans la foulée. Nous avons aussi mis en place des séances de gymnastique pour les aidants. L’objectif est de leur permettre our amr bons gestes pour épauler la ronna
RAPHAËL CHIFFLET « DÉNOUER LES SITUATIONS COMPLEXES » « J’aide les personnes à mieux vivre avec une perte d’autonomie liée à la maladie d’Alzheimer ou à une lourde aoo Raphal Chiet est l’un des gestionnaires de cas du dispositif spécifique du Département pour le soutien des malades d’Alzheimer et apparentés. Mis en place en 2010, ils coordonnent au domicile la prise en charge des personnes âgées en perte d’autonomie dans une situation jugée complexe et cumulant plusieurs difficultés. « Mon travail se déroule essentiellement auprès de la personne  : on fait un état des lieux des besoins avec les intervenants à domicile, on fait le point sur la sécurisation du logement, l’accès aux droits, on fait l’interface avec les hôpitaux et les médecins, on rencontre les aidants… l’objectif est d’accompagner globalement la personne dans son parcours Ils sont ergothérapeute, animateur sportif, assistant de vie, directeur de maison de retraite… Ils accompagnent des Isérois dans leurs vieux jours. Des métiers passionnants qui demandent de nombreuses qualités humaines. LUCIE MICHOUD « AMÉNAGER LE LOGEMENT » « Je prends en compte tous les aspects du quotidien de la personne âgée  : l’aménagement on omn, u à se déplacer d’une pièce à une autre, à faire sa toilette, se lever ou our, explique Lucie Michoud, ergothérapeute sur le territoire des Vals du Dauphiné. « Pour cela, je me déplace avec elle et la mets en situation. Ma mission est de lui proposer des solutions pratiques comme l’aménagement d’une baignoire en douche, l’installation d’un monteescalier, d’un rehausseur de toilette ou de barres d’appui… J’intègre aussi les besoins de l’aidant. J’informe sur les aides existantes pour aménager le logement et les organismes omn SAMIRA OUARECH « SOUTENIR AU QUOTIDIEN » « J’interviens chez des personnes u on u ma ur gestes de la vie quotidienne. Je m’occupe du ménage, des courses, des repas et de tout ce qui relève de l’entretien de la maon, témoigne Samira, assistante de vie à Grenoble. « Le métier demande beaucoup de psychologie. Il faut arriver tous les matins avec le sourire et savoir trouver le mot juste pour réconforter. Les personnes dont je m’occupe sont souvent isolées. Il faut aussi beaucoup d’énergie. En moyenne, je visite trois personnes par jour pour deux heures de présence. a arna u est d’assumer son rôle tout en restant à sa place, ne pas se substituer à la famille ni au roonnan D’un tempérament optimiste et naturellement souriante, Samira aime son métier et cela se sent LAILA REDONDO DOSSIER I L’ISÈRE AVANCE Par Annick Berlioz GESTIONNAIRE DE CAS MAÏA ERGOTHÉRAPEUTE ASSISTANTE DE VIE AIDE-SOIGNANTE EN EHPAD « ÊTRE AUX PETITS SOINS » « Dans un Ehpad, l’aidesoignante est en première n aan nrmr mn, explique Laila, aide-soignante à l’Ehpad Les Solambres à La Terrasse, qui héberge 96 personnes de 70 à 103 ans. « C’est un mrumn Je m’occupe de personnes très nan, u ourn troubles cognitifs et ont besoin d’aide pour tous les gestes de la vie. Nous les accompagnons du lever au coucher. Il faut beaucoup de force pour les soulever, mais aussi un mental d’acier. Je travaille un week-end sur deux et enchaîne parfois six heures de suite sans m’arrêter. Hélas, il n’y a pas assez de personnel pour s’occuper des personnes correctement. Pour autant, j’adore mon métier. Les personnes âgées sont très attachantes et j’aimerais avoir u m our oror Photos F. Pattou #08 I MARS/AVRIL 2017 I ISÈRE MAG > > 19



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 1[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 8 mar/avr 2017 Page 56