[38] Isère magazine n°7 jan/fév 2017
[38] Isère magazine n°7 jan/fév 2017
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°7 de jan/fév 2017

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (211 x 281) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 8,3 Mo

  • Dans ce numéro : l'Isère prend de la hauteur.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
otolia SERVICES EN UN CLIC POUR LES PERSONNES ÂGÉES e Département elsre propose e noea serices en ligne  : ln por entrer en maison e retraite et latre poremanerlllocation personnalisée atonomie. Ce qui demandait beaucoup de temps il y a encore quelques mois peut être désormais résolu depuis che soi en un seul clic. Depuis septembre dernier, on peut consulter l’annuaire des 160 maisons de retraite de l’Isère avec toutes les informations utiles coordonnées, cot, services, conditions d’admission, places disponibles sur le site.isere.fr « Les futurs résidents et leur famille peuvent ainsi s’inscrire dans les établissements qui conviennent le mieux à leurs besoins et à leur budget », explique Laura onnefoy, vice-présidente du Département chargée de la dépendance et du handicap. e système est très simple d’utilisation  : désormais, il sut de remplir un seul formulaire contre autant que d’établissements choisis auparavant. tout moment, il est possible de déclarer un changement de situation  : entrée ou sortie de l’hpital, déménagement Autre atout, les usagers sont régulièrement « Ce service m’a fait gagner du temps. » informés de l’état d’avancement de leur demande et avertis dès qu’une place leur est proposée. > SIMPLIFIER LES DÉMARCHES e service s’intègre dans une volonté du Département de simplifier les démarches des personnes en perte d’autonomie. Depuis mai 2016, un outil similaire est également proposé sur.isere.fr pour la demande de l’Allocation personnalisée d’autonomie APA. es formalités sont souvent eectuées par les enfants qui habitent loin de leurs parents, comme Pascal, habitant de illefontaine dans le Nord-Isère. « J’ai fait dernièrement une demande d’APA en ligne pour mon papa de 90 ans. En tant que médecin, je suis très occupé et ce service m’a fait gagner beaucoup de temps ! ». Par Annic erlion un imple clic il et éormai poile e’incrire an une maion e retraite et’eectuer le émarce pour l’P LAURA BONNEFOY, vice-présidente du Département chargée de la dépendance et du handicap CITOYENNETÉ I ENSEMBLE INTERVIEW « ANTICIPER LES BESOINS » sre Pourquoi ces deux nouveaux services en ligne ? ur onneo 2 000 Isérois de plus de 60 ans bénéficient de l’Allocation personnalisée d’autonomie. haque année, nous recevons 1 370 nouveaux dossiers  : 140 pour une première demande, 60 pour adapter les aides à l’aggravation ou à l’amélioration de l’état de santé et 2 0 pour un renouvellement. e service simplifie les démarches et accélère la procédure. L’entrée en établissement doit aussi être facilitée. ette décision est souvent prise au dernier moment suite à une chute ou à une maladie. e système a été conu pour aider à anticiper. Par ailleurs, il nous donnera une meilleure lisibilité des besoins sur chaque territoire, pour programmer l’ouverture de nouvelles places. REPÈRES COMMENT ÇA MARCHE ? ller sr le site.isere.fr, liquer sur Mon espace person nel, puis sur erice en ligne ou Demane entrée en établisse ment réer un compte personnel qui garantira la confidentialité et la sécurité de vos données or l en ligne, n coe secret os sera enoé par corrier, pour pouvoir consulter à tout moment votre dossier mettre à jour votre situation. #07 I JANVIER/FÉVRIER 2017 I ISÈRE MAG > 37 >
38 > ENSEMBLE SANTÉ DIABÈTE DE GROSSESSE  : SUCRES SOUS SURVEILLANCE Près de 12% des femmes enceintes seraient touchées par un diabète de grossesse. Un trouble en augmentation, qui peut être source de complications pour la mère et l’enfant. En 2012, 8% des femmes enceintes étaient concernées en France, contre 4% en 2004. Le diabète gestationnel, aussi appelé « diabète de grossesse », touche plusieurs dizaines de milliers de femmes chaque année. « C’est un excès de sucre dans le sang dû à un trouble de la tolérance au glucose, qui survient pendant la grossesse et disparaît en principe à l’accouchement », explique le docteur Hala Rachidi-Koussa, chef du service endocrino-diabétologie de l’hôpital Pierre-Oudot, à Bourgoin-Jallieu. Certaines femmes ont un risque plus élevé de développer un diabète gestationnel  : ge supérieur à > ISÈRE MAG I JANVIER/FÉVRIER 2017 I #07 Un trouble en augmentation 35 ans, surpoids (indice de masse corporelle supérieur à 25), antécédents familiaux de diabète, un précédent bébé pesant plus de 4 kg ou un diabète gestationnel lors d’une précédente grossesse. « En présence de l’un de ces facteurs, un dépistage doit être systématiquement réalisé », souligne le médecin. En 2016, 280 femmes ont ainsi été prises en charge à l’hôpital Pierre-Oudot. > UN RISQUE DE CÉSARIENNE ACCRU Les principales complications du diabète gestationnel sont un excès de poids pour le bébé (plus de 4 kg à la naissance), appelé « macrosomie », et une « prééclampsie » (hypertension artérielle) pour la mère, avec un risque accru de césarienne. Par ailleurs, à l’ge adulte, l’enfant aura plus de risque d’être obèse ou de souffrir d’un diabète de type 2, le plus répandu, qui peut entraîner une atteinte du cœur, des reins, des artères, des yeux et des nerfs. La mère, elle, présente un risque multiplié par sept de développer un diabète de type 2 après sa grossesse. Pour éviter ces complications, une bonne hygiène de vie, une alimentation équilibrée et une activité physique régulière susent dans la plupart des cas à contrôler la situation. « La première mesure consiste en un rééquilibrage alimentaire. En parallèle, on demande Fotolia l’pital e ourgoinallieu une inrmire une diététicienne et une endocrinologue prennent en carge le emme ourant e iate getationnel aux patientes de surveiller leur glycémie, avant et après les repas », explique la chef de service. Dans certains cas, si le taux de sucre reste trop élevé, un traitement à l’insuline sera nécessaire jusqu’à la fin de la grossesse. A l’hôpital de Bourgoin-Jallieu, un programme de prévention est spécialement dédié aux femmes ayant un très haut risque de développer un diabète de type 2 après leur grossesse (femmes obèses et traitées à l’insuline. L’objectif  : prévenir, dépister et prendre en charge très tôt cette maladie insidieuse qui touche déjà 3 millions de Français. Par Sandrine Anselmetti REPÈRES UN RÉSEAU POUR VOUS ACCOMPAGNER En Isère, 13 sages-femmes du Département suivent les grossesses à risque et participent au dépistage du diabète gestationnel. Si besoin, elles orientent les futures mamans vers un service d’endocrino-diabétologie et contribuent à les aider à rééquilibrer leur alimentation et à surveiller leur glycémie au quotidien. S. Anselmetti



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 1[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 7 jan/fév 2017 Page 56