[38] Isère magazine n°6 nov/déc 2016
[38] Isère magazine n°6 nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de nov/déc 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 281) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : exemplaire contre les inondations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
> 32 ÉCHAPPÉES BELLES I TERRITOIRES. iraud PAYS D’ALLEVARD TOURISME DOUX ET QUALITÉ DE VIE DYNAMIQUE TROIS STATIONS ne station thermale en bas à mtres d’altitude une station de ski alpin au Collet d’Allevard à mtres d’altitude une station nordique au col du ario photo... prs avoir exploité le fer, le pays d’Allevard affirme auourd’hui sa vocation touristique. n hiver pionnire du si nocturne la station bon enfant du Collet poursuit sa modernisation. Grande nouveauté de la saison la mise en service du télésie du Claran six places, qui propulse les skieurs en 6 minutes au sommet des pistes. Les thermes affichent également de nouvelles ambitions voir encadré et une e station prend son envol à la saison estivale la station de trailllevard-Belledonne. Les coureurs voisinent ainsi avec les randonneurs, les cavaliers et les vététistes. Des sentiers et des refuges d’altitude leur permettent des circuits plus ou moins sportifs. u printemps le tour du pas d’llevard sera balisé km pour une itinérance loin de l’agitation citadine. Quant aux parapentistes ils profitent des ascendances aériennes au départ du Collet. Vert en été, blanc en hiver les sommets en toile de fond, des panoramas aériens et des villages de caractre le charme opre. www.lecollet.comC. Lacrampe > ISÈRE MAG I NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2016 I #06 FIGURES D’ICI 1 > Maire d’Allevard depuis 1989, Philippe Langenieux-Villard porte le programme Allevard 2020  : « En fer de lance, le projet de liaison entre Allevard et la station du Collet en téléporté sera un vrai moteur économique. » 2 > Enfant du pays, Fabrice Cohard, moniteur de ski et pisteur-secouriste ticit responsable du service des pistes du Collet. Il connaît chaque sentier du i Alphonse Daudet et d’illustres ténors italiens venaient déjà prendre les eaux à Allevard au début du e sicle. n témoinent desbtiments Belle Epoque et un p a r c aux arbres géants. L e s eaux soufrées exploitées ici sont indiquées pour traiter les rhumatismes et les troubles ORL. Rachetés en par la municipalité d’Allevard, soucieuse de sauver ce patrimoine au bord de la faillite, les thermes viennent d’être repris par la Compagnie ebon déà propriétaire des thermes de Brides-les-Bains 1 RACINES 2 3 DES THERMES SOURCES D’ÉQUILIBRE F. Pattou 3 > Florence et Thierry Marti tiennent la Laiterie du centre, à Allevard, uéu veaux grandeur nature. Les Marti défendent les fromages du cru et le commerce local. www.lalaiterieducentre.fr et la nouvelle marque Source d’équilibre.’ambition est de développer un thermalisme associé au bientre à la méditation au ski... Allevard est également pionnier en matire de traitement de la ibromalgie, maladie méconnue et invalidante. Quant à la nouvelle cure « Vis ta voix », elle associe soins thermaux et ateliers de technique vocale et séduit les artistes, les avocats, les professeurs... www.thermes-allevard.com Martine ol, adjointe au maire d’Allevard, et Cristope nrand, maire de Barraux, sont les conseillers départementaux du canton du Haut- résivaudan Le as d’Alleard raeuitie de ombreuuiemets dot le beau olle d’Alleard et le mase ue ous eos d’iauurer il attire de ouelles amillesLe oseil dartemetal soutiet e territoire de motaerser otammet ae l’etretie des routes suite au boulemets sur la route du ollet ou elle de la aelleduard ous souteos alemet le rad roet Alleard our le deloemet oomiue autour d’u tourisme dou LE CANTON DU HAUT-GRÉSIVAUDAN Le pays d’Allevard est intégré au canton du Haut Grésivaudan Les communes les plus peuplées sont et A la moins peuplée Hurtières (177 habitants). Et la plus jeune, CB (née de la fusion en janvier 2016 de Morêtel-de-Mailles et Saint- Pierre-d’Allevard) compte REPÈRES uéiu par an pour le Collet d’Allevard brebis sur les alpages en été 300 kms de sentiers é curistes par an F. Pattou
Photos CNOSF-KMSP MÉLINA ROBERT-MICHON DISQUE D’ARGENT ! Elle a fait vibrer le cœur des Français, en atteignant son rêve olympique. A 37 ans, pour sa 5 e participation aux JO, l’Iséroise Mélina Robert-Michon (soutenue par le Département de l’Isère) a remporté la médaille d’argent du lancer du disque, à Rio. Une médaille qui vient récompenser une carrière exceptionnelle, déjà marquée par une médaille d’argent mondiale en 2013 et européenne en 2014. La lanceuse native de Colombe, près du Grand-Lemps, a construit son palmarès marche par marche  : « 8 e à Pékin, 5 e à Londres, 2 e à Rio… Ça a pris du temps, mais ça valait le coup d’attendre ! », se réjouit COLOMBE la discobole d’1,80 m pour 83 kg. 20 ans de travail, de répétition technique et physique, 20 ans de progrès, saison après saison… L’aventure a commencé au collège pour Mélina. Elle y découvre la discipline par hasard tandis que son professeur de sport repère son potentiel et son gabarit – elle mesure déjà 1,73 m à 13 ans. Une fois au lycée, elle s’inscrit au CSBJ Athlétisme (sous-section de La Côte-Saint-André). Le disque la séduit par son côté complexe et la finesse technique à acquérir. A 19 ans, elle devient vice-championne du monde junior. A 21 ans, elle participe à ses premiers J.O, à Sydney. Une médaille de l’engagement et de la persévérance GENS D’ISÈRE A 37 ans, la licenciée du Lyon Athlétisme, originaire de Colombe, ccééuiu liu « Après ceux de Pékin en 2008, où j’ai fini 8e, j’ai décidé d’arrêter mon travail dans l’armée pour pouvoir rivaliser avec des athlètes professionnelles », explique Mélina. Un choix qui a paé à io elle a réalisé le meilleur lancé de sa carrière (66,73 m). Loin d’être rassasiée, Mélina pense déjà aux prochains championnats du monde et d’Europe, en 2017 et 2018. Quant aux J.O de Tokyo en 2020, elle ne se prononce pas  : « Après Londres, j’avais dit que ça serait mes derniers Jeux. Cette fois-ci, je suis prudente… » Par Sandrine Anselmetti ENSEMBLE #06 I NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2016 I ISÈRE MAG > 33 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 1[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 56