[38] Isère magazine n°6 nov/déc 2016
[38] Isère magazine n°6 nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de nov/déc 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 281) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : exemplaire contre les inondations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
26 > ÉCHAPPÉES BELLES DÉCOUVERTES VALJOUFFREY  : L’AUTRE DÉSERT Si le Désert de Chartreuse est connu pour abriter la maison-mère de l’Ordre cartusien, ileiste un autre Désert en Isère, plus condentiel, celui de aljoue dans le albonnais aussi, la nature est restée intacte et sauae À 66 km de Grenoble, après avoir traversé La Mure, Valbonnais, Entraigues et le hameau duésert de aloure la route s’arrête pour laisser place à un chemin caillouteux. « Nous sommes dans ce que l’on appelle un cul-de-sac géographique, explique René Lanthelme, 75 ans, Déserton depuis plusieurs générations. Après le hameau, c’est la haute montagne, le domaine des marmottes, des chamois, des alpinistes aussi. » Implanté sur un cône de déjection de l’ancienne vallée glaciaire de la Bonne, le Désert est l’un des cinq hameaux de la commune de aloure qui compte moins de 200 habitants. Dominé par le pic de Valsenestre, l’aiguille des Marnes, la pointe de Marceline et le pic des Souffles, il est recroquevillé autour de sa petite chapelle saint-Anne, bâtie sous Louis XIV. « L’hiver, le soleil nous taquine pendant deux à trois heures par jour tout au plus, s’amuse René, mais pour la trauillit il’a as mieu ! Un isolement qui serait d’ailleurs à l’origine du village. > ISÈRE MAG I NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2016 I #06 « Après le hameau, c’est la haute montagne, ledmaine demarmtte deami dealinite ai » UNE VALLÉE REFUGE Le om de alouffre roiedrait d’u ertai Josfredi, compagnon d’armes du roi burgonde Gaudemar III. Battu en 532 à la bataille d’Autun ar lesls de lois audemar et ses serats auraient trouvé refuge dans une vallée isolée qui prendra le nom de Valgaudemar. Quant à Josfredi, il s’installera dans la vallée voisine de la Bonne que l’on nommera Vallis Jos- rediuis alouffre Hors d’atteinte, les soldats burgondes se convertiront à l’agriculture, transformant forêts en pâturages. « Le nom Desert vient d’ailleurs du verbe essarter, une technique pour défricher les champs par brûlis », poursuit René. Bien plus tard, le Désert accueillera d’autres réfugiés et, notamment, des protes- 1 tantsuant les persécutions.nfin plus prs de nous, le hameau sera très prisé des ermites, moines cisterciens et bénédictins, qui s’adonneront à la méditation face aux sommets du massif des Écrins. solé certes aloure n’est pas pour autant dénué de ressources. Riches en eau et en forêts, les hameaux se sont développés grâce au commerce du bois de charpente et de chauffage. En 1848, on comptait plus de habitants et plusieurs scieries. Mais un siècle plus tard, avec l’exode rural et la construction, en 1932, de la première route goudronnée, seules 250 âmes sont recensées. Le Désert entre alors dans l’oubli. « Pendant longtemps, ce fut un handicap mais aujourd’hui, cette nature intacte et sauvage est plutôt un atout », expliquent Gérard et Martine Jacquemin. Entrepreneurs enthousiastes, ils ont ouvert, en 2009, des chambres d’hôtes et accueillent toute l’année les randonneurs qui font le tour de l’Oisans par le GR54, ou encore les alpinistes qui s’aventurent jusqu’aux Aiguilles d’Arias ou au Pic de l’Olan. Le Désert compte également trois autres structures d’hébergement, dont un gîte communal, un café-restaurant ouvert à l’année, et des éleveurs de brebis, chèvres et vaches qui, pour certains, font de la transformation fromagère. Signes que l’activité regagne peu à peu du terrain dans cette vallée authentique et secrète. Par Richard Juillet 3 2
4 DÉCOUVERTES I ÉCHAPPÉES BELLES de photos sur www.iseremag.fr 1 > Désertons d’hier et d’aujourd’hui  : Martine et Gérard Jacquemin avec René Lanthelme. En arrière plan, liuilli Détlutlétucuutt ilutututuictullucil vers les sources de la Bonne, la cascade liuclcltll tuuclut ulicll 4 > Le torrent de la Bonne prenduclctilci et se jette dans le Drac. Photos G.Jacquemin/R.Juillet/R. Lanthelme #06 I NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2016 I ISÈRE MAG > 27 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 1[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 56