[38] Isère magazine n°6 nov/déc 2016
[38] Isère magazine n°6 nov/déc 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°6 de nov/déc 2016

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 281) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 9,2 Mo

  • Dans ce numéro : exemplaire contre les inondations.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
> 18 > L’ISÈRE AVANCE FACE AU RISQUE D’INONDATION, TOUS MOBILISÉS ! MATHIEU GRENIER, CHEF DE PROJET ROMANCHE- SÉCHILIENNE, AU DÉPARTEMENT « DES RETOURS TOUCHANTS ET GRATIFIANTS ! » « Piloter le projet Romanche- Séchilienne m’a apporté de grandes satisfactions. Satisfaction intellectuelle tout d’abord, avec la dimension eere deloemet de l’opération et la mise au point de plusieurs innovations techniques. Satisfaction professionnelle également, puisque le projet se conclut par un bilan positif, avec un calendrier tenu et une économie de près de 3 millions d’euros. atisatioumaie e avec les retours des usagers  : un pêcheur qui constate que la omae a ite iatris après les chantiers et qu’elle est redevenue poissonneuse, un riverain qui trouve tout simplement les berges auourd’ui olies es retours de personnes qui vivent au jour le jour la Romanche sont pour moi les plus touchants et les lus ratiats ! ISÈRE MAG I NOVEMBRE-DÉCEMBRE 2016 I #06 JEAN-PIERRE MATHURIN, RESPONSABLE DE L’UNITÉ HABITANT POLICE DE L’EAU ET MILIEUX DE NOTRE-DAME-DE-MÉSAGE AQUATIQUES À LA DIRECTION DÉPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DE L’ISÈRE « AU FINAL, DES AMÉNAGEMENTS TRÈS RÉUSSIS » « Je vis à Notre-Dame-de-Mésage depuis 35 ans. La Romanche fait partie de mon quotidien, en voisin, en promeneur et surtout en pêcheur. Au début, les travaux ont été durs à accepter, surtout quand on a abattu les arbres qui longeaient la rivière. Il y a eu des nuisances sonores, et avec le passage des camions, beaucoup de oussire Au al les aménagements sont très réussis. La voie piétonne sur la digue est agréable. Avec les petitsenfants, on va se promener ou aire du lo e sera eore mieux quand les arbres auront ouss ! Etuis il aut aouer que la passe à poissons au pied du pont Napoléon est une belle russite’est ariable e d’avoir ces gros bancs en pierre et ces petits belvédères qui surlombet la omae OLIVIER BARDOU, ELISABETH PERROT, « DES TRAVAUX EN CONFORMITÉ AVEC LA LOI SUR L’EAU » « Après un démarrage de chantier qui a nécessité quelques ajustements, les travaux se sont déroulés en conformité avec la loi sur l’eau. De plus, l’ensemble des partenaires concernés a t trs ruliremet iormdes réunions et des comptes rendus très fréquents ont été communiqués à l’ensemble des acteurs, y compris aux services de contrôles. Les travaux ont aussi eu ue orte duatie des visites sur site ont été organisées, y compris dans le cadre de journées d’information à l’échelle inter-régionale. Il reste aujourd’hui à poursuivre ce travail exemplaire en assurant une bonne remise en gestion de l’ensemble des ouvrages et de la sureillae du rol e lo de la riire AGRICULTRICE-MARAÎCHÈRE À MURIANETTE « ON SAUVE GRENOBLE ET SON AGGLOMÉRATION » « Si les habitants de l’agglomération grenobloise sont désormais épargnés contre les risques d’inondations, c’est grâce nous, agriculteurs riverains de l’Isère. Après une renégociation avec le Symbhi portant sur des emprises foncières trop importantes et des accès trop faciles dans nos zones agricoles, nous avons tous accepté que notre outil de travail soit transformé en champs d’inondation contrôlée. J’espère toutefois que les calculs des ingénieurs sont bons, car en cas de crue, il faudra que l’écoulement des eaux se fasse rapidement sous peine de voir nos exploitations en danger. Nous avons de belles terres, bien travaillées depuis des décennies, personne ne souhaite ue e aital soit siistr ! D’autant qu’en cas d’inondation, l’indemnité est dérisoire par rapport à ce que l’on fait gagner au reoblois
DOSSIER I L’ISÈRE AVANCE Élus, décideurs, riverains, responsables associatifs… ils ont tous participé, directement ou indirectement, aux chantiers du Symbhi sur l’Isère et la Romanche. Leurs témoignages. OLIVIER MANIN, VALÉRIE PETEX, CHRISTIAN MASNADA, VÉRONIQUE PLATZ, CHEF DE PROJET ISÈRE AMONT AU DÉPARTEMENT « L’ISÈRE EST EXEMPLAIRE ET RECONNU SUR LE PLAN NATIONAL ! » Etat oriiaire de aiso La-Romaine, ville marquée par la tragique inondation de septembre 1992, la protection contre les risques naturels me tient particulièrement à cœur. J’ai intégré l’équipe du Symbhi il y a presque déjà dix ans maintenant, et je suis heureux d’avoir participé activement à ces projets, depuis leur conception, leur concertation ae les diffrets usaers leur aemet et maiteat leurs travaux. Isère Amont est très novateur, car il change totalement l’approche de la rivière et lui redonne toute sa place dans le territoire. Je suis trs er de traailler sur le lus grand projet de prévention des inondations en cours de réalisation en France  : l’Isère est exemplaire et reconnu sur le la atioal ! 2 E ADJOINTE AU MAIRE DE FROGES « L’ETAT DOIT ASSOUPLIR LES RÈGLES DE CONSTRUCTIBILITÉ » « Nous sommes satisfaits que la laie soit e rote des crues bi-centennales de l’Isère par le projet Isère Amont. Des investissements colossaux ont été portés par les contribuables, les collectivités et l’État pour un motat total de millios d’euros. L’inquiétude porte aujourd’hui sur le développement économique de notre commune. Une partie des zones, qui avait été gelée en 2007, devait être aménageable en 2021 à l’issue des travaux. Depuis, l’État a établi une directive remettant en cause leur constructibilité. 54% de la zone urbaine de Froges est impactée. Nous souhaitons que l’État reconnaisse l’importance de cet investissement et qu’il revienne sur sa décision. L’avenir de la commune et de la vallée du Grésivaudan en ded MAIRE DE SAINT-PIERRE- DE-MÉSAGE « C’EST LE JOUR ET LA NUIT ! » « Notre commune est riveraine de la Romanche sur environ m’est dire si les traau entrepris ont eu un impact sur le village. Je voudrais remercier le Symbhi pour le travail accompli en faveur de la protection des populations mais aussi pour sa qualité d’écoute en matière de foncier bâti  : les expropriations prévues de riverains n’ont pas eu lieu et nous en sommes rais ! Les saeois ot aussi redécouvert leur rivière, leurs berges, des espaces en friche auxquels ils n’avaient plus accès depuis bien longtemps, avec ces aires de jeu et ces aménagements piétonniers. Aujourd’hui, c’est le jour et lauit ! E e suis trs satisait du dispositif innovant mis en œuvre pour protéger les champs captants d’eau potable de Jouchy qui alimentent les communes périphériques de reoble Par Richard Juillet, Annick Berlioz et Magali Vagneur DIRECTRICE-ADJOINTE À L’ASSOCIATION DÉPARTEMENTALE ISÈRE-DRAC-ROMANCHE « L’AD ISÈRE ET LE SYMBHI, INTIMEMENT LIÉS » « L’AD Isère Drac Romanche est un établissement public créé e et a ar le Département. Sa vocation est de gérer et d’entretenir les systèmes de protection contre les inondations des vallées de l’Isère, du Drac et de la Romanche. A ce titre, nos équipes, garde-digue, agents et techniciens, surveillent et entretiennent 220 km de digues et d’ouvrages hydrauliques répartis dans 68 communes. S’il y a des désordres, nous programmons des travaux. Dans un proche avenir, l’AD sera aussi amenée à prendre en gestion les nouveaux aménagements réalisés par le Symbhi sur la omae et sre Amot Et notamment, le fonctionnement et l’entretien des casiers d’iodatio E e ses os deux structures sont intimement lies #06 I NOVEMBRE-DÉCEMBRE I ISÈRE MAG R. Juillet > 19 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 1[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 6 nov/déc 2016 Page 56