[38] Isère magazine n°22 sep/oct 2019
[38] Isère magazine n°22 sep/oct 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°22 de sep/oct 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : cap sur les mobilités de demain.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 10 - 11  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
10 11
> 10 > L’ISÈRE AVANCE F. Pattou LES GRANDS CHANTIERS DU DÉPARTEMENT PATRIMOINE MUSÉE CHAMPOLLION  : DU NIL JUSQU’AUX RIVES DE L’ISÈRE l’invitation de Jean-Pierre Barbier, président du Département, de Lionel Beffre, À préfet de l’Isère, et de Guy Genet, maire de Vif, plus de 300 personnes sont venues visiter, en mai dernier, le chantier du futur musée Champollion à Vif en présence de Marie- Noëlle Battistel, députée, Frédérique Puissat, sénatrice, Sandrine Martin-Grand et Patrick Curtaud, vice-présidents du Département et de nombreux élus locaux, responsables associatifs, scolaires, mais aussi descendants de la famille Champollion, amateurs d’Égyptologie... Ils ont pu découvrir le projet architectural et paysager porté par le Département et le cabinet Archipat. « Notre département est riche de talents où tant d’hommes et de femmes ont marqué le XIX e siècle. Parmi eux, Hector Berlioz, Aristide Bergès et Ernest Hébert ont chacun un musée départemental qui leur est dédié. Il était logique que le Département consacre un musée à la vie et à l’œuvre de Jean-François Champollion et de son frère Jacques-Joseph », a déclaré Jean- Pierre Barbier. Pour l’heure, les travaux de rénovation, pour lesquels le Département a voté une enveloppe de 4,6 millions d’euros, vont bon train. Neuf des dix-huit entreprises présentes sur le chantier sont d’ailleurs iséroises ! La démarche est de respecter l’intégrité patrimoniale du site, la maison de maître, le parc CULTURE DES ARCHIVES MISES EN BOÎTE ISÈRE MAG I SEPTEMBRE/OCTOBRE 2019 I # 22 et les dépendances, tout en disposant des fonctions essentielles d’un musée moderne. L’ouverture de ce onzième musée départemental, consacré aux frères Champollion et à l’égyptologie, est prévue à l’été 2020. Les travaux du plus grand projet culturel actuellement entrepris par le Département – une opération de 37 millions d’euros – se poursuivent à Saint-Martind’Hères. Les quatre monolithes en béton des futures Archives départementales de l’Isère sont sortis de terre avec leur façade ocre-gris directement inspirée des massifs de la Chartreuse et du Vercors. Parallèlement, sur le site actuel, toujours ouvert au public, les agents des Archives préparent le déménagement des quelque 38 kilomètres linéaires de documents qui rejoindront leur futur écrin à la fin 2020. Un travail colossal de classement, d’inventaire et de conditionnement qui demande d’infinies précautions pour limiter les risques de dégradation des documents lorsqu’ils seront transférés d’un site à l’autre – les plus anciens datent du XI e siècle ! F. Pattou
LE CHEYLAS Au Cheylas, l’entreprise de métallurgie issue des Forges d’Allevard est devenue le numéro un mondial de la grenaille abrasive. De petites billes d’acier indispensables à de nombreux secteurs d’activité. Présentation. ZOOM LA SÉCURITÉ AVANT TOUT ! « La sécurité est la vertu cardinale de Winoa », affirme son PDG, Pierre Escolier. Il faut dire que l’environnement de travail est exposé aux risques, avec des tonnes de métal déversés, des arcs électriques, de l’acier liquide et des billes d’acier qui ruissellent d’un four à l’autre… En juin, l’entreprise a fait appel au cabinet DuPont Sustainable Solutions pour une opération de sensibilisation à la sécurité sur tous ses sites  : savoir gérer le stress, un trébuchement, mais aussi l’évacuation d’urgence… Avec comme objectif à terme de passer d’une vingtaine d’incidents (sans gravité) par an à zéro dans le monde. « C’est la première information que nous rapportons à nos actionnaires », révèle Pierre Escolier. EFFECTIFS  : 1000 salariés (dont 200 au Cheylas) IMPLANTATIONS  : 11 USINES (France, Canada, Etats-Unis, Brésil, Espagne, Slovénie, Afrique du Sud, Corée, Japon, WINOA  : UN LEADER EN ACIER Daniel Verdier, directeur de l’usine Winoa, au Cheylas, a beau y travailler depuis trente ans, c’est toujours avec émerveillement qu’il assiste à la transformation de la ferraille en acier liquide grâce à des arcs électriques. « La fusion, c’est très impressionnant. Retranchés dans la cabine de contrôle, on ressent la puissance électrique dans tout notre corps ! » Chez le leader mondial de la grenaille abrasive, point de hauts-fourneaux, mais un système qui dégage 25 mégawatts de puissance d’une simple pression de bouton ! En une heure, des tonnes de voitures, frigos et canettes de soda, issus de l’industrie et de déchetteries, ne sont plus qu’un liquide porté à 1 600 °C, que des opérateurs vont verser sur de l’eau pour qu’il explose en des milliers de billes d’acier  : la grenaille. Créée au début des années 1960 d’une joint-venture entre l’américain Bell Intercorp et la Société des Hauts Fourneaux & Forges d’Allevard, Winoa s’est développée à partir des années 1980 grâce à une politique d’acquisition et à la création de filiales à l’étranger. « Sur chaque continent, le marché était local. Nous avons été les premiers à l’internationaliser, explique Pierre Escolier, PDG de Winoa. Nous sommes aujourd’hui les seuls à posséder un tel dispositif. » Produisant 700 tonnes par jour, le champion isérois, détenu depuis 2017 par KPS Capital Partner LP, possède 11 usines dans le monde. > DE MULTIPLES APPLICATIONS « Toute la journée, vous utilisez des produits qui existent grâce à la grenaille abrasive, poursuit-il. Des pièces automobiles aux trains d’atterrissage, en passant par les plaques en Inox de votre réfrigérateur, les couverts de table, tout est traité avec de la grenaille abrasive ! » 40% de la production est destinée à être projetée sur des surfaces pour créer une bonne rugosité et favoriser l’adhérence, comme la peinture sur les structures métalliques de ponts. 45% est employée pour nettoyer les pièces afin d’enlever toute trace de sable restant Russie et Thaïlande) NOMBRE DE CLIENTS  : 10 000 CA 2018  : 302 millions d’euros 1961 CRÉATION ÉCONOMIE I L’ISÈRE AVANCE ENTREPRISES après qu’elles ont été forgées ou fondues. Enfin, la dernière partie sert à renforcer des pièces de métal soumises à rude épreuve, comme les boîtes de vitesses des automobiles. Autant d’applications pour lesquelles Winoa a développé un savoirfaire unique, basé sur le calibrage des billes d’acier et sur leur traitement thermique pour jouer sur la dureté. Pour s’adapter aux besoins de sa clientèle, l’usine du Cheylas dispose d’un laboratoire de recherche et d’un centre d’essai qui reproduit les conditions idéales de grenaillage des clients avec l’accompagnement d’experts techniques. À cette analyse constante de ses produits s’ajoute celle de son impact sur l’environnement. « Même si l’acier est recyclable à l’infini, il est indispensable de pouvoir retraiter les poussières et traiter notre eau à 100%, rappelle Pierre Escolier. La quasi-totalité de nos investissements actuels concerne cette problématique. » Par Frédéric Baert #22 I SEPTEMBRE/OCTOBRE 2019 I ISÈRE MAG F. Pattou > 11 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 1[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 22 sep/oct 2019 Page 56