[38] Isère magazine n°21 mai à aoû 2019
[38] Isère magazine n°21 mai à aoû 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°21 de mai à aoû 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 7,9 Mo

  • Dans ce numéro : médecins, on recrute en Isère.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 46 - 47  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
46 47
> 46 ENSEMBLE I CULTURE DR LE MUSÉE DAUPHINOIS À L’HEURE ÉLECTRO Pour deux soirées pas comme les autres, les 14 et 15 juin, les jardins du Musée dauphinois, l’un des dix musées départementaux, se transforment en dance floor avec le premier Musée Électronique Festival. L’occasion de re(découvrir) l’un des plus beaux sites patrimoniaux de l’Isère. On peut être un monument historique et vivre avec son temps. Une semaine après avoir électrisé le château de Versailles, les stars françaises de l’électro seront ainsi dans les jardins du Musée dauphinois pour une manifestation inédite aux couleurs de la marque « Alpes is(h)ere ». Une occasion rêvée de découvrir sous les étoiles un lieu patrimonial emblématique, déjà bien connu pour ses expositions passionnantes et pour sa chapelle baroque. Agoria, Breakbot & Irfane, Busy P, Myd… Le Périscope, producteur grenoblois à qui l’on doit déjà le festival Holocène à l’automne, a convoqué pour cet événement la crème de l’électro française – cette fameuse « patte française » incarnée par Laurent Garnier, Justice ou Daft Punk  : « Tous les artistes invités sont des références de l’électro, nos porte-drapeaux à l’international », assure le programmateur. « Même si leurs noms ne vous disent rien, vous avez forcément entendu ou dansé au moins une fois sur leur musique ! », Quand le Musée dauphinois s’électrise… > ISÈRE MAG I MAI/JUIN 2019 I #21 renchérit Olivier Cogne, directeur du Musée dauphinois. Busy P, alias PedroWinter, a ainsi été longtemps le manager de Daft Punk. Breakbot a fait le tube Baby I’m Yours, titre-phare de la bande originale du film Polisse de Maiwenn. Quant à Agoria (alias Sébastien Devaud, qui a grandi en Isère), il sort son quatrième album… Les valeurs sûres de la scène régionale (très active !) seront aussi aux platines, avec Bernadette B2b Mogan ou Thomas Villard. > UN ÉVÉNEMENT AUX COULEURS DE LA MARQUE ALPES IS(H)ERE De 18 heures à minuit – un format inhabituel pour des DJ’s plus coutumiers du minuit-6 heures du matin –, ces virtuoses se partageront le plateau dans une ambiance élégante et intimiste, avec une restauration à base de produits isérois et coucher de soleil à couper le souffle sur les montagnes. « On a la chance d’avoir ce site fantastique, sur Aux platines  : la crème de l’électro française. les hauteurs de la ville de Grenoble, avec une vue incroyable. L’idée, c’est de le faire découvrir autrement et de séduire un large public avec un événement de qualité qui porte les valeurs de la marque Isère », résume Hervé Bodeau, responsable de la marque au sein d’Alpes Isère Tourisme. Et rien à voir avec une rave-party  : la jauge sera limitée à 900 personnes ! Par Véronique Granger REPÈRES ÉLECTRO OU TECHNO ? Émergée dans les clubs à la fin des années 1990, la musique électro fait partie des musiques électroniques – la techno n’étant qu’une sous-catégorie de l’électro. Caractérisée par l’utilisation de boîtes à rythmes, la forte présence des basses et des boucles ou samples mixant allègrement sons jazz, disco, rock ou funk, cette musique s’impose aujourd’hui largement en tête des charts. Pourtant, la plupart des musiciens, fidèles à l’esprit underground des débuts, ont pris le parti de rester anonymes – voire de ne pas montrer leurs visages, comme les Daft Punk ! PRATIQUE LES 14 ET 15 JUIN DE 18 H À MINUIT Au Musée dauphinois, 30, rue Gignoux, à Grenoble. Pass journée à partir de 20 euros. Pass deux jours  : à partir de 30 euros. Billetterie en ligne  : https://web.digitick.com/index-css5
Marco BorggreveCULTURE I ENSEMBLE FESTIVAL BERLIOZ UNE ANNÉE EXCEPTIONNELLE Il y a 150 ans, Hector Berlioz décédait à Paris. Si la France entière célèbre cet anniversaire, l’Isère lui offre un festival à la hauteur de son génie avec une programmation exceptionnelle. Du 17 août au 1er septembre. Compositeur incomparable, inventeur de l’orchestre moderne, écrivain talentueux, journaliste prolifique, Européen de la première heure, adoré des Anglais comme des Russes, Hector Berlioz nous a légué un répertoire musical fabuleux avec cinq symphonies, plusieurs opéras, 50 pièces pour piano et musique de chambre, de nombreuses compositions profanes et sacrées… « Berlioz restera à jamais immortel. Même s’il s’est éteint à Paris le 8 mars 1869, il nous revient tous les étés dans le festival qui porte son nom, réincarné par les plus grands maestros », explique Bruno Messina, directeur général et artistique de l’Agence Iséroise de Diffusion Artistique (Aida) et du Festival Berlioz de La Côte-Saint-André. > BERLIOZ CÉLÉBRÉ À SA JUSTE DÉMESURE Cette année, plus que jamais, le festival convoque à La Côte-Saint-André, seize jours durant, les plus grands chefs berlioziens du monde pour une programmation présentant les compositions majeures du musicien romantique. Les Troyens, grand projet de la fin de sa vie, inspiré par l’Énéide de Virgile, qui l’avait tant marqué dans son enfance, sera ainsi interprété pour la première fois dans la cour du château Louis XI par le Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz - Isère. « 2019 était le moment rêvé pour programmer cette œuvre magistrale à laquelle il vouait une passion extrême. Elle est tellement gigantesque qu’elle sera présentée en deux épisodes  : ‘La Prise de Troie’cette année et ‘Les Troyens à Carthageʼ l’an prochain », souligne Bruno Messina. Pour marquer cette prouesse, c’est aussi à ce thème que sera consacré le traditionnel week-end d’ouverture des festivités. À cette occasion, un cheval de Troie de 6 mètres de haut tout en bois défilera dans les rues de La Côte-Saint-André. Dès le lendemain, le Festival donne rendez-vous tous les soirs dans la cour du château Louis XI pour de prestigieux concerts symphoniques avec des pièces maîtresses, comme Roméo et Juliette, dirigée par Valery Gergiev, l’un des chefs d’orchestre les plus Le chef Tugan Sokhiev dirigera l’Orchestre national du Capitole de Toulouse le 31 août pour une représentation exceptionnelle de La Damnation de Faust. prestigieux du monde, capable de diriger sans baguette mais avec un cure-dents. Il est aussi connu pour s’être produit à Palmyre en Syrie, après la destruction du site antique par Daech. Autre temps fort  : La Damnation de Faust, rarement jouée du vivant de Berlioz, sous la baguette de Tugan Sokhiev. Le festival finira en apothéose avec La Symphonie fantastique et la 5 e Symphonie de Beethoven, préfigurant ainsi les 250 ans de la naissance du compositeur allemand. Pendant seize jours, 1 600 artistes seront invités et plus de 150 bénévoles mobilisés. Bravo Hector ! Billetterie  : billetterie@aida38.fr ; 04 74 20 20 79. Programme  : www.festivalberlioz.com ZOOM Par Annick Berlioz LES PRINCIPAUX TEMPS FORTS - Un village troyen avec bal et feu d’artifice pour l’ouverture. - 11 concerts symphoniques dans la cour du château Louis XI et une création à la Fondation des Apprentis d’Auteuil. - 80 manifestations, dont la moitié gratuites. - 3 concerts sous la halle médiévale. - 11 concerts gratuits « Sous le balcon d’Hector » et 12 à la « Taverne ». - 12 récitals et concerts de musique de chambre dans l’église romane de La Côte-Saint-André. - Une exposition au musée Hector-Berlioz, « Trop fort Hector », avec près de 400 objets traitant Berlioz après sa mort  : sculptures, timbres, médailles, mais aussi le célèbre billet de 10 francs à son effigie émis par la Banque de France de 1974 à 1980. #21 I MAI/JUIN I ISÈRE MAG > 47 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 1[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 21 mai à aoû 2019 Page 56