[38] Isère magazine n°20 mar/avr 2019
[38] Isère magazine n°20 mar/avr 2019
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°20 de mar/avr 2019

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 7,4 Mo

  • Dans ce numéro : la culture sort du cadre.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 38 - 39  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
38 39
38 > > ENSEMBLE SANTÉ L’ISÈRE SANS SIDA ! À l’horizon 2030, le sida devrait avoir disparu de notre région. Tous les acteurs du Comité de coordination régionale de lutte contre le VIH (Corevih), dont le Département de l’Isère, s’y sont engagés. Quelle est leur stratégie ? F. Pattou Le docteur Olivier Épaulard, professeur d’infectiologie au CHU de Grenoble et président du Corevih Arc alpin, veut faire disparaître le sida des Alpes d’ici à 2030. « N ous disposons aujourd’hui de traitements performants qui ont peu d’effets indésirables et évitent aux patients porteurs du VIH d’arriver jusqu’au stade sida. Pour les personnes non infectées, il existe des médicaments qui protègent du virus et empêchent la contamination », explique Olivier Épaulard, professeur d’infectiologie au CHU de Grenoble et président du Corevih Arc alpin. Son ambition, faire disparaître le sida des Alpes et les cas d’infection d’ici à 2030 et réduire à zéro le nombre de décès liés au virus. Trois départements sont concernés  : l’Isère, la Savoie et la Haute-Savoie. Même si la science avance, il n’existe pour l’heure aucun vaccin ni médicament capable d’éliminer complètement le virus. En France, 150 000 personnes vivent encore avec le VIH, dont 25 000 ignorent qu’elles sont contaminées. ISÈRE MAG I MARS/AVRIL 2019 I #20 REPÈRES 15% des personnes infectées par le VIH ne connaissent par leur statut sérologique. 7 nouveaux cas de VIH sont pris en charge chaque mois en Isère, Savoie et Haute-Savoie. 8 fois plus d’IST (syphilis, gonocoque, chlamydia) entre 2012 et 2017. EN SAVOIR PLUS Corevih Arc alpin  : http://www.corevih-arcalpin.fr/Sida info service  : https://www.sida-info-service. org/> LE DÉPARTEMENT PARTENAIRE DU COMBAT Pour relever ce défi, le Corevih Arc alpin a décidé d’activer plusieurs leviers  : développer le recours au dépistage, traiter le plus précocement possible les personnes infectées, intensifier l’information et lutter contre les discriminations. Le Département de l’Isère fait partie des principaux partenaires de ce combat. « La lutte contre le sida est un enjeu de santé publique. Nous gérons trois centres d’information, de dépistage et de diagnostic (CeGIDD), qui proposent des tests de dépistage du VIH de façon anonyme et gratuite. Notre objectif est de toucher davantage de personnes à risques ou ayant un doute après un rapport sexuel non protégé », explique Magali Guillot, vice-présidente du Département déléguée à la santé. En 2018, près de 7 500 personnes se sont rendues dans un CeGiDD. « Nous savons que le dépistage est l’une des armes les plus efficaces pour enrayer l’épidémie. Par ailleurs, lorsqu’une personne infectée est traitée, elle n’est plus contagieuse même sans préservatif. D’où la nécessité de répondre à toutes les demandes », précise Marianne Hauzanneau, chef de service prévention santé publique au Département. Ce dernier veut aussi s’attaquer aux autres infections sexuellement transmissibles (IST). Outre l’activité dépistage, les CeGiDD sont des lieux où l’on peut aborder sa sexualité dans sa globalité. Ils ont aussi un rôle-clé dans le traitement des IST. « Notre volonté est de proposer le dépistage combiné contre le VIH, les hépatites virales et les IST  : facteurs de risque pour la transmission du virus », poursuit Marianne Hauzanneau. Distribution gratuite de préservatifs, traitement des IST (gonocoque, chlamydia…), prescription et suivi du traitement prophylactiques anti-VIH (Prep), vaccination contre les hépatites virales A et B et le papillomavirus, tous les moyens de prévention sont mis à disposition. Par Annick Berlioz CeGIDD de Grenoble  : Centre départemental de santé – 23, avenue Albert I er de Belgique ; 04 76 12 12 85. CeGIDD, antenne de Vienne  : 10, rue Albert-Thomas ; 04 81 34 00 50. CeGIDD, antenne de Bourgoin-Jallieu  : Maison du Département – 18, avenue Frédéric-Dard – parc des Lilattes ; 04 26 73 05 08.
VISER COMME ROBIN DES BOIS Vous avez peut-être été séduits par des démonstrations d’archers sur les fêtes médiévales iséroises ou en station l’été. Le tir à l’arc est aussi un sport accessible à tous, des enfants aux seniors. Pratiqué en salle et en extérieur, il muscle la concentration tout en apportant du bien-être. DR Le tir à l’arc en Isère, ce sont 32 clubs et 1 450 licenciés de tout âge. Qui n’a pas essayé, enfant, de fabriquer un arc avec une corde et un bout de bois ? Et vibré avec Robin des Bois ? Aujourd’hui, le tir à l’arc s’affiche sur les écrans, via les jeux vidéo et des films tel Hunger Games. « Il y a une curiosité pour ce sport », estime Guy-Hervé Savornin, président du comité départemental isérois. Pratiqué au sein de 32 clubs, avec 1 450 licenciés, des poussins aux seniors, il est aussi proposé en centres de loisirs et sur les temps d’accueil périscolaires. « Ce sport est souvent conseillé pour les enfants hyperactifs, car il canalise l’énergie, précise Alexandre Blandin, diplômé d’État. Il développe aussi la coordination motrice, la concentration et l’organisation. Il faut en effet mettre en place un ensemble d’actions pour réussir un tir régulier. » Autre atout  : « Le score, c’est ludique… et puis on travaille le calcul mental », sourit-il. On peut s’y mettre à tout âge, même si l’on est gêné par une blessure ou en reprise d’activité ; le tir à l’arc est d’ailleurs intégré au dispositif Prescri’Bouge du comité départemental olympique et sportif de l’Isère, en lien avec les professionnels de santé. Il n’exige pas de capacités physiques exceptionnelles et, surtout, l’arc est adapté à la morphologie de chacun. « Sur le pas de tir, on est tous égaux. Il y a un effort musculaire, mais ce qui compte, c’est la régularité du geste », souligne Guy-Hervé Savornin. Et l’aspect bien-être est important. « Après le temps de concentration, on ressent un relâchement quand la flèche est partie… Et lorsqu’on réussit un joli tir, on est aux anges ! » > DIVERSIFIER LES PRATIQUES Afin de développer la pratique en compétition, le Trophée des mixtes, tous niveaux, a été lancé en 2018 ; les jeunes disputent CULTURE I ENSEMBLE Mettre en place la technique. Et un jour, le déclic… depuis trois ans le challenge départemental, sur huit manches, en salle puis en extérieur. Car dès les beaux jours, les archers se régalent à pratiquer en plein air. Sur le plat, sur des cibles situées à 70 mètres (tir à l’arc extérieur, discipline internationale) ou sur des parcours (tir campagne et tir nature). Les Championnats de France de tir campagne auront lieu du 10 au 14 juillet à Vaujany. Le principe  : enchaîner 24 cibles réparties dans l’environnement, dans un temps déterminé. « Cela plaît beaucoup, car on se déplace sur un terrain vallonné, parfois en sous-bois, pendant une journée », décrit Guy-Hervé Savornin. Dans le même esprit, mais avec des cibles en forme d’animal, les parcours de tir 3D offrent aussi des sensations dans les grands espaces. Avant d’y goûter, il faudra acquérir un peu de technique. Alors autant essayer rapidement. Les premières cibles, de 122 cm de diamètre, sont situées à une distance de 8 à 10 mètres. Réussite garantie, paraît-il… Par Véronique Buthod EN SAVOIR PLUS À FOND Comité départemental de tir à l’arc https://www.tiralarc-isere.fr Le dispositif Prescri’bouge http://prescribouge.fr/ ; 06 03 93 60 69 #20 I MARS/AVRIL 2019 I ISÈRE MAG > 39 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 1[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 20 mar/avr 2019 Page 56