[38] Isère magazine n°17 sep/oct 2018
[38] Isère magazine n°17 sep/oct 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°17 de sep/oct 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 8,9 Mo

  • Dans ce numéro : peintre des profondeurs.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 12 - 13  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
12 13
> 12 > L’ISÈRE AVANCE I ENTREPRISES eledyne Ev DE L’ISÈRE À L’ESPACE À l’ère du spatial low cost et des nanosatellites, l’Isère a une carte à jouer dans l’aventure spatiale avec son expertise dans la miniaturisation des composants. Des fusées réutilisables, capables d’enchaîner les vols pour embarquer des touristes dans le cosmos e hepard, le lanceur de eff ezos et de sa société lue rigin, espère emmener ses premiers passagers en apesanteur courant 2019. Une constellation de minisatellites gravitant autour du globe pour connecter la planète ànternet c’est le proet neeb de reg yler et Airbusienvenue dans le « nespace » et à l’ère du spatial lo cost inquante ans après la mission Apollo, avec l’arrivée des lanceurs recyclables et des nanosatellites, les coûts de mise en orbite sont à la portée d’entrepreneurs audacieux, comme Elon Musk (SpaceX) ou Richard ranson irgin alactic, ouvrant de nouvelles fenêtres sur l’exploration spatiale. Mais aussi pour l’observation de la planète, la lutte contre le réchauffement climatique, la gestion des ressources en eau, l’aménagement du territoire, la santé… « Avec l’élargissement des bandes passantes, le spectre des applications spatiales s’est fortement développé en cinq ans, confirme Laurent onge, directeur général de eledyne E à aint Egrève. C’est une opportunité à saisir. Notre forcersie ans la roustesse et la ailit de nos composants, qui fonctionnent dans des conditions extrêmes sans tomber en ISÈRE MAG I SEPTEMBRE/OCTOBRE 2018 I #17 panne ! L’entreprise américaine (400 salariés en sère, dont dans le spatial, qui fabrique des convertisseurs de données et des radars à haute fréquence, est ainsi à bord du prochain satellite étéosat de nouvelle génération avec hales, pour des prédictions des intempéries toujours plus précises, ou dans la mission ExoMars de l’Agence spatiale européenne lancement en. D’Airbus à oeing, via les agences spatiales indienne et aponaise ou SpaceX, ses clients sont partout dans le monde. > UN NANOSATELLITE ISÉROIS La rance, pays d’Ariane et du entre national d’études spatiales (Cnes), dispose de solides compétences pour le « nespace ». Et l’sère, forte de son expertise dans la miniaturisation des composants technologiques et le traitement des données récoltées dans l’espace, a une carte à ouer. « Si les satellites sont assemblés à Toulouse, la plupart des instruments embarqués dans les grandes missions spatiales européennes sont conus ans largion, rappelle Mathieu arthélémy, directeur du entre spatial universitaire de renoble sug. réé en par l’niversité renoble Alpes et l’renoble, avec le soutien du nes et des grands industriels locaux « L’aventure spatiale est aujourd’hui à la portée d’entrepreneurs audacieux. » concernés Air liquide, eledyne E, ofradir, orgy iming et icomatic, cet organisme vient d’accoucher du tout premier nanosatellite isérois, Aal at  : un bébé de moins de 3 kilos, dont tous les instruments tiennent dans une bote à chaussures. l sera envoyé en orbite en mars par une fusée oyouz pour l’observation des aurores boréales. our réussir, le sug peut compter sur l’expertise d’Air liquide Advanced echnologies, à assenage. Engagées dans le programme Ariane depuis sa création en, ses équipes (900 personnes, dont 150 dans le spatial) conçoivent et fabriquent tous les réservoirs de la fusée Ariane et bientôt les lignes cryogéniques d’Ariane. Leader mondial de la cryogénie extrme, le site fournit également les équipements nécessaires pour refroidir les composants moins de pour l’observation de l’espace, dans le cadre de missions d’exploration telles que lanc ou erschell ou l’observation de la erre, ou le stocage d’échantillons à à bord de la station spatiale internationale armi ses nombreux proets  : l’utilisation de l’hydrogène comme vecteur d’énergie dans l’espace pour l’autonomie des astronautes dans des vols habités. Autres acteurs incontournables du spatial isérois  : Radiall à aintuentinallavier, qui fabrique des commutateurs spatiaux une activité en plein essor. u encore le centre de recherche et développement deonstellium, à oreppe exechineyAlcan) qui emploie 230 collaborateurs. Son alliage aluminiumlithium de haute performance, Airare, intègre déà le alcon de pace ou le vaisseau spatial rion de la Nasa. ar éronique ranger d’infos sur www.iseremag.fr
. ouquet LE SPATIAL EN ISÈRE INSTRUMENTS À BORD  : Air Liquide DTA, Alpao (miroirs optiques), Cedrat Technologies (capteurs), GMP Atim Technologie (mécanique de haute précision), Petercem (solutions électromécaniques), Sofradir (détecteurs infrarouge), Teledyne e2v (capteurs et caméras) INFRASTRUCTURES ET SERVICES  : 40-30, Creaform, ENGIE Axima Concept, Iroc Technologies, Météo France, Serma Technologies, Sogilis mise en orbite du Spoutnik 1 (ex-URSS), 1er satellite artificiel de l’histoire 1957 2017 2019 ENTREPRISES ÉCONOMIE L’ISÈRE AVANCE 5 100 EMPLOIS INDUSTRIELS 550 EMPLOIS ACADÉMIQUES 120 ÉTUDIANTS SPÉCIALISÉS CHAQUE ANNÉE DES ENTREPRISES DE RÉFÉRENCE Liste non exhaustive/Source  : Agence Auvergne Rhône-Alpes Entreprises Isère (ex AEPI) 1 700 satellites actifs gravitent autour de la Terre. nviron lancements effectués en ans mise en orbite du 1er nanosatellite isérois COMPOSANTS EMBARQUÉS  : Dolphin Integration, Minitubes (tubes miniaturisés), Radiall (commutateurs spatiaux), Sofradir-Ulis (détecteurs infrarouge), STMicroelectronics, Thales Electron Devices, Tronics, Xenocs Orbite géostationnaire  : satellites de communication et de TV Orbite terrestre moyenne  : satellites des systèmes de navigation (GPS) Orbite terrestre basse  : satellites d’observation comme Hubble ou la Station spatiale internationale MATÉRIAUX  : Hexcel, Porcher Industries, Constellium 36 000 km 20 000 km 270 à 2000 km #17 I SEPTEMBRE/OCTOBRE #01 I MARS/AVRIL 2016 2018 I ISÈRE MAG > 13 >



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 1[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 17 sep/oct 2018 Page 56