[38] Isère magazine n°15 mar à jun 2018
[38] Isère magazine n°15 mar à jun 2018
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de mar à jun 2018

  • Périodicité : bimestriel

  • Editeur : Conseil Général de l'Isère

  • Format : (210 x 280) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 6,7 Mo

  • Dans ce numéro : dans les pas des huguenots.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
> 34 ENSEMBLE I GENS D’ISÈRE J.S. Faure BERNARD MICOUD UN HOMME TRÈS AFFÛTÉ ! Après avoir passé vingt-sept ans chez rune ures, àullins, à ariquer des scies à grume pour les professionnels du bois, Bernard Micoud s’est retrouvé sans emploi en 2006, mais avec une solide expérience dans ce domaine.’ai occupé tous les postes de la réception des rouleaux de feuillard au dentage, en passant par la soudure. J’ai terminé ma carrière comme responsable du personnel et de la production », explique-t-il. Disponible, il constate « ate tout ceui sert à couper » alors qu’il n’eiste plus d’ateur de lames de scie et d’outils à ois dans la région Il troue un local à Chtena et se lance dans l’aventure. Depuis, il propose des prestations d’atage et de réparation au scieries du quart sud-est de la France tout en développant une activité de grossiste en fournitures et de services aux particuliers.’ate tout ce qui sert à couper  : des scies jusqu’à 12 mètres de CLÉMENT JACQUELIN IL ÉQUIPE LES CHAMPIONS > ISÈRE MAG I MARS/AVRIL 2018 I #15 CHÂTENAY longueur, des tronçonneuses ou encore, plus insolite, des peignes de tondeuse à moutons », poursuit-il. Avec l’engouement des Français pour la construction de maisons en ois ou à ossature bois, le travail ne manque pas. Car qui dit ois coupé dit atage de scies Depuis quatre ans, il a donc embauché unateur pour le seconder dans toutes les opérations spécifiques au métier, comme le planage (marteler une lame pour ôter bosses et creux), le tensionnage la rigidifier pour augmenter la vitesse de sciage) ou encore le stellitage, une action qui consiste à souder un alliage hautement résistant sur la pointe des dents d’une scie pour en atténuer l’usure à l’usage « Nous ne sommes plus que douze en France à pratiquer cette opération », s’enorgueillit-il. Il a également investi dans des machines à commande numérique pour ater ruans et scies circulaires au carbure de tungstène. Par Richard Juillet VILLARD-DE-LANS « on moteur, cest de vivre des motions fortes » Dans la amille acquelin, à illard de-Lans, le sport de haut niveau est une seconde nature rère d’milien, membre de l’équipe de France de biathlon, de Grégoire (qui a couru avec Martin Fourcade) et d’Augustin, champion junior universitaire, Clément a été lui-même champion du monde de biathlon en 2009. Mais en décembre dernier, c’est en tant qu’inventeur et scientifique qu’il a reu à aris son trophée des Ingénieurs du futur 2017 décerné par le magazine L’Usine nouvelle. Sa crosse de biathlon ultra-personnalisée, développée durant ses études d’ingénieur à l’I renole, a déà conquis les plus grands athlètes mondiaux de la discipline  : le Norvégien Ole Einarrndalen a été le premier à l’adopter, suivi par Martin et Simon ourcade et son rère milienien sr « Je me suis appuyé sur les outils physiques et numériques les plus avancés pour concevoir un produit ergonomique qui répond aux exigences des athlètes », explique Clément. Ce jeune entrepreneur a déà des idées pour d’autres disciplines olympiques. À 27 ans, il vient de créer dans le ercors la société thletics aec le soutien de partenaires industriels aussi prestigieux que CarlZeiss, Zorta, alla et Sart « Notre ambition est d’accompagner les athlètes les plus motivés dans leur développement avec des équipementiers d’élite », poursuit-il. Le jeune triathlète tétraplégique isérois Florian Jouanny devrait le rejoindre pour développer une gamme handisport. « Notre moteur et ce qui fait avancer les sportifs, ce n’est pas seulement la gagne… mais de vivre ensemble des émotions fortes. » ar éronique ranger R. Juillet
ISABELLE LOUSSOT DES GÂTEAUX AUX ÉPICES ET AUX LÉGUMES SUR LE MARCHÉ FRANÇOIS FÉLIX CULTIVATEUR ET INVENTEUR DE ROSES out garçon qu’il fut, il est né dans T les roses, au Grand-Lemps exactement, pays de roseliers, terre froide au sol caillouteu o la reine des fleurs s’enracine. Son ancêtre Léon Félix a vu ses premières roses primées en 1922. rois générations plus tard, ranois Félix cultive avec le même succès hectares de rosiers, soit plants pour les ariétés à son catalogue out en poursuiant en famille, avec son beau-frère, la culture paysanne sur les terres de la Bièvre, ranois éli aouta sa grie d’architecte-paysagiste et de défenseur de la rose. Président de la Fédération nationale des producteurs de l’horticulture et de la pépinière, de simple cultivateur il est devenu obtenteur Impossible de la louper sur le marché de l’Estacade, à renole, aec son onnet ert, sa grande fleur erte et son large sourire nature Il sera encore plus dicile de résister quand Isa (Isabelle Loussot dans le civil) ous aura ait goter ses gteau au légumes et aux épices, la plupart sans eurre ni gluten e cae à la carotte est devenu un classique – pratique, il se conserve un mois au frigo sans perdre son moelleu ondant au chocolat et à la cardamome ou à ase de courgette, panais-orange, fenouil-badiane, guimauves aux huiles essentielles… chaque mois, elle expérimente des recettes inédites aux saveurs subtiles. « Je m’inspire des produits du marché et des suggestions de mes clients », eplique Isaelle oquée de cuisine depuis son enfance, entre une grandmère cuisinière de métier et une mère cordon-bleu, cette Orléanaise a toujours cuisiné. Mais c’est seulement depuis cinq ans qu’elle en a fait son actiité enue suire son mari à renoble, après vingt-deux ans comme comptable ou aux achats, elle a saisi l’opportunité pour se reconvertir… et passer son C de cuisine à ans ne passion dont elle a fait son mtier « Quand j’ai cherché du travail, on m’a reproché mon inexpérience. Je me suis donc lancée en autoentrepreneur. » Elle vend sur le marché quatre fois par semaine, mais aussi dans plusieurs épiceries bio ou salons de thé grenoblois ou sur commande. « J’ai perdu en salaire, mais quelle liberté ! », savoure-t-elle. LE GRAND-LEMPS GRENOBLE ar éronique ranger de roses C’estàdire qu’il invente de nouvelles variétés. Un travail de longue haleine puisqu’il faut sept ans au moins pour créer une rose. Sa première édition est sortie sur le marché en En, ce ut « énéré », une ept ans au moins pour crer une rose rose double, couleur de sable rose et or du désert. Il y a aussi la lumineuse et parumée « Chteau deupetières », créée pour le chteau éponme, propriété d’mar de irieu, chtelainardinier amoureux des roses. Et « Rêves de gosses », rosier arusti au fleurs jaune safran et jaune clair, enrubannées d’un liseré carmin, dédié à l’association du même nom pour les enfants diérents Séduisantes aussi, la délicieuse « P’tit Bonbon » et la pionnière, « adame éon éli », hommage à l’aïeule. Pour François Félix, « une rose est toujours, à la base, inspirée par une histoire ». Par Corine Lacrampe GENS D’ISÈRE I ENSEMBLE #15 I MARS/AVRIL 2018 I ISÈRE MAG F. Pattou D.R. > > 35



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 1[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 2-3[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 4-5[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 6-7[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 8-9[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 10-11[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 12-13[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 14-15[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 16-17[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 18-19[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 20-21[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 22-23[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 24-25[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 26-27[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 28-29[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 30-31[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 32-33[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 34-35[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 36-37[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 38-39[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 40-41[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 42-43[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 44-45[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 46-47[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 48-49[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 50-51[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 52-53[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 54-55[38] Isère magazine numéro 15 mar à jun 2018 Page 56